Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 février 2015 4 26 /02 /février /2015 16:25

 

Le  26 février 2015,

 

Déclaration du SPI/GSEA au Comité d’Entreprise du 26 février 2015.

 

Depuis 3 semaines, nous avons un pic d’absentéisme important dans toutes les UR. Essentiellement sur le montage,  Coordination de production au  montage. Cela engendre des problèmes importants au niveau de l’organisation des UEP. Exemples : opérateurs bloqués 8 heures au même poste, donc pas de rotation. Moniteurs et RU en poste. Prêt de personnel d’autres secteurs non formés, donc certainement non habilités.

 

Pour le SPI/GSEA cette situation catastrophique ne doit plus durer. Le mercredi 25 février à 16h45 les compteurs  Médina affichaient  -5 à cause des arrêts au PCI, due à l’absentéisme !

Cette semaine on annonce au montage des fins de contrats d’intérimaires, cela  risquant encore de pénaliser les UEP la semaine prochaine. Nous exigeons de la Direction pas seulement  une prise en compte du problème, mais de résoudre  en urgence ce  problème, cette situation dégrade le climat social.

 

Patrick PRUDHOMME

Partager cet article

Repost0
19 février 2015 4 19 /02 /février /2015 10:41

PSA Peugeot Citroën est sur la voie du redressement. Le constructeur automobile français a en effet divisé par quatre sa perte nette en 2014 à 555 millions d’euros (contre 2,23 milliard en 2013).

Le groupe, dont l’activité a crû de 1% au total à 53,6 milliards d’euros lors d’une année qui a vu l’ouverture de son capital au Chinois Dongfeng, a renoué l’an passé avec un résultat opérationnel courant positif de 905 millions d’euros, alors qu’il accusait un an plus tôt une perte de 364 millions. Le chiffre d’affaires de la division automobile s'est, lui, contracté de 0,9% à 36 milliards "essentiellement du fait d'une variation de change très négative", en raison d’effets de change, selon des résultats publiés mercredi .

Le free cash flow opérationnel de PSA a bondi à 2,18 milliards d’euros, alors qu’il était négatif de 426 millions en 2013, et l’objectif d’un free cash flow cumulé de deux milliards d’euros sur trois ans a été avancé d’un an à 2015-2017, contre 2016-2018 précédemment, signe que le redressement du constructeur automobile semble bien engagé.

 

La reconstruction n’est pas achevée

«Nos résultats 2014 prouvent que la reconstruction des fondamentaux économiques du groupe est en cours », a déclaré le président du directoire Carlos Tavares cité dans un communiqué en soulignant que PSA est "en avance sur [son ] plan de reconstruction". Au cours d’une téléconférence de presse, le directeur financier Jean-Baptiste de Chatillon a précisé qu’il fallait ajouter l’objectif de free cash flow cumulé au chiffre réalisé en 2014, ce qui revient ainsi à plus que doubler l’objectif moyen terme de free cash flow sur la période.

Toutefois, le président de PSA, en poste depuis un an, a précisé que la reconstruction économique n’était « pas achevée », et qu’il ne verserait donc pas de dividende. Toutefois, comme le prévoit un accord sur la participation et l'intéressement, le groupe attribuera un montant d'au moins 1.094 euros à ses salariés en France.  (Sevelnord : 1475 € )

Côté perspectives, PSA reste prudent et s'attend à "un marché automobile très faiblement orienté à la hausse en Europe en 2015 avec 1% de croissance", contre 5,7% réalisés en 2014.

Après trois années de baisse, les ventes de PSA ont progressé de 4,3 %, à 2,939 millions de véhicules. La Chine, est devenue le premier débouché du groupe devant la France, avec 731.000 véhicules, en croissance de 31,9 % (voir ci-dessous les principales données commerciales) .

 

 

 

Partager cet article

Repost0
18 février 2015 3 18 /02 /février /2015 08:31

Toujours plus

 

Nous sommes conscients que nous devons produire des voitures pour nos clients, mais pas n’importe comment. Depuis le mois de juillet 2014 les salariés subissent les problèmes de l’usine : pannes à gogo dans toutes les Ur, rupture d’approvisionnement de pièces, des modifications importantes (process, installations). Les problèmes d’absentéismes (qui empêchent les rotations aux postes, refus de congés, de formation). A cela se greffe le rapprochement des 3 sites, du personnel ETAM et Cadres à qui on leur annonce un sur effectif mais qu’on laisse  sans  réponse pour leur avenir.

Triste bilan dans une période de lancement, la Direction veut elle saboter notre Kzero !

La direction ne respecte pas ses propres décisions prisent lors des CE, un jour les verts travaillent, le lendemain ce sont les bleus !! De surcroit, elle met en compétition les équipes bleues et vertes, sans se rendre compte qu’elle met le feu aux poudres en montant les équipes les unes contre les autres.

Pour le SPI/GSEA le samedi 7 mars et le samedi 28 février doivent être payés ou récupérés (En H+ individuel), ou que la production soit réalisée par un nouvel équilibrage.

Messieurs de la Direction les salariés ont beaucoup donné. Il est grand temps maintenant de  les récompenser de tous leurs  efforts, en revoyant le paiement des samedis, et en remettant en place une vraie politique salariale comme  l’accord de 2012 le prévoit, et une politique sociale.

 

Pour notre avenir,  pour la pérennité de l’usine,  messieurs de la Direction vous devez mettre notre usine au cœur de vos préoccupations et de résoudre les problèmes de Sevelnord, avant de vous attaquer au regroupement des 3 sites (Sevel, UMV et FM)

 

 

Le SPI/GSEA, syndicat de l’emploi. Uni pour construire, Utile pour tous, mais différent des autres.

 

                                               Rejoignez le SPI/GSEA sur : http : // spigsea.over-blog.com

Partager cet article

Repost0
16 février 2015 1 16 /02 /février /2015 12:29

France

 

Citroën profitera de la 85ème édition du Salon de l’Automobile de Genève (5 au 15 mars) pour dévoiler en première mondiale une version restylée de son Berlingo. En attendant, celle-ci se présente dès aujourd’hui sous les traits du prototype baroudeur Mountain Vibe Concept.

