Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mars 2015 1 09 /03 /mars /2015 16:46

FRANCE

 

DPCA, la coentreprise entre PSA Peugeot Citroën et Dongfeng Group en Chine, a lancé le 2 mars 2015, dans son usine de Wuhan 1, la production de la Dongfeng Fengshen L60. Ce lancement majeur permettra à DPCA d’atteindre son objectif de vendre en Chine et en ASEAN 1,5 million de voitures en 2020.

Faurecia a annoncé son intention de se refinancer par l’intermédiaire d’une émission obligataire de 500 millions d’euros à échéance 2022, dans le but de prolonger la maturité de sa dette et de renforcer son bilan. « Faurecia affectera principalement les fonds levés au titre de l’émission des obligations 2022 au remboursement anticipé de ses obligations 8,75 % à échéance juin 2019, d’un montant nominal de 250 millions d’euros, et au refinancement de dette à court terme », explique le groupe dans un communiqué.

Philippe Buros, directeur commercial France du groupe Renault et membre du comité de direction, se montre confiant quant au potentiel du Kadjar : « Avec Koleos, nous n’étions pas non plus les premiers à arriver sur le marché, mais nous n’apportions pas grand-chose, d’où la déception commerciale. La configuration est tout autre avec le Kadjar, pour lequel nous nourrissons donc de grandes ambitions ». D’après les analystes d’IHS, le Kadjar devrait représenter 120 000 ventes pour sa première année pleine de commercialisation, en 2016. La direction de Renault voit même plus grand à l’avenir, Carlos Ghosn faisant référence aux volumes du Captur, soit un potentiel d’environ 200 000 unités par an.

Sur leur lancée d’un exercice 2014 particulièrement positif (15 000 ventes, + 7,8 %), les ventes de véhicules électriques ne cessent de progresser depuis le début de l’année. Après le bond de 54 % enregistré en janvier, le marché des V.E. a doublé ses immatriculations en février, à 1 397 unités d’après l’Avere (+ 98 %).

Le service Communauto, ex-Mobizen, propose actuellement 120 véhicules en autopartage dans la région parisienne. Sur ces 120 véhicules, 110 sont des Mercedes Classe A et des Renault Clio diesel. Les dix autres sont des Toyota Yaris hybrides. Mais ce modèle, produit en France, composera désormais la totalité de sa flotte. Le service d’autopartage, détenu par le groupe américain Communauto, a annoncé l’acquisition de 110 Toyota Yaris hybrides (en location) pour convertir l’ensemble de sa flotte d’ici à la fin de l’année. Cet investissement est un point d’étape important pour son déploiement à Paris. Il doit en effet lui permettre de présenter sa candidature dans le cadre du projet d’autopartage en véhicules propres annoncé récemment par la Mairie de Paris.

Avec près de 428 000 VN immatriculés, en hausse de 8,8 %, les loueurs longue durée ont largement contribué à la stabilité du marché automobile en 2014. Leur parc a progressé de 3 % et devrait maintenir ce rythme en 2015.

Quelque 225 emplois sur 637 sont menacés sur le site de l’équipementier automobile suédois Autoliv-Isodelta à Chiré-en-Montreuil (Vienne), ont annoncé le 6 mars les syndicats, à l’occasion d’un comité d’entreprise extraordinaire. Les représentants syndicaux ont en effet confirmé l’existence « d’un projet de plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) portant sur 225 emplois » sur ce site spécialisé dans la fabrication de volants.

Le CNPA a annoncé le 6 mars avoir déposé un recours en annulation devant le conseil d’Etat contre l’arrêté sur le « libre choix du réparateur » qui, en l’état, n’est ni conforme à la loi, ni applicable, selon l’organisation professionnelle.

 

D’après un sondage BVA réalisé pour Orange/I-Télé auprès de 966 personnes représentatives de la population française, 33 % des sondés estiment que les ventes de voitures en France vont « plutôt décliner » et 44 % pronostiquent un statu quo dans les années à venir. Les Français sont par ailleurs 51 % à juger que, dans les années qui viennent, l’emploi dans le secteur automobile aura plutôt tendance à décliner. Seuls 15 % s’attendent à le voir repartir à la hausse.

 

International

Jeep a été pour la première fois la marque importée la plus vendue en Chine au mois de janvier. Les ventes de la marque américaine ont bondi de 92,2 %, à 19 100 unités, alors que les ventes de voitures importées dans leur ensemble ont baissé de 20,8 %.

La production de la nouvelle Ford GT sera limitée à quelque 250 exemplaires par an et le modèle sera commercialisé à un tarif voisin de celui de la Lamborhini Aventador (400 000 dollars), a indiqué Dave Pericak, directeur de la division Ford Performance, au salon de Genève.

Le patron de Lotus, Jean-Marc Gales, a indiqué au salon de Genève que la prochaine toute nouvelle voiture de la marque britannique pourrait être un tout-terrain de loisir.

