Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 décembre 2015 2 01 /12 /décembre /2015 15:12
Mardi 01 décembre 2015

Partenaires depuis 2012, PSA Peugeot-Citroën et Toyota viennent de dévoiler en partie leurs nouveaux véhicules communs : Traveller, SpaceTourer et Proace !

 

Après les citadines 108, C1 et Aygo basées sur la même plateforme, les groupes PSA Peugeot Citroën et Toyota poursuivent leur coopération entreprise dès 2012. Les firmes dévoilent aujourd'hui leurs nouveaux véhicules "communs" : Peugeot Traveller, Citroën SpaceTourer et Toyota Proace.

Il s'agit ici de fourgons utilitaires qui partagent les mêmes caractéristiques techniques, les mêmes motorisations et les mêmes équipements, avec toutefois un style distinctif. Ils seront "présentés sur les stands respectifs des trois marques lors du prochain salon de l'automobile de Genève en mars 2016", expliquent les constructeurs.

En concessions au premier semestre 2016

Les Traveller, SpaceTourer et Proace seront ensuite produits à l’usine PSA de Sevelnord, à Valenciennes (Nord). Leur commercialisation interviendra elle au cours du 1er semestre 2016. Les trois engins seront alors proposés "en versions Combi pour des usages privés" et "en versions Navette pour des usages professionnels", assure Peugeot, Citroën et Toyota dans un communiqué commun.

En attendant de les voir à Genève ou sur nos routes, découvrez d'ores et déjà et sans attendre le Peugeot Traveller et le Citroën SpaceTourer en vidéos : cliquez ici pour le lion et là pour les chevrons.

Partager cet article

Repost0
27 novembre 2015 5 27 /11 /novembre /2015 10:51

PSA Peugeot Citroën s'attend à renouer avec les bénéfices nets cette année, a déclaré le président du directoire du groupe, Carlos Tavares, au magazine automobile allemand 'Auto Motor und Sport', publié jeudi.

Au premier semestre 2015, le constructeur automobile français a déjà dégagé un résultat net positif de 720 millions d'euros. Un an plus tôt, le groupe avait affiché une perte nette de 555 millions d'euros sur l'ensemble de 2014.

M. Tavares a donc confirmé que le bénéfice net de PSA serait positif sur l'ensemble de l'année, malgré les vents contraires enregistrés ces derniers mois à cause des effets de changes et du ralentissement du marché automobile chinois.

En octobre, les ventes mondiales de PSA ont augmenté de 2%, grâce à la marque Peugeot, qui a bondi de 6,5% sur le mois. En revanche, les ventes de Citroën ont reculé de 1,9% et celle de DS ont chuté de 24%. Par zones géographiques, c'est l'Europe qui a tiré les ventes (+4%), alors qu'elles ont chuté de 25,4% en Amérique Latine et ont reculé de 3,5% en Asie.

Améliorer l'image des marques de PSA en Allemagne

Le président du directoire de PSA a en outre confié au magazine allemand son intention de travailler à améliorer la position du groupe sur certains marchés comme l'Allemagne, où il reste à la traîne face à la concurrence.

"Les résultats insatisfaisants en Allemagne sont apparemment dus au fait que les clients allemands ne sont pas aussi convaincus par nos produits que les Espagnols, les Français, les Autrichiens et les Néerlandais", a concédé Carlos Tavares.

PSA doit améliorer son image et son réseau de concessionnaires en Allemagne, où les marques Peugeot et Citroën ne revendiquent qu'une part de marché de 3,3%, loin derrière l'allemand Volkswagen (21%) et Opel, filiale de General Motors (7,1%), sur les 10 premiers mois de 2015.

"Je ne veux accepter cela comme quelque chose de normal. Nous devons nous améliorer en Allemagne", a ajouté le dirigeant.

Partager cet article

Repost0
24 novembre 2015 2 24 /11 /novembre /2015 08:35

REVENDICATIONS DP D’OCTOBRE 2015

DOMAINE  UTC

 

  • Question : La réfection de l’éclairage extérieur du quai nord au montage.

Réponse : La demande est prise en compte. Délai : fin semaine 47.

 

  • Question : La réfection du macadam de la porte 17 au montage.

Réponse : Récemment, cette porte a été condamnée,  il n’est donc pas prévu la réfection du macadam.

 

  • Question : De solutionner le problème de pression d'eau des douches au ferrage. Plusieurs appels au 1616 mais problème persistant. 

Réponse : Il y a eu 2 appels au 1616 (1 en octobre et 1 le 16/11). A chaque fois le service UTC a constaté des vannes du circuit d’eau fermées.

 

 FERRAGE

 

  • Question : Le réglage du miroir du poteau M40 qui sert à visualiser l’arrivée d’un engin de CP.

Réponse : Cela a été fait ce jour (19/11).

 

  • Question : Pour une raison d’organisation (bail ; etc.), nous vous demandons d’informer, au plus vite, les Ci qui sont en prêt au ferrage de la prolongation ou pas de leurs missions.

Réponse : Début novembre, tous les collaborateurs en prêt ont été vus pour leurs préciser la reconduction ou non de leurs missions.

 

  • Question : Qu’en est-il de l’étude de la société d’ingénierie concernant le serrage du volet K0 ? Relance questions DP de septembre et d’octobre.

Réponse : L’étude est validée, la commande est passée, le délai de mise en place d’un gabarit opérationnel devrait être fin janvier 2016.

Commentaire : Nous suivrons attentivement ce sujet.

 

  • Question : La dotation de sweats aux salariés du ferrage.

Réponse : Nous n’envisageons pas de dotation de sweats au ferrage pour une raison d’inflammabilité de ces vêtements.

 

  • Question : Que chaque salarié du ferrage revenant en doublage après une période en équipe de nuit, soit vu par le RH pour l’attribution ou non de l’ACAC.

Réponse : Chaque salarié qui pouvait prétendre à l’ACAC au 1° novembre ont été vu par le RH.

 

DOMAINE  PEINTURE

 

  • Question : Comment allez-vous gérer le manque d’effectif, le manque de polyvalence du secteur étanchéité tournée verte avec tous les départs des contrats PRO le 13/11 ? 

Réponse : En effet, 8 salariés en contrat PRO sont partis le 13/11. Ceux-ci ont été remplacés par 4 prêts d’UMV jusqu’à la fin de l’année et par des prêts d’autres secteurs.

Commentaire : Vous reculez pour mieux sauter ! Les prêts d’UMV ne resteront pas éternellement! La polyvalence de ce secteur est affectée actuellement et celle-ci le sera encore ultérieurement. Nous vous relancerons dès la réunion DP du mois de décembre pour que la polyvalence de ce secteur redevienne à un niveau correct.

 

  • Question : De revoir l’éclairage de la zone de retouche, de contrôle du secteur AQ4.

Réponse : Nous vous demandons de vous rapprocher du RU de maintenance pour lui préciser exactement le lieu et la nature de votre demande.

Commentaire : Cela sera fait et nous suivrons l’avancement de ce problème.