C’est ce soir que démarrera dans l’usine Renault de Flins l’équipe de nuit qui travaillera jusqu’à fin avril à la fabrication des Clio IV et Zoé. La création de cette équipe de nuit temporaire doit permettre d’absorber une hausse de production qui a été évaluée à 10 000 véhicules et qui conduira le site yvelinois à passer d’un rythme de 490 à 750 voitures par jour.

Tous les chefs de région ainsi que les directeurs de département de Ford France se sont vu remettre les clés d’une Mondeo Hybrid. Ils ont pour mission d’accroître la visibilité de ce modèle, dont la commercialisation a commencé fin 2014. Il s’agit du premier véhicule hybride produit (à Valence, en Espagne) et commercialisé par le constructeur en Europe. Au total, 65 Mondeo Hybrid sillonneront les routes hexagonales.

Après avoir perdu 1,3 point de parts de marché en 2014, Daf compte regagner 2,4 points de pénétration cette année sur le marché français, à 14 %, en misant notamment sur son approche personnalisée du service.

Le Journal de l’Automobile publie un numéro hors-série intitulé « Organigrammes de l’automobile 2015 », qui présente toutes les marques, tous les noms et toutes les adresses du secteur automobile

 

Alphabet, quatrième loueur de longue durée multimarque, a augmenté sa flotte de 4,5 % en 2014, avec un volume de 78 000 véhicules. La filiale de BMW Group a fait mieux que le marché puisque le parc automobile français en LLD a grimpé de 3 %. Elle prévoit une nouvelle croissance en 2015, estimée entre 5 % et 7 %. (

 

International

 

Kia a présenté au salon de Chicago le Trailster, un concept de véhicule de loisir découvrable, basé sur le Soul et équipé d’une motorisation hybride.

 

La Commission chinoise de réglementation bancaire a donné son feu vert à la mise en place de la captive de Geely ; cette captive sera une coentreprise entre Geely (80 %) et BNP Paribas Personal Finance (20 %).

 

Volkswagen compte porter ses capacités de production en Chine à 5 millions d’unités par an d’ici à 2019. Son précédent objectif s’établissait à 4 millions d’unités annuelles d’ici à 2018.

 

Le groupe Volkswagen a vendu 817 600 véhicules en janvier (+ 0,7 %) ; les ventes de la marque éponyme, bien qu’en baisse de 2,8 %, ont représenté plus de 60 % des ventes totales du groupe.

Apple travaille sur un projet de voiture électrique, un monospace au nom de code Titan, a rapporté le Wall Street Journal, citant des sources proches du projet. Le Financial Times a pour sa part annoncé que l’entreprise à la pomme recrutait des experts du secteur automobile pour travailler dans un nouveau laboratoire de recherche.

Les constructeurs japonais regagnent du terrain en Corée du Sud, aidés par la baisse du prix de l’essence, la faiblesse du yen et l’introduction de nouveaux modèles. Selon la KAIDA (association des importateurs), les ventes combinées de Toyota, Lexus, Honda, Nissan et Infiniti ont augmenté de 53 % au mois de janvier, à 2 219 unités.

L’équipementier allemand Benteler Automotive cède son module de production de Sao Jose dos Pinhais à Volkswagen. Le site sera désormais géré directement par Volkswagen et les salariés seront ré-embauchés par le constructeur.

 

Ford ciblera essentiellement la clientèle des entreprises avec la Vignale Mondeo, la finition luxueuse de la nouvelle Mondeo qui sera commercialisée au mois de septembre en Europe. Compte tenu du prix élevé du modèle, les ventes aux particuliers seront très limitées, a indiqué Roelant de Waard, directeur des ventes et du marketing de Ford Europe.

Hyundai a annoncé qu’il prévoyait d’investir 2 000 milliards de wons (1,59 milliard d’euros) d’ici à 2020 dans ses activités dans le secteur des véhicules utilitaires.

Pour la première fois depuis de nombreuses décennies, Ford emploie davantage d’ouvriers dans ses usines américaines que General Motors. Selon l’UAW, Ford employait 50 703 ouvriers au 1er février. General Motors emploie pour sa part environ 50 300 ouvriers, a indiqué une porte-parole du premier constructeur américain. Les effectifs de cols bleus de FCA US s’élèvent quant à eux à près de 36 000 personnes.

Mazda devrait atteindre quelque 10 000 ventes sur le marché vietnamien sur l’année fiscale qui se terminera fin février. Cela représenterait un doublement par rapport aux 5 200 ventes réalisées l’année fiscale précédente.

Partager cet article

Repost0
16 février 2015 1 16 /02 /février /2015 12:20

France

 

Citroën profitera de la 85ème édition du Salon de l’Automobile de Genève (5 au 15 mars) pour dévoiler en première mondiale une version restylée de son Berlingo. En attendant, celle-ci se présente dès aujourd’hui sous les traits du prototype baroudeur Mountain Vibe Concept.

C’est ce soir que démarrera dans l’usine Renault de Flins l’équipe de nuit qui travaillera jusqu’à fin avril à la fabrication des Clio IV et Zoé. La création de cette équipe de nuit temporaire doit permettre d’absorber une hausse de production qui a été évaluée à 10 000 véhicules et qui conduira le site yvelinois à passer d’un rythme de 490 à 750 voitures par jour.

Tous les chefs de région ainsi que les directeurs de département de Ford France se sont vu remettre les clés d’une Mondeo Hybrid. Ils ont pour mission d’accroître la visibilité de ce modèle, dont la commercialisation a commencé fin 2014. Il s’agit du premier véhicule hybride produit (à Valence, en Espagne) et commercialisé par le constructeur en Europe. Au total, 65 Mondeo Hybrid sillonneront les routes hexagonales.

Après avoir perdu 1,3 point de parts de marché en 2014, Daf compte regagner 2,4 points de pénétration cette année sur le marché français, à 14 %, en misant notamment sur son approche personnalisée du service.