Ford a vendu 79 384 véhicules en Chine au mois de février (+ 8,7 %).

Selon le ministère coréen du Commerce, de l’Industrie et de l’Energie, la production de voitures en Corée du Sud a diminué de 12 % le mois dernier. Les exportations ont pour leur part baissé de 13,7 %.

La marque Mercedes a vendu 120 270 voitures en février (+ 15 %), tandis que les ventes de Smart ont augmenté de 13 %, à 8 303 unités.

La Chine pourrait devenir le premier débouché de Smart d’ici deux à trois ans, prévoit Annette Winkler, présidente de Smart.

Volvo veut atteindre un volume de 100 000 ventes par an aux Etats-Unis « le plus rapidement possible », a fait savoir Hakan Samuelsson, président de la marque suédoise.

La filiale de Ford en Roumanie se séparera cette année de 490 salariés, alors qu’elle prévoyait en novembre dernier de supprimer environ 200 emplois de plus. Un accord avec les syndicats sur une réduction des horaires de travail dans l’usine de Craiova permettra d’éviter 170 licenciements, a indiqué le constructeur.

Daimler va investir 500 millions de dollars afin de construire une nouvelle usine près de Charleston (Caroline du Sud), dans laquelle il produira des Mercedes Sprinter ; la construction de ce futur site débutera en 2016.

Volkswagen devrait « probablement » arrêter la production de la Polo à 3 portes, afin de réduire ses coûts de production.

Dans le cadre de l’exposition internationale consacrée aux véhicules électriques (qui se déroule sur l’île de Jeju), BYD a déclaré vouloir commercialiser ses véhicules électriques sur le marché sud-coréen d’ici à la fin de l’année.

Audi a vendu 122 550 voitures en février (+ 4,2 %). Sur deux mois, la marque aux anneaux a progressé de 7,4 %, à 260 250 unités.

Une usine américaine est indispensable pour que Jaguar Land Rover continue de croître et reste compétitif, mais il faudra trouver un produit qui soit vendu à 30 000 ou 40 000 unités par an pour que le projet se justifie, a indiqué le directeur général du constructeur britannique Ralf Speth. Il a ajouté qu’une décision sur une usine américaine ne serait prise que dans trois ans environ.

Tesla a confirmé qu’il allait réduire ses effectifs en Chine, où ses ventes n’augmentent pas aussi rapidement que prévu, mais il n’a pas précisé combien d’emplois seraient supprimés. Le quotidien économique chinois Economic Observer avait annoncé que Tesla allait supprimer 180 postes dans sa filiale en Chine, qui emploie 600 personnes.

Nissan a pour ambition d’être la première marque étrangère dans le segment des véhicules électriques en Corée du Sud d’ici à 2017, a indiqué le responsable de Nissan Korea Takehiko Kikuchi au Korea Herald.

Directeur Chine de Renault, Jacques Daniel a fait un point d’étape du projet industriel du constructeur dans ce pays à l’occasion du Salon de Genève. « La Chine reste le projet le plus important de l’entreprise. Nous voulons atteindre en Chine à terme 3,5 % de part de marché et nous partons de rien pour y arriver en quelques années », a rappelé le dirigeant. Depuis l’accord des autorités en décembre 2013, le projet avance rapidement et selon le calendrier prévu, a-t-il expliqué. « Nous sommes là où nous voulons être », a-t-il ajouté.

Le 1er juillet marquera la naissance de la société commerciale entre le groupe GAC et Fiat-Chrysler à Shanghaï, où les unités de vente, de marketing, de produit et de service de Jeep, Fiat et Chrysler seront basées, sous la direction de M. Zheng, qui a été président et directeur général de Chrysler China.

Le groupe Nissan rappelle 625 000 automobiles aux Etats-Unis pour un problème d’ouverture du capot et FCA US en fait revenir près de 340 000 pour un défaut de la pompe à essence, a annoncé l’agence de la sécurité routière américaine.

Mazda a lancé la production de la quatrième génération du MX-5 dans son usine d’Ujina, à Hiroshima. Les premiers exemplaires seront livrés en juin 2015 au Japon et pas avant l’automne en Europe.

Partager cet article

Repost0
9 mars 2015 1 09 /03 /mars /2015 09:33

Bonne nouvelle pour l’emploi en Espagne et au Portugal, deux pays fortement frappés par la crise économique. Carlos Tavares a déclaré à Genève que le prochain utilitaire développé conjointement par PSA et Opel devrait être produit dans les usines de PSA à Vigo en Espagne et de Mangualde au Portugal. Rappelons que ces sites produisent d’ores et déjà Berlingo et Partner.

 

Certes, Portugais et Espagnols devront attendre quelque peu pour voir les choses se concrétiser. Le président du directoire de PSA Peugeot Citroën a en effet précisé qu’avant toute chose, les discussions sur le projet devront aboutir. Selon lui, les négociations – actuellement en cours – se dérouleraient « de façon satisfaisante ». Le dossier financier demeure le nerf de la guerre, la définition des conditions économiques étant le volet actuellement étudié.