 

  • Question : Où en êtes-vous sur l’étude pour espacer les rampes d’éclairage pour libérer la tête de sprinkler au niveau de la cabine de contrôle finition ? Relance questions DP du mois de juin, septembre et octobre.

Réponse : Le déplacement des rampes est prévu en semaine 52.

Commentaire : A suivre !

 

DOMAINE  MONTAGE

 

  • Question : Périodiquement, nous vous alertons sur le manque de fiabilité des riveteuses du fond de cabine. Que comptez-vous faire pour résoudre définitivement ce disfonctionnement ?

Réponse : Les gammes de maintenances de premier niveau (nettoyage des mors, vidage des magasins de queues de rivets) ne suffisent pas. Le service maintenance travail en parallèle avec le fournisseur des riveteuses en Allemagne afin d’améliorer la fiabilité de celles-ci.

Commentaire : Cela fait des mois, des années que le problème persiste et bien sûr, la direction ne s’engage pas sur un délai de résolution. Nous espérons que ce principe de fixation du fond de cabine ne sera pas reconduit sur le K0.

 

  • Question : Que comptez-vous faire pour améliorer l’ergonomie des opérations K0 aux postes 01G ; 01D et 03G suite au rehaussement du convoyeur (1,85 m) en MV2?

Réponse : La hauteur du sous caisses dans le standard PSA est de 1,80 m. A la demande des 2 ergonomes (projet et vie série), la hauteur du sous caisses en MV2 a été portée à 1,85 m suite à la spécificité du K0. Nous adapterons l’adéquation homme/poste en formant d’autres salariés à ces postes.

Commentaire : Alors, pourquoi n’avez-vous pas gardé la hauteur standard PSA et appliquer l’adéquation homme/poste à cette hauteur ?

 

  • Question : Suite au déplacement du passage piéton de MV5, nous vous demandons la création d’une allée piétonne au niveau des poteaux K18 et L18. Si les salariés de MV2 et MV6 respectent le sens de circulation, ceux-ci n’ont pas le temps de se rendre à l’extérieur durant les pauses.

Réponse : Cette question et cette proposition fera l’objet d’une étude et d’une consultation lors du prochain CHSCT du montage.

 

  • Question : D’avoir des explications sur le report des enlignements des K0 en semaine 45 pour manque pièce.

Réponse : Le nombre de manque pièce en semaine 45, ne nous permettez pas de garantir en qualité la production des véhicules et cela aurait pu mettre en péril le passage du « jalon ligne »

Commentaire : A notre question : le report des enlignements peut-il avoir des conséquences sur le planning ? La direction nous répond qu’à ce jour, nous  tenons le planning.

 

  • Question : Comment se fait-il  que vous aviez affecté du personnel d’UMV à l’atelier de personnalisation sachant que vous avez des salariés qui sont déjà formés en ligne au montage ?

Réponse : Le personnel en prêt d’UMV a été affecté à l’atelier de personnalisation afin de ne pas pénaliser les formations K0 en sortant du montage du personnel déjà formé et de former le personnel d’UMV à G9+K0

Commentaire : Faut-il encore expliquer vos choix aux intéressés et  de ne pas prendre comme habitude cette façon de faire même si nous faisons partie de Polaris. 

 

  • Question : Comment se fait-il qu'en maintenance montage, des formations sont programmées le samedi (le 07/11/15 et le 14/11/15) alors que la semaine dernière (semaine 44) il y a eu 2 journées chômées par équipe et que les fournisseurs (formateurs) étaient présents durant cette période.

Réponse : L’organisation des travaux, la disponibilité  des maintenanciers des 4 équipes et du fournisseur étaient compliquées pour assurer la formation en semaine 44. C’est pourquoi il a été décidé de maintenir ces samedis pour la formation.

 

  • Question : Nous demandons le rallongement des rails des 2 servantes des postes « mise en place garniture de portes » en MV5 afin de ne pas dégrader l’ergonomie en G9.

Réponse : Une demande de chiffrage des travaux a été réalisée en semaine 46. Le retour de celle-ci devrait se faire pour la semaine 50, en attendant le poste a été agencé différemment.

Commentaire : Cela prouve encore une fois, que la direction modifie les postes pour K0 alors que son volume de production est infime par rapport au G9 et sans se soucier des conséquences d’ergonomie que cela occasionnent. Nous ne lâcherons pas l’affaire.

 

  • Question : Suite au déplacement du local AMPER (extrémité de l’atelier), nous vous demandons d’attribuer  aux salariés de ce service, qui interviennent souvent dans l’urgence, un charlatte.

Réponse : Cela n’est pas envisagé, des vélos sont à disposition dans ce service.

 

  • Question : Comment expliquez-vous le fiasco sur l’organisation des formations durant la semaine 44 ? Nous pouvons prendre en exemples parmi tant d’autres : Pas d’éclairage dans l’atelier à 05H30 ainsi que le parking ; pas de chauffage ; eau coupée dans certains endroits (lavabos, fontaine d’eau) ; distributeur de sandwichs non alimenté ; pas de courant dans certains ilots (pont élévateur pas opérationnel) ; pas de pièce ou pièce plus utilisable (feuille étanchéité, etc.) ; pas de véhicule à l’ATP ; standard de travail non figé ; etc. ; etc.

Réponse : Il y a eu des difficultés, nous ne pouvons pas le nier. Néanmoins, le pourcentage d’opérateur qui connaissait 2 postes à évoluer.

 

SECTEUR HC

SECTEUR MV

Semaine 43

10%

17%

Semaine 45

48%

68%

Vu ces éléments, nous sommes satisfait des formations de la semaine 44.

Commentaire : Laisser nous douter de vos chiffres car cela serait vraiment balaise qu’un salarié apprenne son 2° poste, voir 2 postes d’affilés sur 1 journée ! Les salariés ont vu les opérations mais ils ne les connaissent pas ! Nous vous confirmons que c’était un fiasco et que vos chiffres sont BIDON et ne servent qu’à rendre vos indicateurs au vert.     

 

  • Question : Où en êtes-vous du système « aide au décollement » des luges au secteur préparation du train arrière ?

Réponse : Toutes les solutions techniques ont été essayées avec succès (changement des rouleaux en acier) ou pas (système d’aide au décollement). Les efforts au décollement ont été mesurés et ceux-ci sont dans la norme d’ergonomie. Nous n’irons pas plus loin.

 

  • Question : Est-il prévu la dotation d’un « chausse clim » pour la mise en place et le retrait de cette pièce dans les chariots kitting PCI ? Nous demandons qu’une solution soit trouvée au plus vite (risque d’AT, de rebut).

Réponse : Suite à votre question, 3 kits ont été retirés du flux afin d’être retouché.

Commentaire : Le problème a été remonté par les opérateurs au pilote sans de prise en compte par ce dernier. C’est quand même aberrant de passer par cette instance pour que le problème avance.

 

  • Question : Que les RU soient informés lors de modification de moyens de bord de ligne (exemple : chariot de transmissions).