Le Journal de l’Automobile publie un numéro hors-série intitulé « Organigrammes de l’automobile 2015 », qui présente toutes les marques, tous les noms et toutes les adresses du secteur automobile

 

Alphabet, quatrième loueur de longue durée multimarque, a augmenté sa flotte de 4,5 % en 2014, avec un volume de 78 000 véhicules. La filiale de BMW Group a fait mieux que le marché puisque le parc automobile français en LLD a grimpé de 3 %. Elle prévoit une nouvelle croissance en 2015, estimée entre 5 % et 7 %. (

 

International

 

Kia a présenté au salon de Chicago le Trailster, un concept de véhicule de loisir découvrable, basé sur le Soul et équipé d’une motorisation hybride.

 

La Commission chinoise de réglementation bancaire a donné son feu vert à la mise en place de la captive de Geely ; cette captive sera une coentreprise entre Geely (80 %) et BNP Paribas Personal Finance (20 %).

 

Volkswagen compte porter ses capacités de production en Chine à 5 millions d’unités par an d’ici à 2019. Son précédent objectif s’établissait à 4 millions d’unités annuelles d’ici à 2018.

 

Le groupe Volkswagen a vendu 817 600 véhicules en janvier (+ 0,7 %) ; les ventes de la marque éponyme, bien qu’en baisse de 2,8 %, ont représenté plus de 60 % des ventes totales du groupe.

Apple travaille sur un projet de voiture électrique, un monospace au nom de code Titan, a rapporté le Wall Street Journal, citant des sources proches du projet. Le Financial Times a pour sa part annoncé que l’entreprise à la pomme recrutait des experts du secteur automobile pour travailler dans un nouveau laboratoire de recherche.

Les constructeurs japonais regagnent du terrain en Corée du Sud, aidés par la baisse du prix de l’essence, la faiblesse du yen et l’introduction de nouveaux modèles. Selon la KAIDA (association des importateurs), les ventes combinées de Toyota, Lexus, Honda, Nissan et Infiniti ont augmenté de 53 % au mois de janvier, à 2 219 unités.

L’équipementier allemand Benteler Automotive cède son module de production de Sao Jose dos Pinhais à Volkswagen. Le site sera désormais géré directement par Volkswagen et les salariés seront ré-embauchés par le constructeur.

 

Ford ciblera essentiellement la clientèle des entreprises avec la Vignale Mondeo, la finition luxueuse de la nouvelle Mondeo qui sera commercialisée au mois de septembre en Europe. Compte tenu du prix élevé du modèle, les ventes aux particuliers seront très limitées, a indiqué Roelant de Waard, directeur des ventes et du marketing de Ford Europe.

Hyundai a annoncé qu’il prévoyait d’investir 2 000 milliards de wons (1,59 milliard d’euros) d’ici à 2020 dans ses activités dans le secteur des véhicules utilitaires.

Pour la première fois depuis de nombreuses décennies, Ford emploie davantage d’ouvriers dans ses usines américaines que General Motors. Selon l’UAW, Ford employait 50 703 ouvriers au 1er février. General Motors emploie pour sa part environ 50 300 ouvriers, a indiqué une porte-parole du premier constructeur américain. Les effectifs de cols bleus de FCA US s’élèvent quant à eux à près de 36 000 personnes.

Mazda devrait atteindre quelque 10 000 ventes sur le marché vietnamien sur l’année fiscale qui se terminera fin février. Cela représenterait un doublement par rapport aux 5 200 ventes réalisées l’année fiscale précédente.

Voir les commentaires

Partager cet article

Repost0
11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 10:12

France

La réorganisation de la distribution de ses pièces à travers la nomination d’une cinquantaine de plateformes doit permettre au groupe PSA de réduire de 15 % à 20 % ses coûts logistiques tout en améliorant de 15 points son taux de service. Deux prémisses à la reconquête de ses parts de marché en après-vente

Le directeur général de DS Yves Bonnefont explique qu’il souhaite que la marque ait un impact important, comme celui d’Audi au sein du groupe Volkswagen. Le responsable vise des ventes qui représenteraient 10 % à 15 % du volume annuel de PSA Peugeot Citroën, contre 4 % l’an dernier. Un objectif qui se rapprocherait du pourcentage de ventes du constructeur aux anneaux, qui a réalisé 17 % des immatriculations l’année dernière au sein du groupe de Wolfsburg.

Renault offre désormais le « Rescue Code » aux propriétaires de modèles Renault et Dacia neufs. Ce jeu de vignettes autocollantes, lancé en juillet 2014, doit être apposé sur la voiture pour faciliter et accélérer le travail des services de secours en cas d’accident. « Le Rescue Code peut avoir un impact significatif pendant les 2 premières heures suivant l’accident, durant lesquelles il y a le plus fort pourcentage de décès », explique Jean-Yves Le Coz, expert en sécurité routière chez Renault.

Le bénéfice net de Michelin a reculé de 8,5 % en 2014, à 1,03 milliard d’euros, en raison de marchés « peu porteurs, à l’exception de l’Amérique du Nord et de la Chine ». Les ventes nettes du manufacturier ont également enregistré un repli l’année dernière (- 3,5 %, à 19,55 milliards d’euros), mais le résultat opérationnel après éléments non récurrents a légèrement progressé, de même que les volumes vendus (+ 0,7 %). Pour le président de Michelin, Jean-Dominique Senard, ces résultats « confirment la solidité des fondamentaux du groupe », qui table pour 2015 sur une croissance « en ligne avec l’évolution mondiale des marchés sur lesquels il opère ».

En janvier 2015, 902 véhicules électriques (voitures particulières et utilitaires) ont été vendus en France, ce qui représente une progression de 54 %. A lui seul, le marché des V.P. électriques a représenté 619 unités, en hausse de 51,3 %. Grâce à la Zoé, qui a généré 261 immatriculations, Renault s’est octroyé 42 % de parts de marché le mois dernier. En recul de 13,3 % en 2014, le marché des véhicules utilitaires électriques a repris des couleurs en ce début d’année en enregistrant une progression de plus de 60 %, à 283 unités. Le marché des véhicules hybrides a lui aussi connu un premier mois encourageant, avec une hausse de 13 %, à 4 277 unités.