S’agissant de localisation précise du site de production, le pôle industriel Vigo-Mangualde a été retenu en toute logique, le nouveau véhicule étant le dérivé de l’utilitaire actuellement produit sur place. Il devrait voir le jour vers 2018.

A l’heure actuelle, le site de Vigo – qui emploie 6900 personnes – constitue la principale usine de PSA en Europe. En 2013, 406 600 véhicules y ont été produits, un chiffre en hausse de 37 % par rapport à l’année précédente. L’usine de Mangualde est quant à elle l’une des plus compétitives du groupe, si l’on croit Carlos Tavarès, son effectif est de 1 130 personnes.

Tavares considère par ailleurs que la collaboration de PSA avec Opel – concrétisée dans le cadre de trois projets distincts – peut être qualifiée d’opération gagnant-gagnant. Elle offre en effet à ses yeux l’avantage de partager les tickets d’entrée et les dépenses entre les deux constructeurs, tout en permettant aux deux partenaires d’être plus «efficients».

Rappelons que PSA et Opel ont également pour projet conjoint un petit monospace de type Citroën C3 Picasso ou Opel Meriva,lequel sera produit dans l’usine espagnole GM de Saragosse. Un crossover compact, conçu à partir du profil des Peugeot 3008 et Opel Zafira est quant à lui prévu pour une production à l’usine PSA de Sochaux.

Partager cet article

Repost0
7 mars 2015 6 07 /03 /mars /2015 14:24

Automobile : PSA Peugeot Citroën de retour dans le CAC 40

Le 23 mars, le constructeur automobile remplacera Gemalto, spécialiste français de la sécurité numérique, au sein de l'indice phare de la Bourse de Paris.

 

 
0
 
 
 
Une Peugeot 308 dans l'usine de Sochaux.
Une Peugeot 308 dans l'usine de Sochaux. AFP/Sebastien Bozon

Le constructeur automobile PSA Peugeot Citroën prend sa revanche en faisant son retour dans le CAC 40, l'indice phare de la Bourse de Paris.

 

Il y remplacera le spécialiste français de la sécurité numérique Gemalto. Ces modifications font suite à une décision du Conseil scientifique des indices et prendront effet le lundi 23 mars, a précisé dans un communiqué l'opérateur boursier européen Euronext qui chapeaute les places boursières de Paris, Amsterdam, Lisbonne et Bruxelles.

Le groupe automobile français était sorti du CAC 40 en septembre 2012, un affront pour cette société qui en faisait partie depuis la création de l'indice fin 1987. «Etre présent dans le CAC 40 est très important pour notre groupe car c'est rassurant pour les investisseurs », a fait savoir à l'AFP un porte-parole du groupe.

Perte nette divisée par quatre en 2014

Ce retour suit de près celui de l'équipementier automobile Valeo, qui a été réintégré au CAC 40 en juin 2014 après 13 années d'absence. «Cela nous permet d'accroître notre notoriété à l'international en bénéficiant d'un meilleur suivi par la communauté financière», a en outre souligné le porte-parole de PSA Peugeot Citroën, ajoutant que «ce retour dans le CAC 40 permet d'accompagner l'internationalisation du groupe qui est un élément important du plan stratégique».

Le constructeur automobile a divisé par quatre sa perte nette en 2014 et a affirmé être en avance sur son plan de «reconstruction», lors de la présentation des résultats annuels en février.

Carlos Tavares avait pris les rênes de PSA il y a un an, lorsque le groupe en grande difficulté avait ouvert son capital à Dongfeng et à l'Etat français à hauteur de 14% chacun.

L'action, qui avait bu la tasse en touchant un point bas à un peu plus de 3,5 euros en novembre 2012, a remonté progressivement la pente et navigue désormais au-dessus de 15 euros. Le cours a clôturé en hausse de 2,87% à 15,61 euros jeudi soir. Il avait atteint un sommet autour des 55 euros en juillet 2007.

De son côté, Gemalto, née de la fusion de la française Gemplus et de la néerlandaise Axalto en 2006, a perdu du terrain après avoir atteint un sommet début 2014, à plus de 90 euros. Le titre a clôturé en baisse de 2,58% à 70,34 euros jeudi soir.

Le groupe a récemment été secoué par la révélation de plusieurs attaques informatiques menées à son encontre en 2010 et 2011 par les services de renseignement américain et britannique. Il a toutefois affirmé que cette affaire n'aurait pas d'impact significatif sur ses comptes.

Partager cet article

Repost0
6 mars 2015 5 06 /03 /mars /2015 15:23

Le patron de PSA Peugeot Citroën Carlos Tavares a affirmé mardi que le diesel était le "meilleur ami" de la lutte contre le réchauffement climatique, et appelé à ne pas changer en cours de route les règles du jeu en terme d'émissions polluantes.