Réponse : En règle générale, les RU sont informés des modifications dans leurs secteurs. Effectivement pour cet exemple, les RU ont découvert la modification du chariot qui ne convenait pas. Une nouvelle présentation du chariot a été faite aux RU le 17/11.

 

  • Question : La modification de l’emplacement des tuyaux Réfri et de frein sur les chariots kitting MBM.

Réponse : Un chantier SWK est en cours, la restitution est prévue fin de semaine 47.

Commentaire : A suivre !

 

  • Question : Où en êtes-vous de la modification du mécanisme de verrouillage des portes AV sur les balancelles (chute de portes) ?

Réponse : Nous avons rajouté une rallonge en caoutchouc sur le peigne de la balancelle, garantissant ainsi le bon maintien de la porte. Toutes les balancelles ont été modifiées en semaine 46.

 

  • Question : Où en êtes-vous concernant le problème de réglage (apesanteur) du manipulateur démontage ouvrants côté droit en HC1 (problème d’ergonomie)?

Réponse : Nous n’avons pas de remontés (2 tournées) sur un disfonctionnement de ce manipulateur.

Commentaire : Il y a bien un problème, il nous a été remonté par les opérateurs et même le RF est au courant. Ou allez-vous prendre vos informations ? Nous recontacterons la direction sur ce sujet.

 

DOMAINE  CP

 

  •  Question : La réalisation d’un audit sur l’état des containers des pare-chocs  et la réfection de ceux-ci.

Réponse : Nous avons lancé une opération de remise en conformité. Nous nous engageons que tous les  containers (Qt : 60)  soient réparés

 

  • Question : Trouvez-vous normal qu’un pupitre de commande d’un quai  se trouve dans un état lamentable (pupitre enroulé de scotch avec des fils électriques apparents) ? Quand allez-vous changer le pupitre de la porte N° 16 du quai EST au montage ?

Réponse : Nous avons fait une demande de travaux à UTC il y a 2 mois, nous sommes toujours dans l’attente d’un délai d’intervention malgré nos relances.

Commentaire : C’est lamentable ! Suite à cette réponse lors de cette instance, à une question CHSCT, à la sortie de cette réunion, nous avons posé un DGI (Danger Grave et Imminent ) le jeudi 19 novembre .

 

  • Question : Quand allez-vous réduire le débord lié au flux direct (MV et HC) ?

Réponse : Des actions sont déjà en cours. Depuis la semaine 45, un pilote projet est détaché à 100% pour résoudre ce disfonctionnement et comme la responsabilité des fournisseurs sont également engagées à ce disfonctionnement, des fiches de pénalité (AMADEOUS) leurs sont à nouveaux affectées.

Commentaire : Depuis le temps que le problème persiste, il est grand temps que vous passez à la vitesse supérieure !  

 

  • Question : L’automatisation de la porte N°17 au montage car celle-ci est utilisée par CP K0 et les salariés de MV3 se plaignent du froid.

Réponse : Il n’y aura pas d’automatisation de cette porte car celle-ci a été condamnée depuis le 10 novembre

Commentaire : Suite à notre intervention concernant la livraison de pièces volumineuses K0, la direction, nous annonces une étude sur un autre flux de livraison de ce genre de pièce. A suivre !

 

DOMAINE  RH

 

  • Question : La rumeur sur le changement d’organisation (ouverture partielle) du magasin vêtements est-elle fondée ? Si oui, nous vous demandons des explications, des informations sur le mode de fonctionnement.

Réponse : Une étude est en cours sur l’optimisation sur la gestion des vêtements de travail. Nous n’avons pas plus d’information. Si le projet devenait réel, nous informerons les partenaires sociaux.

 

  • Question : Nous rééditons notre demande du mois d’octobre pour la réalisation d’une simulation du compteur CMOD à fin décembre pour les salariés en doublage.

Réponse : Cette question sera abordée lors de commission de suivi de l’accord de modulation du temps de travail du 24 novembre et ensuite une information sera faite au CE de fin de mois.

 

  • Question : La semaine dernière (semaine 44) il y a eu un presque accident sur le parking du ferrage (3° parking ; le long du bâtiment 31) avec un plot de signalisation cassé et un salarié en moto. Nous vous demandons : pourquoi ce plot n’est-il toujours pas changé (06/11/15) alors que le service RH a été alerté ?

Réponse : Nous avons demandé à UTC d’intervenir, mais nous n’avons aucun délai de ce service. Une étude est en cours sur l’utilité de ce plot.

Commentaire : La direction est inconsciente ! A ce jour, le risque est toujours existant et celle-ci accepte ce fait. Avant de faire une étude, vous devez déjà mettre cette zone en sureté !

 

  • Question : De faire un rappel  (minute COM) sur le risque d’accident, d’accrochage lié aux personnes qui attendent la libération d’une place de parking lors du changement de tournée.

Réponse : Nous ferons une communication sur ce sujet, mais nous rappelons que chaque salarié doit être vigilent et faire preuve de civisme sur le parking.

 

  • Question : De connaitre le nombre d’AI hors promo distribué ou programmé en 2015 par famille (OP/UEP ; PRO ; ETAM) par unité, par secteur, par tournée.

Réponse : Cette question sera abordée dans le cadre du bilan salarial qui se déroulera dans le premier trimestre 2016.

 

  • Question : Est-ce qu’il y a un projet d’externalisation du service CP/LOG ?

Réponse : Il n’est pas envisageable d’externaliser toute l’activité de la logistique. Cette activité doit être pilotée par l’usine. Pour autant, des études sont en cours pour du partenariat sur des activités spécifiques de ce service (synchrone des roues et pare-chocs, certaines zones de recadencement). Si les études se concrétisent, les partenaires sociaux seront informés.

 

 

 

  • Question : La législation n’oblige-t-elle pas la présence sur le site d’un groupe de première intervention composé au minimum de 7 personnes au niveau de SIS ?

Réponse : Ce n’est pas une question de législation mais une conformité par rapport à l’arrêter d’exploitation validé en préfecture. Equipier de première intervention ne veut pas dire surveillant pompier.

 

  • Question : A quand l’attribution d’augmentations individuelles pour les 4 unités (FER/PEIN/MON/CP/CRAC) ?

Réponse : Comme convenu, le budget des promotions hors promotion est distribué sur les trois derniers mois de l’année 2015.

 

  • Question : Le plan de génération sera-t-il reconduit en 2016 ?

Réponse : Cette question sera abordée lors du CE du 20 novembre.

 

  • Question : Le principe de « la garantie quotidienne du programme de production » est basé sur le respect des programmes de production du site vis-à-vis du commerce. Vu l’état du compteur et l’échéance de fin d’année, pouvons-nous espérer un geste social de votre part (arrêt de la ligne plut tôt le vendredi ou aménagement d’horaire pour les congés par exemple) ?

Réponse : Il est difficile de connaitre l’impact de production avec les configurations de fin d’année. Ce point sera abordé au CE de fin de mois.