 

Quelque 119 000 visiteurs se sont rendus cette année au Salon Rétromobile, soit 25 000 de plus qu’en 2014. En 2013, on avait comptabilisé 80 000 amateurs de voitures anciennes. La 40ème édition de Rétromobile a été marquée par de nombreux anniversaires. Renault fêtait ainsi les 50 ans de la R16 et proposait même d’en prendre le volant. Citroën, lui, célébrait les 60 printemps de la DS, tandis que Peugeot rendait hommage aux 204 (50 ans), 604 (40 ans), 403 (60 ans) et 402 (80 ans).

 

Le Conseil de Paris a approuvé le 9 février les mesures incitatives proposées par la mairie pour accompagner son plan anti-pollution. Il est prévu de proposer aux personnes qui renonceraient à leur véhicule polluant, soit de bénéficier d’un an d’abonnement aux transports en commun gratuit (Passe Navigo annuel), ainsi que d’un abonnement annuel à Vélib et d’une offre découverte du service Autolib’, soit de pouvoir acquérir un vélo et d’éventuels accessoires de sécurité, tout en bénéficiant d’une offre découverte Autolib’. Les jeunes conducteurs parisiens de moins de 25 ans venant d’obtenir leur permis se verront par ailleurs offrir un abonnement Autolib’ à moitié prix, plus un crédit de 50 euros de trajets prépayés. Le texte prévoit en outre d’aider les copropriétés à s’équiper d’abris vélos sécurisés et à s’équiper de points de recharge pour les véhicules électriques.

Les prix des carburants ont poursuivi leur remontée la semaine dernière, reflétant le rebond des prix du pétrole. Le prix moyen du tarif du litre de gazole s’est établi à 1,15 euro, en hausse de 3,4 centimes, et celui de l’essence sans plomb 95 à 1,31 euro (+ 3,75 centimes).

 

International

 

Nissan a relevé ses prévisions annuelles de bénéfices grâce à des gains de change et des réductions de coûts, après avoir enregistré des résultats en hausse lors des neuf premiers mois de son exercice 2014-2015. Le constructeur estime désormais que son bénéfice net augmentera de 8 % cette année, à 420 milliards de yens (3,13 milliards d’euros), au lieu des 405 milliards initialement prévus. Sur les neuf premiers mois de l’exercice (avril-décembre 2014), il a atteint 338,8 milliards de yens (2,4 milliards d’euros). De même, le bénéfice d’exploitation, qui a bondi de 39 % sur neuf mois, à 418 milliards de yens (3,1 milliards d’euros), devrait atteindre 570 milliards (4,2 milliards d’euros, + 14,4 %), au lieu de 535 milliards. Le constructeur a écoulé 3,83 millions de voitures dans le monde (+ 4,4 %) sur neuf mois, maintenant sa part de marché mondiale à 6 %. Le chiffre d’affaires de Nissan sur les neuf premiers mois de 2014-2015 a progressé de 11,1 %, à 8 089 milliards de yens (58,2 milliards d’euros). Pour l’ensemble de l’année qui s’achèvera fin mars 2015, Nissan abaisse une nouvelle fois son objectif de ventes en volume, à 5,3 millions d’unités (+ 2,2 %), contre 5,45 millions d’unités précédemment escomptées. Le chiffre d’affaires est toutefois revu à la hausse, à 11 150 milliards de yens (80,3 milliards d’euros, + 6,4 %), au lieu de 10 800 milliards.

 

Selon les données de l’AEB (Association des Affaires Européennes), les ventes de véhicules légers sur le marché russe ont reculé 24,4 % en janvier, à 115 390 unités. Les ventes de Renault, notamment, ont diminué de 32 % le mois dernier, à 8 809 unités. Celles de PSA Peugeot Citroën ont reculé de 74,8 % en janvier (à 898 unités), avec un repli de 77,3 % pour Peugeot (à 418 unités) et de 72,1 % pour Citroën (à 480 unités). Lada est resté numéro un sur le marché russe en janvier, avec 17 492 immatriculations (- 26 %). "La demande des particuliers s’est de nouveau effondrée en raison de la forte hausse des prix des véhicules", a commenté Joerg Schreiber, président du comité automobile de l’AEB. M. Schreiber a estimé que les perspectives pour l’ensemble de 2015 étaient "mauvaises, avec un marché qui devrait s’établir à 1,89 million de véhicules légers, en recul de 24 %".

 

PricewaterhouseCoopers (PwC) estime que le marché automobile russe affichera une baisse comprise entre 25 et 35 % cette année, en raison de la chute du rouble et du déclin de l’économie locale. "Les ventes en Russie devraient s’établir entre 1,52 et 1,75 million d’unités en 2015, contre 2,34 millions en 2014", précise PwC. PwC indique que la situation géopolitique, les prix du pétrole, le taux de change du rouble et les restrictions de crédit sont les principaux facteurs qui influenceront les ventes de voitures cette année.

Selon les chiffres publiés par le ministère américain du Travail, l’industrie automobile américaine a créé 6 700 emplois en janvier.

Au mois de janvier, la production de véhicules au Mexique a augmenté de 6,8 %, à 266 424 unités, a annoncé l’AMIA (association de l’industrie automobile mexicaine). Les exportations ont pour leur part progressé de 15,2 %, à 204 907 unités, a ajouté l’organisation.

Mercedes-Benz Vans a vendu 294 594 véhicules utilitaires en 2014 (+ 9 %), dont 85 259 unités au cours du quatrième trimestre (+ 3 %).

Les ventes de véhicules d’occasion en Chine ont augmenté de 16 % en 2014, à 6,1 millions d’unités. Les véhicules de moins de trois ans ont représenté 23 % des ventes de véhicules d’occasion, tandis que les modèles de 3 à 10 ans ont représenté 70 % du marché. Les véhicules de plus de 10 ans n’ont représenté que 7 % du marché de l’occasion en Chine.