Sur fond de débat en France au sujet de la nocivité des véhicules au gazole et d'annonces de la maire (PS) de Paris Anne Hidalgo visant à limiter la circulation des vieux diesel, les ventes de voitures diesel neuves ont une nouvelle fois reculé en février dans l'Hexagone, passant sous les 59% du marché des véhicules particuliers.

Un véhicule diesel respectant les normes les plus récentes, Euro 6, "est parfaitement propre au même niveau qu'un essence Euro 6", a insisté le président du directoire de PSA à des journalistes en marge du salon automobile de Genève.

"Le diesel étant 15 à 20% plus performant que l'essence, c'est le meilleur outil de masse pour atteindre des réductions d'émissions de CO2 importantes, notamment pour respecter les 95 grammes de CO2 en 2020 que nous demande l'Union européenne", a ajouté M. Tavares.

"Nous pensons qu'il n'y a pas de raison scientifique de stigmatiser le diesel, et nous pensons que c'est délicat l'année-même où nous organisons le COP 21 (conférence sur le climat, ndlr) à Paris qui a pour objectif de traiter le problème du réchauffement climatique vis-à-vis duquel le diesel est notre meilleur ami, puisque c'est lui qui est le plus efficient", a insisté le dirigeant.

"On n'est pas du tout chagrinés par le fait qu'on nous demande de faire 95 grammes de CO2 en 2020, d'ailleurs on est en très bonne trajectoire pour le faire. Par contre, quand on est en pleine trajectoire, qu'on a fait tous les investissements, toute la recherche et développement, il ne faut pas nous dire tout d'un coup finalement +pouce, on ne joue plus, le diesel ça ne compte pas+. Ca, ce n'est pas correct", a-t-il indiqué.

Partager cet article

Repost0
5 mars 2015 4 05 /03 /mars /2015 07:21

France

Avec 147 130 immatriculations en février 2015, le marché français des voitures particulières a progressé de 4,1 % à nombre de jours ouvrables identique (20 jours). Sur les deux premiers mois de l’année, le marché s’est établi à 280 300 unités, en hausse de 5,1 % en données brutes et de 7,6 % à nombre de jours ouvrables comparable (41 jours de janvier à février 2015, contre 42 sur la même période de 2014). Le marché des véhicules utilitaires légers a en revanche reculé de 2,9 % en février, à 29 338 unités, et de 5,6 % sur deux mois, à 54 361 unités (- 3,3 % à nombre de jours ouvrables comparable).

Le 26 février, Renault a inauguré dans le quartier parisien des Halles l’ouverture de son pop-up store #laveritésurlesfilles by Twingo. Si une Twingo était bien présente dans ce show-room éphémère, l’attention était focalisée sur des sweat-shirts sur lesquels étaient inscrites les vérités drôles et décalées des ambassadrices de Twingo, les jeunes humoristes Bérangère Krief et Nora Hamzawi. Pendant dix jours, Renault offrira chaque jour l’un de ces sweat-shirts à un ou une internaute qui postera sur Twitter un selfie réalisé dans le pop-up store.

Depuis son arrivée en août 2014 au poste de responsable du développement réseau de Lotus en Europe du Sud, Jean-Charles Lievens a recruté neuf nouveaux concessionnaires en France, portant à treize le nombre de points de vente.

 

International

 

Le petit trois-roues électrique i-Road de Toyota va être testé à Tokyo dans le cadre de l’offre d’autopartage Times Car Plus de l’opérateur de parkings local Park24. Ce dernier proposera le service aux adhérents professionnels de Times Car Plus ainsi qu’à quelques particuliers, et le test se déroulera du 10 avril à la fin septembre 2015. "Un site de réservation permettra aux futurs utilisateurs de vérifier la disponibilité des véhicules, de les réserver et de s’inscrire à un stage de formation obligatoire", précise Toyota. Le tarif d’autopartage est fixé à 3 euros les quinze minutes et la durée d’utilisation maximale est de deux heures trente. Les modèles en circulation au Japon ne proposent qu’une place et atteignent les 60 km/h.

Les ventes de véhicules neufs (hors 660 cm3) au Japon ont dévissé de 14,2 % en février, à 288 348 unités, indique la JAMA (Association des constructeurs), soulignant que cette baisse est de nouveau un contre-coup d’une ruée dans les concessions durant les premiers mois de 2014 avant une pénalisante hausse de la TVA en avril. Dans le détail, les ventes de voitures ont reculé de 16,8 % en février, à 249 565 voitures, celles de poids lourds ont augmenté de 7,7 %, à 37 792 unités, et celles d’autobus ont baissé de 7,9 %, à 991 unités. Les ventes de "mini-véhicules" (660 cm3) ont également fléchi le mois dernier, de 15,4 %, à 193 755 unités.

Après l’Indonésie, General Motors a annoncé qu’il allait également restructurer ses activités en Thaïlande, où les ventes de véhicules ont chuté de plus de 30 % l’an dernier.