 

  • Question : Comment se fait-il que certains RU n’ont pas été consultés pour l’attribution des AI hors promotions ?

Réponse : La procédure a été respectée, les enveloppes ont été affectées aux DUR. L’animation et la gestion de l’enveloppe  sont à la charge de chaque DUR

 

  • Question : Si le 17 et 18 décembre sont confirmés non travaillés  au prochain CE, envisagez-vous des formations K0 ?

Réponse : C’est une éventualité qui est à l’étude, cela dépend de la configuration d’arrêt de décembre. Ce point sera abordé lors du CU de fin de mois

Commentaire : Nous avons annoncé à la DIR que nous sommes partants pour ces formations afin de limiter la « casse » au niveau du compteur CMOD.

 

  • Question : Est-il prévu de faire appel aux salariés de l’ATP K0 en semaine 52 ?

Réponse : Probablement pas. A aujourd’hui, il est trop tôt pour vous donner une réponse ferme.

Commentaire : Nous avons demandé qu’une réponse ferme soit faite au CE de fin de mois.

 

DOMAINE  RESTAURATION

 

  • Question : Comment expliquez la non organisation au niveau du restaurant central durant la semaine 44 (sous-effectif d’EUROREST, attente très longue pour être servi)?

Réponse : L’organisation de la FREST était prévue pour 350 couverts par jour avec le personnel adéquat (mini). Il y a eu 450 couverts en moyenne par jour, cela explique les perturbations lors de la semaine 44 au restaurant central.

Commentaire : Si les distributeurs de sandwichs avaient été alimentés comme nous vous l’avions demandé lors de l’instance de DP du mois d’octobre, il y aurait eu moins de perturbations !

 

Partager cet article

Repost0
23 novembre 2015 1 23 /11 /novembre /2015 09:33

Sevelnord devient PCA à partir du 1 er janvier 2016.

 

Lors de la réunion extraordinaire du Comité d’Entreprise du 20 novembre 2015, la direction a consulté les organisations syndicales sur le projet d’intégration de Sevelnord au sein de Peugeot Citroën Automobiles (PCA). D’entrée le SPI/GSEA est intervenu pour donner un avis favorable. Nous avons demandé l’intégration des salariés de Sevelnord dans le DAEC  de PCA (Dispositif d'Adéquation des Emplois et des Compétences) à partir du 1 er janvier 2016. Afin de permettre à nos salariés de Sevelnord qui le souhaitent de bénéficier de mesures d’accompagnement (exemples : départs volontaires, congés de reclassement, plan senior …). Nous sommes également intervenus pour l’arrêt de l’externalisation du service SIS, suite aux évènements survenus la semaine dernière à Paris, et avec un état de guerre déclaré par le Président de la République. Les compétences de ce service ne sont plus à démontrer.

 

A partir du 1 er janvier 2016 :

  • Nouvelle fiche de paie à l’entête PCA, sans impacter le salaire.
  • Le contrat de travail devient automatiquement PCA.
  • Nous gardons la même convention collective.
  • Du 1 er janvier au 31 mars 2016 maintien des accords de Sevelnord, sauf nouveaux accords PCA : Exemple : négociation salariale.
  • Du 31 mars 2016 au 31 mars 2017 : Période de 12 mois pour conclure un accord de remplacement des accords de Sevel par ceux de PCA. A partir de 1 er avril 2017 à défaut d’un accord application des accords PCA.

 

Pour le SPI/GSEA : L’accord de compétitivité signé en 2012 sera remplacé par le nouveau contrat social (NCS) de PCA à partir du 31 mars 2016. Nous avons  demandé à la direction d’éclaircir les situations suivantes : RTT personnel de jour ? Prime de rentrée ? Prime d’intéressement et participation ? Prime d’évolution de l’ancienneté qui n’existe plus chez PCA : Nous exigeons l’intégration de cette prime dans le salaire de base des salariés de Sevelnord.

 

Pourquoi le SPI/GSEA a-t-il donné un avis favorable : Si le site de Sevelnord n’était pas rentable ou compétitif, PCA n’aurait jamais demandé cette intégration. PCA veut faire de notre usine le leader européen de fabrication des véhicules utilitaires légers.

 

Le SPI/GSEA, syndicat de l’emploi. Uni pour construire, Utile pour tous, mais différent des autres.

Partager cet article

Repost0
20 novembre 2015 5 20 /11 /novembre /2015 09:57

Le SPI/GSEA à donné un avis favorable pour l'intégration de SEVELNORD dans le Groupe PCA

Déjà filiales à 100 % de PSA Peugeot Citroën, SevelNord, qui emploie 2 375 personnes à Valenciennes, et Française de Mécanique, 2 531 salariés à Douvrin, vont être intégrés au groupe PSA Peugeot Citroën. L’information devrait être officialisée le 19 novembre lors d’un Comité central d’entreprise convoqué à Paris.

Née en 1989 d’un partenariat entre PSA et Fiat, la Société européenne de véhicules légers du Nord (SevelNord) est, depuis février 1993, détenue à 100 % par PSA (50 % par le groupe, 25 % par Peugeot et 25 % par Citroën). Après l’arrêt de la fabrication des monospaces (Fiat Ulysse, Lancia Zeta et, jusqu’en juin 2014, Citroën Evasion et Peugeot 807), PSA s’est fixé pour objectif de faire de SevelNord le leader européen de la production de véhicules utilitaires légers, notamment à travers les Citroën Jumpy et Peugeot Expert.

Situé à 60 km de Sevelnord, Française de Mécanique, à Douvrin, est aussi revenu dans le giron de PSA après le désengagement de Renault, acté au 1er janvier 2014, de la coentreprise fondée en 1968 pour fabriquer des moteurs. Aujourd’hui, le site produit chaque jour 2 200 moteurs à essence (trois pour PSA et un pour Renault) et assure l’usinage de leurs principales pièces (carter-cylindres, bielles, vilebrequins, culasses).

Cette intégration de SevelNord et de Française de Mécanique est, selon le groupe, « l’ultime étape d’un processus de convergence sociale initialisé depuis plusieurs années et la traduction concrète de la totale intégration des deux sites dans l’outil industriel de PSA en Europe », indique la direction de PSA en préambule du projet de document qui devrait être présenté jeudi au comité central d’entreprise. Et PSA de préciser que « cette démarche ne remet pas en cause la stratégie de partenariats industriels que le groupe poursuit pour accroître les volumes de production et ainsi bénéficier d’effets favorables en matière de prix de revient de fabrication ».