6 599 véhicules électriques et hybrides rechargeables ont été produits en Chine au mois de janvier, soit 5 fois plus qu’en janvier 2014.

Le concept Asterion développé par Lamborghini, doté d’une motorisation hybride rechargeable, traduit le souhait du constructeur de proposer un véhicule différent de ses modèles extrêmes traditionnels. "Avec l’Asterion, nous voulons voir si nous pouvons ouvrir une nouvelle fenêtre sur notre futur. Comprendre si nous pouvons être moins agressifs, plus élégants et plus politiquement corrects", explique Filippo Perini, directeur du design de Lamborghini. M. Perini souligne toutefois que l’Asterion ne prélude pas à un changement radical d’identité de Lamborghini. "Notre objectif est de savoir si ce style plus traditionnel est apprécié d’une certaine catégorie de clients".

BMW pourrait embaucher de manière définitive (en CDI) 5 000 personnes cette année, a indiqué Manfred Schoch, président du comité d’entreprise du groupe munichois.

Skoda a vendu quelque 87 000 voitures dans le monde au mois de janvier (+ 7,5 %).

Mercedes table sur une hausse de ses ventes de 10 % sur le marché chinois, soit un taux de croissance plus élevé que celui attendu pour le segment du haut de gamme en Chine en 2015 (+ 8 %).

Les ventes d’Audi en Chine ont augmenté de 15 % en janvier, à 51 248 unités.

Standard & Poor’s a annoncé avoir relevé d’un cran, à BB+, la note de la dette à long terme de Mitsubishi, assortie d’une perspective stable. "Ses flux de trésorerie sont moins exposés à la volatilité de l’industrie que dans le passé", a précisé l’agence, qui salue en outre les mesures continues de réductions des coûts ainsi que les ventes relativement solides, malgré un ralentissement en Asie du Sud-Est. "Nous pensons que la gestion plus prudente de Mitsubishi soutiendra également l’amélioration de sa situation financière".

Audi a vendu 137 700 voitures dans le monde en janvier (+ 10 %), atteignant ainsi un volume record.

Martin Winterkorn, président de Volkswagen, a exclu toute fermeture d’usine, rassurant ainsi les salariés, qui craignaient des mesures drastiques après que le constructeur a annoncé un plan de réduction des coûts.

« La direction de Volvo Group a décidé de suspendre temporairement la production de camions [dans son usine de Kalouga] à partir du 11 février 2015 », a déclaré à l’AFP Oleg Vasiltchenko, porte-parole du groupe Volvo Trucks Russie. Cette décision a été prise suite à une « baisse de la demande », provoquée par la crise économique que traverse la Russie, frappée de plein fouet par les sanctions occidentales et la chute des prix du pétrole, d’après la même source. La suspension des activités de l’usine va entraîner le licenciement de 30 % de ses employés, soit environ 150 personnes, a indiqué M. Vasiltchenko.

Un rapport préparé par le sénateur démocrate américain Ed Markey, sur les bases de données collectées auprès de 16 grands constructeurs d’automobiles, met en garde contre le fait que presque toutes les voitures connectées sur les routes sont vulnérables à d’éventuels cyberpirates, qui pourraient voler des données personnelles ou prendre le contrôle du véhicule.

Le fonds d’indemnisation mis en place par General Motors a accepté la semaine dernière une cinquante-deuxième demande d’indemnisation pour un décès lié aux commutateurs d’allumage défectueux montés sur 2,59 millions de voitures rappelées l’an dernier par le constructeur

Partager cet article

Repost0
10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 11:46

Grâce à son solide ancrage industriel en France, PSA Peugeot Citroën a une nouvelle fois contribué positivement à la balance commerciale de la France grâce à un excédent de 4,721 milliards d’euros (véhicules neufs, pièces détachées et pièces de rechange) et un solde import-export positif de 310 000 véhicules. Ce montant, en hausse de 5,3 %, permet au constructeur de se classer 3ème entreprise exportatrice du pays.

Avec plus de 971 000 véhicules produits en 2014, PSA Peugeot Citroën est en ligne avec l’engagement pris dans le cadre de l’accord « Nouveau contrat social » de produire 1 million de véhicules en France en 2016.

Pour maintenir des bases industrielles fortes en France, le groupe a engagé une démarche ambitieuse de modernisation de ses usines – optimisation de la logistique, compactage des surfaces, simplification des flux, etc. –, destinée à améliorer la performance de son dispositif industriel.

« PSA Back in the Race, c’est important pour l’entreprise, ses salariés et ses actionnaires. Mais c’est aussi important pour la France car PSA est un acteur économique majeur. Voilà pourquoi nous nous attachons au quotidien à renforcer la compétitivité de nos usines dans l’hexagone », a déclaré Carlos Tavares, président du constructeur.

Partager cet article

Repost0
9 février 2015 1 09 /02 /février /2015 15:59

Parce que son image reste liée au "Diesel-qui-pue", PSA ne recevra pas d'accolade pour son titre de constructeur émettant le moins de CO2 en Europe. Une injustice.

Vous aurez remarqué qu'il est de bon ton ces temps-ci de "taper" sur le Diesel. Nos édiles soignent leur popularité en promettant de débarrasser l'atmosphère des particules qui l'empoisonnent. Noble mission s'il en est, qui les conduit malheureusement à commettre une injustice à l'encontre de nos constructeurs automobiles.

C'est ainsi qu'aucune accolade, aucun message de félicitations n'a suivi l'annonce ce 6 février que le groupe PSA Peugeot Citroën s'est hissé en 2014 à la première place des constructeurs les plus vertueux en matière d'émission de gaz à effet de serre. Parce que reconnaître cette réussite reviendrait à mettre le doigt sur les contradictions de notre politique énergétique qui se focalise sur le CO2 (gaz à effet de serre) et laisse de côté la nocivité des oxydes d'azote et des particules fines.