Sergio Marchionne a augmenté ses droits de vote dans le groupe FCA, à 0,85 %, après avoir bénéficié d’un plan de "stock options" approuvé en 2012. Si on tient compte uniquement des actions ordinaires, la participation de M. Marchionne dans FCA s’établit désormais à 1,1 % (14,4 millions de titres).

La Commission européenne poursuit le Portugal devant la Cour de justice européenne pour non-respect des droits de l’UE en matière de taxation sur les véhicules d’occasion importés.

Pour accompagner son offensive de nouveaux modèles, Opel compte lancer - sur la période 2014-2018 - 17 nouvelles motorisations, dont trois nouveaux blocs diesel attendus en 2015.

FCA US rappelle 467 480 tout-terrain Dodge Durango et Jeep Grand Cherokee dans le monde, en raison d’un problème sur la pompe à carburant qui peut empêcher le moteur de démarrer ou le faire caler. Le constructeur avait déjà rappelé 189 000 véhicules en septembre 2014 pour le même problème.

Hyundai rappelle 204 000 Elantra aux Etats-Unis afin de remédier à un défaut de la direction assistée.

Volkswagen a fondé l’initiative FAST (pour Future Automotive Supply Tracks), visant à renforcer la collaboration entre le constructeur et ses fournisseurs, afin d’améliorer les processus de production et les produits.

La production automobile en Thaïlande a augmenté de 2 % en janvier, à 166 260 unités, enregistrant ainsi sa première hausse depuis 19 mois, indique la Fédération des Industries Thaïlandaises (FTI). La production de voitures, notamment, a progressé de 1 % en janvier, à 65 750 unités, tandis que celle de pick-ups de 1 tonne a augmenté de 3 %, à 97 900 unités. Dans le détail, la production de véhicules destinée à l’exportation a fait un bond de 106 278 unités en janvier, mais celle destinée au marché local s’est replié de 13 %, à 59 982 unités.

Le groupe Volkswagen a réalisé un bénéfice opérationnel record de 12,7 milliards d’euros en 2014 (+ 9 %), sur un chiffre d’affaires de 202,5 milliards d’euros (+ 3 %). Son bénéfice net s’est établi à 11,1 milliards d’euros (+ 21 %).

Le groupe BMW va embaucher plus de 8 000 personnes dans le monde cette année, dont plus de 5 000 en Allemagne.

Hyundai et Kia présenteront quatre modèles en première mondiale au salon de Genève : le nouveau Hyundai Tucson, le coupé Hyundai i20 restylé, la Kia Cee’d GT restylée et le concept de break Kia Sportspace.

AvtoVAZ commencera à produire les moteurs 1,6 l de 110 ch de Renault-Nissan (moteurs H4) le 15 mars. Les organes seront installés sur les Lada Vesta et XRay, mais aussi sur certains véhicules de marque Renault et Nissan assemblés en Russie. "Nous ne pourrons pas abandonner complètement les importations, mais la fabrication locale de ces moteurs et transmissions nous permettra de réaliser d’importantes économies", a déclaré Bo Andersson, président d’AvtoVAZ. Le groupe pourrait produire jusqu’à 450 000 de ces moteurs par an.

Les exportations des constructeurs coréens en Russie se sont effondrées en janvier. Elles ont chuté de 71 %, à 3 097 unités, indique le Korea Herald.

Début 2015, la Russie comptait 284 voitures pour 1 000 habitants, contre 274 un an plus tôt, indique l’agence Autostat, soulignant que le taux avait doublé en 13 ans. "La première fois que nous avons réalisé ces statistiques en 2002, le taux était de 144 voitures pour 1 000 habitants", précise l’Agence. Autostat rappelle que le parc de voitures en Russie totalisait au 1er janvier 2015 quelque 40,85 millions d’unités, en hausse de 3,9 % par rapport au 1er janvier 2014.

Ssangyong fera son entrée sur le segment des tout-terrains de loisir compacts en Europe au mois de mai avec le Tivoli. Il prévoit que le véhicule fera fortement progresser ses ventes sur le marché européen et compte en écouler 6 000 exemplaires sur le seul marché britannique en 2016.

Partager cet article

Repost0
4 mars 2015 3 04 /03 /mars /2015 16:48

Le Nord - Pas-de-Calais en porte-drapeau de l’industrie automobile

 

Devenir la première région automobile de France était encore une ambition il y a deux ans. Avec la fermeture de l’usine PSA d’Aulnay en région parisienne, et le rapatriement prochain à Renault Douai d’une partie de la production de Sandouville, l’ambition est désormais réalité. La volonté de revenir à 700 000 véhicules en région (la production d’avant la crise de 2008) n’est peut-être plus tout à fait une utopie (nous en sommes encore à un peu moins de 500 000 vehicules.