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 13:46
QUESTIONS/REPONSES DES DELEGUES DU PERSONNEL SPI/GSEA
DU MOIS DE NOVEMBRE 2015
       
Numéro Unités Demandes Réponses
1 RH Les délégués du SPI/GSEA demandent: 1 La rumeur sur le changement d’organisation (ouverture partielle) du magasin vêtements est-elle fondée ? Si oui, nous vous demandons des explications, des informations sur le mode de fonctionnement.  
2 RH Les délégués du SPI/GSEA demandent: 2 Nous rééditons notre demande du mois d’octobre pour la réalisation d’une simulation du compteur CMOD à fin décembre pour les salariés en doublage.  
3 MON Les délégués du SPI/GSEA demandent: 3 Périodiquement, nous vous alertons sur le manque de fiabilité des riveteuses du fond de cabine. Que comptez-vous faire pour résoudre définitivement ce disfonctionnement ?  
4 MON Les délégués du SPI/GSEA demandent: 4 Que comptez-vous faire pour améliorer l’ergonomie des opérations K0 aux postes 01G ; 01D et 03G suite au rehaussement du convoyeur (1,85 m) en MV2?  
5 CP Les délégués du SPI/GSEA demandent: 5 Trouvez-vous normal qu’un pupitre de commande d’un quai  se trouve dans un état lamentable (pupitre enroulé de scotch avec des fils électriques apparents) ? Quand allez-vous changer le pupitre de la porte N° 16 du quai EST au montage ?  
6 UTC Les délégués du SPI/GSEA demandent: 6 La réfection de l’éclairage extérieur du quai nord au montage.  
7 FER Les délégués du SPI/GSEA demandent: 7 Le réglage du miroir du poteau M40 qui sert à visualiser l’arrivée d’un engin de CP.  
8 PEI Les délégués du SPI/GSEA demandent: 8 Comment allez-vous gérer le manque d’effectif, le manque de polyvalence du secteur étanchéité tournée verte avec tous les départs des contrats PRO le 13/11 ?    
9 RH Les délégués du SPI/GSEA demandent: 9 La semaine dernière (semaine 44) il y a eu un presque accident sur le parking du ferrage (3° parking ; le long du bâtiment 31) avec un plot de signalisation cassé et un salarié en moto. Nous vous demandons : pourquoi ce plot n’est-il toujours pas changé (06/11/15) alors que le service RH a été alerté ?  
10 RH Les délégués du SPI/GSEA demandent: 10 De faire un rappel  (minute COM) sur le risque d’accident, d’accrochage lié aux personnes qui attendent la libération d’une place de parking lors du changement de tournée.  
11 MON Les délégués du SPI/GSEA demandent: 11 Suite au déplacement du passage piéton de MV5, nous vous demandons la création d’une allée piétonne au niveau des poteaux K18 et L18. Si les salariés de MV2 et MV6 respectent le sens de circulation, ceux-ci n’ont pas le temps de se rendre à l’extérieur durant les pauses.  
12 MON Les délégués du SPI/GSEA demandent: 12 D’avoir des explications sur le report des enlignements des K0 en semaine 45 pour manque pièce.  
13 CP Les délégués du SPI/GSEA demandent: 13 Quand allez-vous réduire le débord lié au flux direct (MV et HC) ?  
14 UTC Les délégués du SPI/GSEA demandent: 14 La réfection du macadam de la porte 17 au montage.  
15 FER Les délégués du SPI/GSEA demandent: 15 Pour une raison d’organisation (baille ; etc.), nous vous demandons d’informer, au plus vite, les Ci qui sont en prêt au ferrage de la prolongation ou pas de leurs missions.  
16 PEI Les délégués du SPI/GSEA demandent: 16 De revoir l’éclairage de la zone de retouche, de contrôle du secteur AQ4.  
17 RH Les délégués du SPI/GSEA demandent: 17 De connaitre le nombre d’AI hors promo distribué ou programmé en 2015 par famille (OP/UEP ; PRO ; ETAM) par unité, par secteur, par tournée.  
18 RH Les délégués du SPI/GSEA demandent: 18 La législation n’oblige-t-elle pas la présence sur le site d’un groupe de première intervention composé au minimum de 7 personnes au niveau de SIS ?  
19 MON Les délégués du SPI/GSEA demandent: 19 Comment se fait-il  que vous aviez affecté du personnel d’UMV à l’atelier de personnalisation sachant que vous avez des salariés qui sont déjà formés en ligne au montage ?  
20 MON Les délégués du SPI/GSEA demandent: 20 Comment se fait-il qu'en  maintenance montage, des formations sont programmées le samedi (le 07/11/15 et le 14/11/15) alors que la semaine dernière (semaine 44) il y a eu 2 journées chômées par équipe et que les fournisseurs (formateurs) étaient présents durant cette période.  
21 CP Les délégués du SPI/GSEA demandent: 21 La réalisation d’un audit sur l’état des containers des pare-chocs  et la réfection de ceux-ci.  
22 FER Les délégués du SPI/GSEA demandent: 22 Qu’en est-il de l’étude de la société d’ingénierie concernant le serrage du volet K0 ? Relance questions DP de septembre et d’octobre.  
23 PEI Les délégués du SPI/GSEA demandent: 23 Où en êtes-vous sur l’étude pour espacer les rampes d’éclairage pour libérer la tête de sprinkler au niveau de la cabine de contrôle finition ? Relance questions DP du mois de juin, septembre et octobre.  
24 REST Les délégués du SPI/GSEA demandent: 24 Comment expliquez la non organisation au niveau du restaurant central durant la semaine 44 (sous-effectif d’EUROREST, attente très longue pour être servi)?  
25 RH Les délégués du SPI/GSEA demandent: 25 A quand l’attribution d’augmentations individuelles pour les 4 unités (FER/PEIN/MON/CP/CRAC) ?  
26 MON Les délégués du SPI/GSEA demandent: 26 Nous demandons le rallongement des rails des 2 servantes des postes « mise en place garniture de portes » en MV5 afin de ne pas dégrader l’ergonomie en G9  
27 MON Les délégués du SPI/GSEA demandent: 27 Suite au déplacement du local AMPER (extrémité de l’atelier), nous vous demandons d’attribuer  aux salariés de ce service, qui interviennent souvent dans l’urgence, un charlatte ou un vélo.  
28 CP Les délégués du SPI/GSEA demandent: 28 L’automatisation de la porte N°17 au montage car celle-ci est utilisée par CP K0 et les salariés de MV3 se plaignent du froid.  
29 FER Les délégués du SPI/GSEA demandent: 29 La dotation de sweats aux salariés du ferrage.  
30 RH Les délégués du SPI/GSEA demandent: 30 Est-ce qu’il y a un projet d’externalisation du service CP/LOG ?  
31 RH Les délégués du SPI/GSEA demandent: 31 Le plan de génération sera-t-il reconduit en 2016 ?  
32 MON Les délégués du SPI/GSEA demandent: 32 Comment expliquez-vous le fiasco sur l’organisation des formations durant la semaine 44 ? Nous pouvons prendre en exemples parmi tant d’autres : Pas d’éclairage dans l’atelier à 05H30 ainsi que le parking ; pas de chauffage ; eau coupée dans certains endroits (lavabos, fontaine d’eau) ; distributeur de sandwichs non alimenté ; pas de courant dans certains ilots (pont élévateur pas opérationnel) ; pas de pièce ou pièce plus utilisable (feuille étanchéité, etc.) ; pas de véhicule à l’ATP ; standard de travail non figé ; etc. ; etc.  
33 MON Les délégués du SPI/GSEA demandent: 33 Où en êtes-vous du système « aide au décollement » des luges au secteur préparation du train arrière ?  
34 FER Les délégués du SPI/GSEA demandent: 34 Que chaque salarié du ferrage revenant en doublage après une période en équipe de nuit, soit vu par le RH pour l’attribution ou non de l’ACAC.   
35 RH Les délégués du SPI/GSEA demandent: 35 Le principe de « la garantie quotidienne du programme de production » est basé sur le respect des programmes de production du site vis-à-vis du commerce. Vu l’état du compteur et l’échéance de fin d’année, pouvons-nous espérer un geste social de votre part (arrêt de la ligne plut tôt le vendredi ou aménagement d’horaire pour les congés par exemple) ?  
36 RH Les délégués du SPI/GSEA demandent: 36 Comment se fait-il que certains RU n’ont pas été consultés pour l’attribution des AI hors promotions ?  
37 MON Les délégués du SPI/GSEA demandent: 37 Est-il prévu la dotation d’un « chausse clim » pour la mise en place et le retrait de cette pièce dans les chariots kitting PCI ? Nous demandons qu’une solution soit trouvée au plus vite (risque d’AT, de rebut).  
38 MON Les délégués du SPI/GSEA demandent: 38 Que les RU soient informés lors de modification de moyens de bord de ligne (exemple : chariot de transmissions).  
39 RH Les délégués du SPI/GSEA demandent: 39 Si le 17 et 18 décembre sont confirmés non travaillés  au prochain CE, envisagez-vous des formations K0 ?  
40 RH Les délégués du SPI/GSEA demandent: 40 Est-il prévu de faire appel aux salariés de l’ATP K0 en semaine 52 ?  
41 MON Les délégués du SPI/GSEA demandent: 41 La modification de l’emplacement des tuyaux Réfri et de frein sur les chariots kitting MBM.  
42 MON Les délégués du SPI/GSEA demandent: 42 Où en êtes-vous de la modification du mécanisme de verrouillage des portes AV sur les balancelles (chute de portes) ?  
43 MON Les délégués du SPI/GSEA demandent: 43 Où en êtes-vous concernant le problème de réglage (apesanteur) du manipulateur démontage ouvrants côté droit en HC1 (problème d’ergonomie)?  
44 UTC Les délégués du SPI/GSEA demandent: 44 De solutionner le problème de pression d'eau des douches au ferrage. Plusieurs appels au 1616 mais problème persistant.    