En se focalisant sur le CO2, le bonus-malus écologique favorise le Diesel

Parmi les pourfendeurs du Diesel, on trouve aujourd'hui les promoteurs du régime du bonus-malus écologique instauré en 2007. Cette année-là et sous la pression de Bruxelles, les États membres de l'Union européenne instaurèrent un prélèvement fiscal basé sur la moyenne des émissions de CO2 au kilomètre. En deçà d'un certain seuil (qui régresse d'année en année), un véhicule échappe au malus, voire bénéficie d'une prime à l'achat. Par ce biais sont favorisés les voitures les plus sobres, puisque le taux de CO2 est proportionnel à la quantité de carburant brûlée au kilomètre.

A modèle de voiture identique, c'est généralement la version Diesel qui échappe au malus et bénéficie d'un bonus. Car ainsi que nous le rappelons fréquemment en ces pages, le moteur Diesel émet par nature moins de CO2, du fait qu'il jouit d'un rendement thermodynamique supérieur et qu'il brûle un gazole à la densité énergétique plus élevée que celle du super.

Voiture laboratoire, la Citroën C4 Cactus Airflow 2L présentée au Mondial de l'Automobile de Paris en 2014 vise une consommation moyenne de 2 litres aux 100 km.

On n'en voudra donc pas aux constructeurs d'avoir vu en cette motorisation aujourd'hui accusée de tous les maux un moyen efficace de tenir leurs engagements à diminuer leurs émissions de CO2. Un choix d'autant plus évident et naturel pour Peugeot, Citroën et Renault qu'ils peuvent s'appuyer depuis quarante ans sur la forte demande sur leur marché national, soutenue par l'avantage fiscal historique du gazole.

Tout blanc, le Diesel ? Certes non. On sait pertinemment que la combustion du gazole a longtemps produit davantage de ces suies dont l'OMS nous dit qu'elles concourent à diminuer sensiblement l'espérance de vie des citadins. Il n'empêche que ses émissions polluantes ont diminué de 97 % en l'espace de vingt ans. De sorte que malgré la persistance de vieux Diesel dans un parc roulant âgé de neuf ans et demi en moyenne, la part de l'automobile et du transport routier dans la concentration de particules fines dans l'atmosphère est descendue à 30 % environ aujourd'hui.

Le Diesel n'est pas responsable à lui seul de ces 30 %. Quantité de particules sont issues de l'usure des plaquettes de frein (à hauteur de 3 % environ), de celle des pneumatiques comme de celle de la chaussée. La part relative de ces sources de pollution aux particules ne cesse d'augmenter à mesure que les moteurs en recrachent moins.

Sur la Peugeot 208 HYbrid Air (Mondial 2014), une motopompe hydraulique comprime de l'air. Cette énergie récupérée au freinage vient assister le 3-cylindres essence lors des accélérations.

Grâce à leurs filtres performants, les moteurs Diesel de toute dernière génération que produisent actuellement les constructeurs français émettent moins de particules que les mécaniques à essence. Ne serait-il pas contre-productif de vouloir en interdire la diffusion ? Mieux vaudrait accélérer le renouvellement des véhicules anciens.

Une mesure vidant à interdire totalement le Diesel moderne serait d'autant moins efficace que le marché a déjà entrepris de s'auto réguler. De 73 % en 2012, la part du Diesel dans les immatriculations de voitures neuves est tombée à 64 % en 2014.

Bientôt un filtre à particules sur les moteurs essence

Ce qui ne veut pas dire que le Diesel soit condamné à terme. L'entrée en vigueur de la norme Euro 6.2 en septembre 2017 augmentera à son tour le prix de revient du moteur à essence. Ce dernier sera tenu au respect du même seuil de particules que le Diesel. D'où l'obligation pour certains de recourir à son tour au filtre à particules.

Où l'on voit que l'avenir n'appartient décidément pas à un seul type de motorisation mais bien à une multitude. Le Diesel continuera de voir sa part de marché rééquilibrée au profit de celle de l'essence, tandis qu'augmentera la diffusion des hybrides rechargeables à double motorisation essence et électrique. Avec toujours pour les constructeurs cet objectif de descendre sous le seuil des 95 g/km de CO2 d'ici à 2021, sous peine de lourdes amendes.

Voici donc pourquoi on peut se réjouir de voir PSA Peugeot Citroën intronisé champion du CO2 pour l'année écoulée avec un taux moyen de 110,3 grammes de CO2 au kilomètre (contre une moyenne de 123,7 g/km de CO2 pour la totalité des constructeurs présents sur le marché européen). Malgré une baisse constante de ses émissions, Renault, champion de l'année 2013 se trouve relégué à la troisième place par le Japonais Toyota Motor Corporation qui profite du succès de ses hybrides. Entre les deux, la différence se joue à 0,6 g/km !

Partager cet article

Repost0
4 février 2015 3 04 /02 /février /2015 06:10

PRODUCTION REALISEE à SEVELNORD

 

Véhicule produit

Production du mois de : Décembre

Production sur l’année

807 PEUGEOT

0

1646

C8 CITROEN

0

1539

EXPERT PEUGEOT

1921

29901

JUMPY CITROEN

1628

27680

SCUDO FIAT

1174

16055

PRO ACE TOYOTA

882

6612

 

 

SUIVI programme de PRODUCTION Périodique/ Réalisé

 

Mois

Prévu

Réalisé

Janvier

7501

7504

Février

14755

14767

Mars

22562

22210

Avril

30609

30998

Mai

37797

37803

Juin

45524

45179

Juillet

52754

52756

Aout

54470

54481

Septembre

62423

62396

Octobre

71052

71085

Novembre

77828

77797

Décembre

83433

83447

 

 

Atelier de Transformation  et personnalisation

Pour le mois de : Decembre 2014

Type de transformation ou personnalisation

 

Cloisons

416

Plancher et habillage bois

205

Cabines approfondies

117

Bouygues

3

SNCF

17

Royal Mail

0

GRDF

4

 

Volume cumulé 2014 : 10544 véhicules

Type de transformation ou personnalisation

 