Pour les constructeurs, le Nord - Pas-de-Calais est bien identifié comme la région française phare. Nous n’évoquerons pas Toyota, puisque le site d’Onnaing est le seul à produire la Yaris pour toute l’Europe et les États-Unis.

 

En trompe-l’œil

Pour Renault, le site de Douai est bien devenu le plus important en effectifs du groupe en France, avec 3 835 salariés, loin devant Flins et Sandouville. Et MCA Maubeuge est le premier site du groupe en production, avec 138 000 Kangoo et Citan produits en 2014. L’usine de Flins, avec 119 200 Clio, arrive en deuxième position. Douai, avec 109 100 véhicules, est en troisième position, largement en dessous de ses capacités (300 000 véhicules par an). Des résultats toutefois en trompe-l’œil quand on sait que la moitié de la production mondiale de Renault est désormais assurée en Espagne, Slovénie ou encore en Turquie.

La situation est encore plus contrastée pour PSA Peugeot Citroën. Puisque la marque au lion produit dans notre région à la fois des véhicules à Sevelnord Hordain (utilitaires), cinq familles de moteurs à la Française de Mécanique à Douvrin et près de la moitié des boîtes de vitesses du groupe chez UMV à Valenciennes. Autant dire que pour PSA, les sites de notre région – même s’ils emploient nettement mois de monde qu’à Sochaux (première usine automobile française), Mulhouse ou Poissy – sont au cœur de la stratégie européenne, voire mondiale, du groupe.

Partager cet article

Repost0
4 mars 2015 3 04 /03 /mars /2015 08:12

Peugeot progresse en France mais pas la marque DS

Bonne nouvelle: les ventes de voitures neuves en France ont augmenté de 4,1% au mois de février, après une croissance de près de 6% en janvier, selon le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). Sur les deux premiers mois, avec 280. 300 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves s'affiche en hausse de 5,1 % en données brutes et de 7,6 % à nombre de jours ouvrables comparable.

Malheureusement, les deux groupes français sont globalement à la traîne. PSA Peugeot Citroën croît ainsi moins que le marché, avec une hausse de 2,3%. Mais ces chiffres doivent être nuancés. En fait, Peugeot cartonne, plus particulièrement grâce à sa 308, puisqu'il progresse de 8%, mais Citroën fléchit de 3,6%. DS, la nouvelle marque "premium" du groupe, chute quant à elle de 12,2%. Faute de nouveautés. Les DS4 et DS5 n'ont pas percé, et la petite DS3 s'essouffle.

Le groupe Renault fléchit de 0,7%. La marque au losange elle-même progresse de 4,5%. Mais la filiale Dacia à bas coûts fléchit de 15,8%, après il est vrai deux très bons mois de référence sur janvier et février de 2014. Les deux constructeurs tricolores occupent du coup 55% du marché, si l'on inclut le label roumain.

Parmi les étrangers, le groupe Volkswagen, premier importateur, progresse de 3%, Ford en deuxième position de 27%, Nissan en troisième de 16%. Ils précèdent Toyota (+7%) et Fiat (+9%) ainsi que BMW (+25%).

La 208, le Berlingo et la DS5 se renouvellent au salon de Genève

Révélée il y a trois ans à Genève, c'est encore au salon automobile suisse que la Peugeot 208 sera exposée cette semaine (du 3 au 15 mars) dans sa version modernisée. Peugeot fait donc évoluer sa 208, voiture la plus vendue par le groupe avec déjà près de 1 million d'unités écoulées dans le monde.

La nouvelle 208 sera commercialisée dès le mois de mai 2015. Peugeot lui a apporté un léger renouveau esthétique au niveau de la face avant (nouvelle calandre, nouveaux projecteurs bi-ton noir et chrome avec une nouvelle signature lumineuse à Leds). A l'arrière, de nouveaux feux avec griffes 3D à Led font leur apparition.

A l'intérieur, le poste de conduite i-Cockpit est reconduit avec de nouvelles fonctions comme le MirrorScreen permettant de dupliquer l'écran d'un smartphone vers l'écran tactile 7''. La caméra de recul fait notamment son apparition en option dès le niveau 2 pour faciliter les manoeuvres en marche arrière. Sous le capot, une nouvelle boîte automatique et 4 nouveaux moteurs seront proposés : 3 nouvelles motorisations diesel 1,6 litre BlueHDi 75, 100 et 120 chevaux et le 1,2 litre essence PureTech 110 chevaux.

Sur le stand Citroën à Genève, le Berlingo se modernise avec une nouvelle face avant plus expressive, des technologies utiles et modernes avec notamment la nouvelle tablette tactile 7 pouces ou le système de freinage d'urgence Active City Brake, et des motorisations efficientes de dernière génération.