Partager cet article

Repost0
13 novembre 2015 5 13 /11 /novembre /2015 09:52

Retraites complémentaires: échapperez-vous au malus?

 

Un système de bonus-malus va être instauré pour les retraites complémentaires de l’Agirc-Arrco afin de retarder le départ des futurs retraités. Serez-vous concerné?

Nouvelle donne pour les retraites complémentaires. Un accord validé le 30 octobre 2015 par les partenaires sociaux vise à renflouer les caisses des régimes de retraite complémentaire Arrco et Agirc. Sa mesure phare: la mise en place d’un bonus-malus afin d'inciter les salariés à différer leur départ. Pour échapper à une réduction de leur pension, ces derniers devront retarder la liquidation de leur retraite d’un an à partir de la date où ils rempliront les conditions (âge et durée de cotisations) d’une pension à taux plein pour leur retraite de base. À défaut, leur retraite complémentaire subira une décote de 10% pendant trois ans, toutefois celle-ci ne pourra pas s’appliquer au-delà du 67e anniversaire.

 

Qui sera concerné? La réforme entrera en vigueur le 1er janvier 2019 et s’appliquera aux personnes nées à partir de 1957. Les générations précédentes ne sont donc pas visées quelle que soit la date de leur départ à la retraite.

 

Les retraites anticipées pour longue carrière subiront-elles un malus? Tous les départs à partir de 2019 sont concernés. Pour ne pas subir d’abattement, ces retraités devront eux aussi différer leur départ de 4 trimestres. Par exemple: un salarié qui pourrait partir à 60 ans devra attendre 61 ans pour éviter une réduction de 10% (pendant trois ans) de sa retraite complémentaire.

 

Des exonérations de décote sont-elles prévues? Oui pour les retraités qui seront exonérées de CSG, en raison de leur faible pension. Quant à ceux soumis à un taux réduit de CSG, ils verront leur décote réduite de moitié: 5% pendant trois ans ou lieu de 10%. Des dérogations sont également prévues pour les assurés prenant leur retraite au titre de l’inaptitude, les salariés handicapés (50% d'incapacité) et les aidants familiaux.

Partager cet article

Repost0
2 novembre 2015 1 02 /11 /novembre /2015 11:44

France

Avec 161 030 immatriculations en octobre 2015, le marché français des voitures particulières neuves a augmenté de 0,6 % en données brutes et de 5,1 % à nombre de jours ouvrables comparable. Sur dix mois, les immatriculations se sont établies à 1 582 465 unités, en hausse de 5,7 % à nombre de jours ouvrables identique. En octobre, le marché des véhicules utilitaires légers – 35 107 unités - a progressé de 1,4 % en données brutes et de 6 % à nombre de jours ouvrables comparable. Au cours des dix premiers mois de l’année, il a augmenté de 0,9 %, à 308 631 unités. Avec 4 335 immatriculations de véhicules industriels au mois d’octobre, le marché français des véhicules de plus de 5 tonnes a bondi de 23,7 %. Au cumul, il a augmenté de 11,2 %, à 34 280 unités.

Déjà disponibles sur la gamme Peugeot depuis le mois de juin, les services d’information et de géolocalisation après-vol vont être déployés sur les gammes Citroën et DS au cours des prochains mois en France, puis dans le reste de l’Europe courant 2016.

Porsche a annoncé le rappel de 58 881 Macan S et Macan Turbo, dont 736 en France. Le rappel de ces véhicules à essence « est motivé par la présence possible d’un défaut d’étanchéité sur une conduite du circuit d’alimentation en carburant basse pression dans le compartiment moteur », a indiqué le constructeur.

Le tribunal de commerce de Lyon a prononcé le 30 octobre la liquidation judiciaire de Cenntro Motors France (382 salariés), après le retrait de son propriétaire sino-américain, qui avait repris cette ancienne usine de lave-linge FagorBrandt en 2014.

International

Les ventes de véhicules neufs au Japon (hors 660 cm3) ont modestement augmenté en octobre (+ 0,2 %), totalisant 240 889 unités, indique la JADA (association des concessionnaires). Les ventes de mini-véhicules ont en revanche chuté de 10,8 % le mois dernier, à 139 200 unités, accusant leur dixième mois de recul d’affilée.