Cloisons

3861

Plancher et habillage bois

3403

Cabines approfondies

1644

Bouygues

148

SNCF

795

Royal Mail

693

GRDF

4

 

Marché automobile Europe

 

Résultat en : Décembre  2014

 998720 immatriculations    en hausse de 5,1 %

Dont PSA : - 0,2 %

  • PEUGEOT : + 0,2 %
  • CITROEN : - 0,4 %

Cumul 2014 :

13 011 321 immatriculations  en hausse de 5,4 % 

Dont PSA : - 0,2 %

  • PEUGEOT :   =
  • CITROEN :  -0,2 %

 

 

Marché automobile Français

 

Résultat en : Décembre  2014

163 354 immatriculations en baisse de 6,8 %

Dont PSA : - 0,8 %

  • PEUGEOT : + 1,5 %
  • CITROEN : - 2,3 %

Cumul 2014 :

1 795 885 immatriculations  en hausse de 0,3 %

Dont PSA : + 0,4 %

  • PEUGEOT : + 0,8 %
  • CITROEN : - 0,4 %

Partager cet article

Repost0
3 février 2015 2 03 /02 /février /2015 12:35

France

Après l’annonce, le 10 juillet 2014, de la signature d’un accord-cadre entre Banque PSA Finance et Santander Consumer Finance (SCF et ses affiliés), deux premières sociétés communes ont obtenu l’accord des autorités de régulation leur permettant de réaliser des opérations communes en France et au Royaume Uni. Ces sociétés assurent dorénavant le financement des concessionnaires automobiles des marques Peugeot, Citroën et DS, et celui de leurs clients dans ces deux pays. Les deux premières sociétés représentent 53 % de l’encours concerné par l’accord-cadre. Le 2 février, lors d’une présentation presse internationale à la Cité du cinéma de Saint-Denis, Renault a dévoilé la silhouette du Kadjar, un véhicule métis destiné en particulier aux marchés européens et chinois. Le modèle partage environ 40 % de ses composants avec son cousin de chez Nissan, le Qashqai, à l’origine de l’explosion de ce segment en Europe ces dernières années. Renault a souligné que le Kadjar serait disponible en deux et quatre roues motrices, ainsi qu’en version intermédiaire « Extended grip », et que ses dimensions seraient légèrement supérieures à celles du Qashqai. Le prix n’a pas été communiqué.

Le marché des véhicules d’occasion a baissé de 4,8 % en janvier, à 429 293 unités. Tous les segments ont reculé, mais ce sont les VO récents qui ont marqué les plus forts reculs. La catégorie des véhicules de moins d’un an a baissé de 11,6 %, à 34 720 unités.

Le segment des modèles âgés de « 1 à 2 ans » a reculé de 16,5 %, à 45 981 unités, et celui des « 3 à 5 ans » de 2,6 %, à 58 241 unités. Enfin, la catégorie des véhicules de plus de 5 ans, moteur du marché de l’occasion, a enregistré une baisse de 2,2 %, à 290 351 unités.

Deux bornes de recharge rapide de véhicules électriques ont été inaugurées le 2 février à proximité immédiate du périphérique parisien. La première du genre – intramuros – a été installée sur le boulevard Victor Hugo (XVème arrondissement) fin 2013. Situées en contrebas du rond-point de la porte de Vincennes (XIIème), les deux nouvelles bornes permettent aux utilisateurs de V.E. de « faire le plein » pour un montant compris entre 5 et 7 euros et une autonomie de 150 km, en une vingtaine de minutes.

D’après l’Irep, les recettes publicitaires nettes des médias ont reculé de 1,4 % à 1,7 % en 2014. L’an dernier, les opérateurs de télécoms ont réduit leurs budgets, en raison de la guerre de tranchée dans l’attente d’une consolidation du marché. Orange, troisième annonceur français après Renault et Peugeot (et juste devant Citroën), a revu à la baisse ses investissements bruts (hors web) de près de 3 %. De leur côté, Bouygues Telecom et SFR ont affiché les plus fortes baisses du Top 10 des annonceurs avec des reculs respectifs de 16,7 % et 7,8 %. « Le secteur automobile se désengage aussi, alors que la distribution et la mode ont accru leur présence dans les médias », souligne Corinne In Albon, directrice du marketing de Kantar Media Intelligence.

Le Festival Automobile International de Paris, qui a fermé ses portes le 1er février, a enregistré un nouveau record d’affluence cette année avec 32 000 visiteurs répartis sur cinq jours. En trois ans, le nombre de visiteurs a quasiment doublé (18 000 en 2012, 21 000 en 2013 et 30 000 en 2014). International

Les ventes de voitures neuves en Espagne ont bondi de 27,5 % en janvier, à 68 118 unités, grâce à la prime à la casse, indique l’ANFAC (Association des constructeurs en Espagne). Les ventes aux particuliers ont progressé de 29,1 % le mois dernier, à 40 990 unités, celles aux entreprises ont augmenté de 21,7 %, à 18 477 unités, et celles aux loueurs ont crû de 32,8 %, à 8 651 unités. Par marques, Volkswagen a dominé le marché espagnol en janvier, avec 6 629 voitures vendues, suivi de Seat (5 179) et de Renault (4 811). Malgré ces bonnes performances, l’ANFAC souligne toutefois qu’ "il faudrait dépasser le million de véhicules de tourisme pour avoir un marché conforme aux revenus disponibles et au développement économique du pays.

La Chine devrait devenir le premier débouché des constructeurs allemands en 2015 ; en effet, les groupes BMW, Daimler et Volkswagen devraient réaliser des ventes cumulées de 4,88 millions de voitures en Chine cette année, contre 4,57 millions d’unités en Europe.

Audi table sur une hausse de ses ventes en Chine comprise entre 10 et 15 % cette année, a déclaré Ge Shuwen, vice-président FAW Volkswagen en charge des ventes d’Audi.

Selon une étude d’Eurotax Schwacke, Dacia est la troisième marque en termes de valeur résiduelle à la revente, derrière Land Rover et Porsche.