Chez DS, la marque haut de gamme du groupe PSA va tenter de se relancer avec une évolution de la DS5 dévoilée au salon de Genève. Lancée fin 2011, la DS5 étrenne une nouvelle face avant (calandre, projecteurs et entrées d'air latérales). A l'intérieur apparaît un écran tactile de dernière génération tandis que des motorisations plus performantes seront proposées. Ce modèle sera commercialisé à partir du mois de juin en Europe. Fin 2015, l'offre de motorisations s'enrichira d'un bloc essence de 210 chevaux.

Partager cet article

Repost0
4 mars 2015 3 04 /03 /mars /2015 08:11

 

GENEVE, 3 mars  - Le prochain véhicule utilitaire développé conjointement par PSA Peugeot Citroën et Opel (General Motors ) devrait être fabriqué dans les usines PSA de Vigo, en Espagne, et de Mangualde, au Portugal, une fois que les discussions sur le projet auront abouti, a déclaré mardi Carlos Tavares.

"Il fait l'objet de discussions qui sont en cours, qui ne sont pas encore abouties mais qui se déroulent de façon satisfaisante", a dit le président du directoire de PSA à des journalistes lors des journées presse du 85e salon de l'automobile de Genève.

"On travaille ensemble pour définir les conditions économiques dans lesquelles on accepterait de le faire", a-t-il ajouté.

Interrogé sur la localisation probable du futur véhicule, Carlos Tavares a répondu: "Ce sera dans le pôle industriel Vigo-Mangualde puisque la voiture actuelle est faite là, nous n'allons pas faire un dérivé que nous allons fabriquer de l'autre côté de l'Europe."

Un des trois projets de véhicules communs hérités de l'alliance entre PSA et GM, la camionnette du gabarit des actuels Peugeot Partner, Citroën Berlingo et Opel Combo, devrait voir le jour vers 2018.

 

VENDRE DES MOTEURS, DES BOITES, VOIRE DES PLATEFORMES

PSA et Opel préparent également ensemble un nouveau petit monospace type Citroën C3 Picasso ou Opel Meriva, qui sera produit dans l'usine espagnole GM de Saragosse, et un crossover compact, de la taille des Peugeot 3008 et Opel Zafira, destiné à l'usine PSA de Sochaux.

"J'ai toujours considéré que ces trois collaborations étaient gagnant-gagnant, dans un esprit très pragmatique: on se partage les tickets d'entrée, on se partage les dépenses et on devient plus efficient", a ajouté le président du directoire de PSA.

Le constructeur est engagé dans un plan de redressement économique, baptisé "Back in the race", grâce auquel il a généré un free cash flow opérationnel de plus de deux milliards d'euros l'an dernier, et compte porter à 2% sa marge opérationnelle à l'horizon 2018.

L'alliance avec GM, scellée en 2012, a vu ses ambitions mondiales considérablement revues à la baisse fin 2013, les deux partenaires renonçant à un projet commun de petite voiture à grand volume et concentrant leur travail sur la seule Europe. GM est également sorti du capital de PSA, qui s'est tourné vers le chinois Dongfeng.

Le site de Vigo produit déjà le Berlingo et le Partner, comme l'usine portugaise de Mangualde, plus petite que sa voisine espagnole. L'actuel Opel Combo est pour sa part assemblé en Turquie sur la même plateforme que le Doblo de Fiat.

Vigo, principale usine de PSA en Europe, emploie 6.900 personnes. Sa production a atteint 406.600 véhicules en 2013, en hausse de 37% par rapport à l'année précédente. L'usine de Mangualde, présentée par Carlos Tavares comme l'une des plus compétitives du groupe, a assemblé de son côté 56.700 véhicules pour un effectif de 1.130 personnes.

"Nous sommes en permanence totalement ouverts aux coopérations pour partager les tickets d'entrée et faire face aux nouvelles réglementations en minimisant les coûts, ou pour vendre nos organes", a poursuivi Carlos Tavares.

"Ceci est vrai pour les moteurs, les boîtes de vitesse, voire pour les plateformes si c'est nécessaire", a-t-il ajouté.

Interrogé sur la possibilité de vendre à d'autres constructeurs la famille de moteurs essence de moyenne cylindrée Prince, développée avec BMW mais reprise aujourd'hui entièrement par PSA, Carlos Tavares s'est déclaré confiant: "Il y a plusieurs choses qui sont proches de se nouer, il y en a d'ailleurs même une, je crois, qui va être nouée dans les prochains jours".