Honda a profité du salon de Tokyo pour présenter la dernière génération de sa Clarity Fuel Cell, berline à hydrogène qui sera commercialisée en Europe en 2016. La nouvelle Clarity Fuel Cell mesure 4,89 m de long et se distingue par un encombrement du moteur réduit de 33 %, avec en parallèle une augmentation de 60 % de la puissance délivrée, à 3,1kW/L. En tant que membre du consortium HyFIVE (avec BMW, Daimler, Hyundai et Toyota), Honda va fédérer des partenaires pour installer des infrastructures d’approvisionnement d’hydrogène, notamment sur son site de production de Swindon, en Grande-Bretagne.

Fiat Chrysler va rappeler 894 000 tout-terrain de loisir dans le monde, dont près de 542 000 Dodge Journey et Fiat Freemont (années 2012 à 2015) pour un risque de dysfonctionnement de l’ABS et de l’ESP, et 352 000 Jeep Grand Cherokee et Liberty (années 2003 et 2004) dont les coussins gonflables peuvent se déclencher de façon intempestive.

Fort de bons résultats au Mexique, où il a fait son entrée en juillet, Hyundai va plus que doubler le nombre de ses points de vente dans ce pays.

Les ouvriers américains de General Motors ont commencé à se prononcer vendredi sur le nouvel accord conclu le 25 octobre entre l’UAW et le constructeur.

Les principaux constructeurs indiens ont annoncé une hausse de leurs ventes en octobre. Maruti Suzuki a ainsi enregistré une progression de 29,1 % de ses ventes totales le mois dernier, à 134 209 unités, dont 121 063 unités écoulées sur le marché indien (+ 24,7 %) et 13 146 unités vendues à l’exportation (+ 90,4 %). Tata Motors a de son coté vendu 43 486 véhicules le mois dernier, en hausse de 1 %, dont 38 917 sur le marché indien (stable) et 4 569 à l’exportation (+ 13 %). Mahindra & Mahindra a vu ses ventes totales faire un bond de 20 % en octobre, à 51 383 unités, dont 48 815 sur le marché indien (+ 21 %) et 2 568 à l’exportation (+ 3 %).

Les constructeurs coréens (Hyundai, Kia, GM Korea, Renault Samsung et Ssangyong) ont vendu un total de 815 294 véhicules au mois d’octobre (+ 8,7 %). Leurs ventes sur le marché coréen ont augmenté de 20,3 % (à 146 106 unités) et leurs livraisons à l’étranger ont progressé de 6,5 % (à 669 188 unités).

Le constructeur chinois d’autobus électriques Yutong semble accélérer son déploiement en Europe, via le partenariat de ses fournisseurs Saft et Dietrich Carebus Group. (JournalAuto.com)

BYD et SAIC ont accru leur bénéfice net au troisième trimestre, de 169 % et de 3,8 %, respectivement. (Automotive News China)

Volkswagen prévoirait un programme « témoins clés », pour ses salariés impliqués dans l’affaire de manipulation des émissions et qui avoueraient leur forfait. Ceux-ci ne risqueraient alors aucune conséquence en termes de droit du travail.

Fiat Chrysler étudie la possibilité de se lancer sur le segment des gros tout-terrain aux Etats-Unis, qui est dominé par General Motors. FCA prendra une décision à ce sujet d’ici à la fin de l’année, a indiqué Sergio Marchionne, l’administrateur délégué du constructeur.

Le plus grand service public d’autopartage électrique du sud de l’Italie a été inauguré le 7 octobre à Palerme. 24 Zoé peuvent être utilisées en autopartage dans la capitale sicilienne, un service proposé par la ville de Palerme en collaboration avec Amat, Renault et Enel. Le service a été inauguré le 7 octobre 2015 à Palerme, en présence du maire de la ville, Leoluca Orlando.

 

Porsche rappelle volontairement 58 881 Macan (Macan S et Macan Turbo), en raison d’un risque de fuite sur l’arrivée de carburant à basse pression.

L’Acea (Association des constructeurs européens d’automobiles) a pris acte le 30 octobre de l’accord des Etats membres de l’Union européenne sur les coefficients multiplicateurs maximum pour les émissions de NOx, faisant savoir que les constructeurs étaient prêts à travailler avec les autorités européennes afin de voir comment concilier les nouveaux standards de qualité de l’air avec les politiques ambitieuses de lutte contre le changement climatique.

Selon un rapport parlementaire, es propriétaires de modèles Volkswagen dotés d’un moteur truqué pourraient obtenir le remboursement de leur véhicule « sous certaines conditions ».

Nissan a annoncé un bénéfice net en hausse de 37 % pour le premier semestre 2015-2016, grâce à une "forte demande en Amérique du Nord et en Europe de l’Ouest", et a relevé ses prévisions annuelles. Entre le 1er avril et le 30 septembre, le groupe a affiché un bénéfice net de 325,6 milliards de yens (2,4 milliards d’euros), contre 237 milliards un an plus tôt.
Nissan a par ailleurs relevé de 8 % sa prévision de bénéfice d’exploitation annuel pour l’ensemble de 2015-2016, à 730 milliards de yens (5,5 milliards d’euros). Il a également relevé sa prévision de chiffre d’affaires pour l’exercice, en dépit d’un objectif de ventes ramené à 5,5 millions de véhicules, au lieu de 5,55 millions prévus précédemment.

Bosch commence à tester des véhicules autonomes au Japon ; ce pays est le troisième débouché de l’équipementier dans le domaine des technologies de conduite autonome.

Roland Berger s’attend à ce que la part de marché du diesel diminue dans des proportions importantes en Europe jusqu’en 2030, à commencer par les segments A et B. Entre 2014 et 2030, le cabinet de conseil estime que la part de marché du diesel dans les ventes de véhicules du segment A passera de 2 % à 0 %. Dans le segment B, elle passerait de 33 % à 26 %.

Deux plaintes en recours collectif ont été déposées contre Volkswagen en Australie, dans le cadre du scandale de trucage des tests antipollution.

Le Salon de Tokyo 2015 marque l’arrivée officielle d’une nouvelle marque française - DS -, qui dévoile les modèles qui seront commercialisés sur le marché japonais, ainsi qu’une série spéciale DS 3 So Parisienne exclusive.

Si la Renault Twingo III a été lancée en Europe il y a maintenant un an (septembre 2014), elle arrive seulement sur le marché japonais. Le modèle a été présenté par Laurens van den Acker, directeur du style Renault, lors du Salon de Tokyo 2015. Renault précise que la nouvelle Twingo sera commercialisée au Japon en 2016.

Partager cet article

Repost0
20 octobre 2015 2 20 /10 /octobre /2015 13:52

France

La production de la Renault Zoé dans l’usine de Flins est passée de 90 unités par jour au printemps à plus de 120 aujourd’hui et devrait atteindre le cap des 150 d’ici à fin novembre. Le constructeur indique que 18 000 Zoé circulent actuellement en France, dont 7 000 vendues depuis le mois de janvier, alors que la commercialisation a démarré en mars 2013.