Les immatriculations de voitures neuves en Italie ont progressé de 10,9 % en janvier, à 131 385 unités, a indiqué l’ANFIA (Association des constructeurs en Italie). Les marques italiennes ont vendu 37 385 voitures le mois dernier, en hausse de 11,3 %, avec 37 191 unités (+ 11,4 %) pour le groupe Fiat Chrysler Automobiles (FCA). Les marques étrangères ont de leur coté accru leurs ventes de 10,7 % en janvier, à 94 000 unités. Par ailleurs, le marché de l’occasion en Italie a reculé de 2,3 % en janvier, à 351 869 unités.

Volvo a vendu 31 919 voitures en Allemagne en 2014, soit une hausse de 16 % sur un marché en progression de 2,9 %. La marque suédoise a ainsi atteint une part de marché de 1,1 % dans le pays.

Au 31 janvier, General Motors avait reçu 4 180 demandes d’indemnisation liées au défaut des commutateurs d’allumage qui l’a conduit à rappeler 2,6 millions de voitures l’an dernier, dont 455 portant sur des décès. Les chiffres définitifs pourraient être légèrement supérieurs, car des requêtes étaient vraisemblablement en cours d’acheminement. Les victimes potentielles et leurs familles avaient jusqu’à la fin janvier pour adresser un dossier au fonds d’indemnisation mis en place par le constructeur. Ce dernier a retenu 128 demandes d’indemnisation, dont 51 pour des décès.

Porsche va investir environ 200 millions d’euros pour élargir son réseau de distribution en Allemagne.

Afin d’accompagner les ventes de véhicules électriques, Nissan West Europe a décidé de créer une nouvelle fonction dans son organigramme. Brice Fabry devient ainsi directeur des Véhicules électriques et Ecosystème, et intègre le comité de direction

Nissan a lancé dimanche soir, par un spot télévisé diffusé à la mi-temps du Super Bowl, sa campagne d’endurance automobile centrée sur les prochaines 24 Heures du Mans, et dévoilé l’identité de l’un de ses pilotes, qui sera l’Espagnol Marc Gené. Nissan a dévoilé les premières images de la nouvelle GT-R LM, dotée d’un moteur hybride (essence-électricité) de 3 litres et 1300 chevaux avec double turbo, installé à l’avant. Toutes les rivales de Nissan (Audi, Porsche, Toyota) en juin aux 24 Heures du Mans sont équipées d’un moteur arrière, essence ou diesel. "Nous sommes excités d’aller nous battre contre les meilleurs constructeurs de voitures de sport au monde", explique Roel de Vries, directeur du marketing de Nissan. "La catégorie LMP1 est le terrain idéal pour l’innovation technologique, surtout s’il s’agit des sources d’énergie pour l’avenir", ajoute-t-il.

La Ford Focus a été l’an dernier la berline la plus vendue en Chine pour la troisième année consécutive, avec 391 800 unités écoulées, a indiqué la CAAM (l’association chinoise des constructeurs d’automobiles). Le tout-terrain de loisir le plus vendu a été le Haval H6, avec 315 900 unités.

Le premier tout-terrain Land Rover fabriqué en Chine, l’Evoque, est commercialisé depuis hier sur le marché chinois. Le véhicule est équipé d’un moteur turbo de 2 litres, couplé à une boîte de vitesses automatique à neuf rapports. Les tarifs démarrent à 448 200 yuans, soit 63 186 euros.

Mitsubishi a revu à la baisse son objectif de chiffre d’affaires pour l’exercice 2014-2015, alors qu’il voit fondre ses ventes au Japon et dans plusieurs pays d’Asie. Pour l’année fiscale s’achevant fin mars, le groupe table désormais sur des revenus de 2 170 milliards de yens (16 milliards d’euros), en progression de 3,7 %, contre 2 180 milliards initialement escomptés. Le constructeur s’attend à un volume de ventes de 1,067 million d’unités pour l’ensemble de l’année (+ 2 %), soit 22 000 unités de moins qu’initialement prévu. Sur les neuf premiers mois de l’exercice (avril-décembre 2014), le groupe a dégagé un bénéfice net de 98,6 milliards de yens (741 millions d’euros), en hausse de 11,5 %, et un bénéfice opérationnel de 100,8 milliards de yens (757,5 millions d’euros), en hausse de 4,6 %. Le chiffre d’affaires a quant à lui augmenté de 4,6 % sur la période, à 1 588,6 milliards de yens (11,94 milliards d’euros), pour des ventes en volume de 806 000 unités (+ 4 %).

Hyundai a baissé le prix du Tucson ix sur le marché coréen de 43 %, afin d’en stimuler les ventes. Il prévoit également de réduire le prix du véhicule à pile à combustible sur le marché européen.

Les émissions de CO2 en 2025 sont déjà au cœur des débats. Le secrétaire général de l’Acea (Association des constructeurs européens d’automobiles) Erik Jonnaert a publiquement regretté le fait que le législateur ne se focalise que sur les émissions des voitures neuves. « Avant de s’embarquer dans de nouveaux objectifs, nous avons besoin de tirer les enseignements de ce qui a marché et de ce qui n’a pas marché dans le régime actuel. Le marché du véhicule à carburant alternatif s’est révélé décevant jusqu’à présent. [...] Tandis que 95 % des émissions de CO2 proviennent du parc existant, le législateur continue de cibler uniquement les véhicules neufs, qui ne représentent que 5 % du parc », a-t-il déploré.

Hyundai a vendu 34 780 véhicules sur le marché indien au mois de janvier (+ 4,1 %). Ford ne prévoit pas d’embellie en Russie en 2015, et il examine des mesures pour faire face à la crise dans ce pays, a indiqué Bob Shanks, directeur financier du constructeur.

General Motors a annoncé que sa coentreprise chinoise SAIC-GM-Wuling allait implanter une usine en Indonésie, afin de profiter de la hausse de la demande de véhicules dans ce pays. L’usine fabriquera des véhicules sous la marque Wuling. La construction du site devrait démarrer cette année, sous réserve des autorisations du gouvernement, a précisé le constructeur américain

Partager cet article

Repost0