Partager cet article

Repost0
3 mars 2015 2 03 /03 /mars /2015 11:40

PRODUCTION REALISEE à SEVELNORD

 

Véhicule produit

Production du mois de : Janvier  

Production sur l’année

EXPERT PEUGEOT

2959

2959

JUMPY CITROEN

2742

2742

SCUDO FIAT

1227

1227

PRO ACE TOYOTA

295

295

KZERO

 

 

 

SUIVI programme de PRODUCTION Périodique/ Réalisé

 

Mois

Prévu

Réalisé

Janvier

7334

7222

Février

 

 

Mars

 

 

Avril

 

 

Mai

 

 

Juin

 

 

Juillet

 

 

Aout

 

 

Septembre

 

 

Octobre

 

 

Novembre

 

 

Décembre

 

 

 

 

Atelier de Transformation  et personnalisation

Pour le mois de : janvier 2015

Type de transformation ou personnalisation

 

Cloisons

190

Plancher et habillage bois

303

Cabines approfondies

210

Bouygues

 

SNCF

44

Royal Mail

251

GRDF

 

 

Volume cumulé 2014 :

Type de transformation ou personnalisation

 

Cloisons

190

Plancher et habillage bois

303

Cabines approfondies

210

Bouygues

 

SNCF

44

Royal Mail

251

GRDF

 

 

Marché automobile Europe

Résultat en : JANVIER 2015

 998720 immatriculations    en hausse de 6,2 %

Dont PSA : - 2,2 %

  • PEUGEOT : + 2,5 %
  • CITROEN : - 6,5 %
  • DS            : -18,7 %

Cumul 2015 :

998720 immatriculations    en hausse de 6,2 %

Dont PSA : - 2,2 %

       PEUGEOT : + 2,5 %

       CITROEN : - 6,5 %

       DS            : -18,7 %

 

Marché automobile Français

 

Résultat en : JANVIER 2015

158193 immatriculations en hausse de  +3,5  %

Dont PSA : - 1,1 %

  • PEUGEOT : + 5,3 %
  • CITROEN : - 7 %
  • DS            : -20,6 %

 

VENTES du SEGMENT K1 en EUROPE

1:  VOLKSWAGEN Transport:   24, 70%

2: FORD Custom                      :  21, 16 %

3: G9 Sevelnord                        : 16, 29 %

4: RENAULT Traffic                 : 14, 80 %

Partager cet article

Repost0
2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 08:16

Comité d’Entreprise

         Du 26 février 2015

 

1/ Production des mois à venir :

 

Mois

G9 par jour

Dont Pro Ace

Total G9 au mois

MARS

380

21

7742

Avril

380

19

9186

Mai

380

29

6762

 

Atelier transformation : 758 véhicules en janvier 2015  transformés ou personnalisés

 

2/ Calendrier de travail

Pour Mars en Ferme : Samedi travaillé pour l’équipe bleue le samedi 7 mars.  Horaires : 5h30 13h00 pour les 3 unités.

Ferrage et peinture fin de poste à 19h21 en théorie.

 

Pour Avril en prévisionnel : Equipe verte : les 11 et 25 avril. Equipe bleue : le 18 avril. Horaires : 5h30 13h00  pour les 3 unités.

 Ferrage et peinture fin de poste à 19h21. Q1 bis les 8 et 15 avril.

Pour Mai en prévisionnel : pas de samedis programmés !

 

Nous sommes intervenus pour le samedi 7 mars, (ou celui qui sera positionné en mars pour les bleus) afin qu’il soit payé en Heure+ individuelle (payée ou récupérée). Pour le SPI/GSEA, nous sommes conscients que nous devons réaliser des véhicules pour nos clients mais pas à n’importe quel prix. En  2012, la direction annonçait lors de la négociation sur l’accord de compétitivité  pour 2014 et 2015 des années noires, avec du chômage, pas de samedis travaillés. Heureusement que le G9 se vend encore très bien. C’est pour cela que nous exigeons de la direction l’ouverture rapide avec les signataires de l’accord de 2012, une réunion sur la renégociation du paiement des samedis et dès cette semaine.

 

3/ Informations du SPI/GSEA :

Nous sommes intervenus sur le problème de l’absentéisme dans les ateliers (voir déclaration dans les panneaux syndicaux ou blog du SPI). Dans un premier temps, nous avons obtenu la prolongation des contrats d’intérimaires qui devait se terminer fin février. Mais cela sera-t-il suffisant ? Nous resterons vigilants et attentifs sur ce problème irritant.

 Le SPI/GSEA ne signera pas  l’accord du temps de travail 2015 ! (Malgré les affirmations de certains) Nous avons voté pour le fractionnement des congés afin de récupérer le 15 aout comme tous les ans. Notre désaccord porte sur le positionnement des congés d’été comme nous l’avons tracté.

 

4/Activités de votre Comité d’Entreprise pour Mars :

Du Lundi 2 au Vendredi 6 mars :

Inscriptions (de 12h15 à 14h dans les locaux du CE) à la sortie « Dîner/Spectacle » au Grand Cabaret du Vieux Berquin – 50 euros/Pers.

 

Vendredi 6 mars : Distribution des commandes de Jardinage et commandes  de Vins à la salle polyvalente de 12h à 17h.

 

Vendredi 13  mars : Date limite d’inscriptions aux formations BAFA.

  

Vendredi 27 mars : Départ pour la croisière aux Caraïbes.

 

Le SPI/GSEA syndicat de l’emploi. Uni pour construire, Utile pour tous, Indépendant, mais différent des autres.

                   

Partager cet article

Repost0