Le directeur du programme véhicules électriques de Renault Eric Feunteun explique que le succès de la Zoé, leader sur le marché français des V.E., s’appuie sur des éléments concrets, avec un « taux de satisfaction des conducteurs de Zoé [qui] est de 98 % », un nouveau moteur, créé en 2014, qui a « une plus grande autonomie avec environ 170 km », et un superbonus lancé par le gouvernement en avril, qui a « vraiment dopé les ventes ». « Avec 10 000 euros d’aides, on peut acheter une Zoé en déboursant 12 000 à 14 000 euros », se félicite-t-il.

Renault propose Captur The Night, un concept unique et inédit qui sera décliné prochainement pour le grand public, dans trois grandes villes de France (le 30 octobre à Lille, le 6 novembre à Lyon et le 13 novembre à Toulouse). Cette expérience originale donne la possibilité de vivre dans sa ville une nuit d’aventures insolites de 19h30 jusqu’au petit matin.

Le fabricant français de batteries de haute technologie Saft a annoncé le 19 octobre avoir signé un partenariat pour « évaluer la faisabilité » d’équiper avec ses batteries lithium-ion les autobus électriques Yutong fabriqués en Chine et destinés au marché européen. Le partenariat a été signé avec Dietrich Carebus Group, distributeur basé en Alsace, qui est « depuis 2010 le distributeur exclusif en France et dans plusieurs pays d’Europe de l’Ouest » du constructeur chinois, a précisé Saft dans un communiqué.

International

La nouvelle coalition qui s’apprête à diriger la ville d’Oslo a annoncé son intention d’interdire la circulation des voitures dans le centre de la capitale norvégienne d’ici à 2019 dans le cadre de mesures visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

La production du Jeep Cherokee a débuté en Chine. Le tout-terrain de loisir est fabriqué dans l’usine de Fiat Chrysler et Guangzhou à Changsha.

Audi va investir 104 millions d’euros dans son usine de Gyor (Hongrie) ; ce projet permettra la création de 380 nouveaux emplois.

Hyundai et Kia prévoient de commercialiser l’an prochain des petites voitures hybrides qui seront plus sobres que la Toyota Prius, ainsi que des voitures électriques qui afficheront une autonomie supérieure à 200 kilomètres.

La Chine se fixe pour objectif de produire 30 millions de véhicules légers par an d’ici à 2020, a indiqué la CAAM (association des constructeurs d’automobiles en Chine).

Les exportations de véhicules légers depuis la Chine ont chuté de 29 % en septembre, à 55 600 unités, et de 17 % sur 9 mois, à 553 600 unités.

Les deux filiales chinoises du groupe FAW ont subi des pertes au troisième trimestre. Ainsi, FAW Car a subi une perte estimée entre 124 et 154 millions de yuans tandis que Tianjin Xiali Automobile a subi une perte estimée entre 260 et 360 millions de yuans.

Le parquet de l’Audience nationale, juridiction espagnole spécialisée dans les affaires financières et de terrorisme, a requis lundi l’ouverture d’une enquête judiciaire pour fraude visant Volkswagen. Le parquet estime que cette juridiction est compétente, "s’agissant d’une affaire nationale qui touche des centaines de milliers de personnes", a déclaré une source judiciaire. Le parquet a de ce fait sollicité l’ouverture d’une information judiciaire pour de possibles délits d’escroquerie, d’atteinte à l’environnement ou encore d’infraction aux normes de protection des consommateurs. En Espagne, un syndicat de fonctionnaires, Mains propres, partie civile dans la plupart des affaires politico-financières, a porté plainte, de même qu’une association internationale pour la défense des personnes victimes de la fraude sur les moteurs Volkswagen.

65 % des Allemands estiment que Volkswagen construit toujours des véhicules « remarquables », malgré le scandale des manipulations des émissions qui a terni l’image de marque du groupe de Wolfsburg. En outre, 60 % pensent que le label « Made in Germany » ne sera pas affecté à long terme par cette affaire.

Volkswagen aurait créé plusieurs versions de son logiciel truqueur, afin de manipuler les émissions de ses véhicules diesel. Le constructeur aurait équiper 4 différents types de moteurs de ce logiciel.

Volkswagen estime que la reprise du marché automobile chinois se poursuivra dans les mois à venir ; après la croissance observée en septembre, le marché devrait continuer à augmenter d’ici à la fin de l’année. (Automobilwoche)

La division Mercedes-Benz Utilitaires compte vendre au moins 300 000 véhicules cette année, a déclaré son patron, Volker Mornhinweg. (JournalAuto.com)

General Motors et DTE Energy vont construire une centrale solaire d’une puissance de 800 kW sur le site de l’usine de boîtes de vitesses du constructeur à Warren (Michigan). L’installation devrait être opérationnelle au deuxième trimestre de 2016. (Detroit News)

Les ventes de Nissan en Chine ont augmenté de 2,9 % en septembre, à 97 900 unités, portant le volume pour les neuf premiers mois de l’année à 858 700 unités, en hausse de 1,8 %. De son coté, Toyota a vendu 92 700 véhicules sur le marché chinois le mois dernier, en progression de 1,7 %, et 792 200 sur neuf mois, en hausse de près de 12 %.

Une Ferrari de 1956, qui a notamment été pilotée par le quintuple champion du monde de Formule 1 Juan Manuel Fangio, va être mise aux enchères à New York en décembre, où la Maison Sotheby’s en espère plus de 28 millions de dollars. C’est le "saint Graal pour les collectionneurs et les amateurs" du monde entier, a estimé la maison d’enchères, à propos de la Ferrari rouge 290 MM, châssis 0626, qui avait été spécialement construite pour le pilote argentin, pour la course des Mille Miles en Italie où il était arrivé quatrième.

Nissan et Mitsubishi vont continuer à travailler ensemble au développement de mini-véhicules (660 cm3) pour le marché japonais. Ces dernières années, ils ont développé les Dayz et eK, le premier commercialisé par Nissan, le deuxième par Mitsubishi. Les nouvelles générations des Dayz et eK seront également développées en commun par Nissan et Mitsubishi. Les deux constructeurs comptent en outre développer ensemble une mini-voiture électrique.

Les ventes de Lexus sur le marché russe ont progressé de 10 % sur les neuf premiers mois de l’année, à 15 186 unités, correspondant à une pénétration de 1,3 %, en hausse de 0,5 point. Sur le seul segment Premium, la pénétration de Lexus en Russie s’est établie à 12,5 % sur les neuf mois de 2015, en hausse de 3,7 points. Le réseau Lexus en Russie compte actuellement 47 points de vente, dont quatre ont été ouverts entre janvier et septembre de cette année.

Partager cet article

Repost0
20 octobre 2015 2 20 /10 /octobre /2015 11:46

Le gouvernement a décidé le 14 octobre de commencer dès l’an prochain à supprimer l’avantage fiscal dont bénéficie le gazole par rapport à l’essence, en plein scandale des moteurs diesel truqués de Volkswagen. Matignon a ainsi annoncé « le principe d’un rapprochement en 5 ans entre le prix du gazole et celui de l’essence », comme l’avait prôné la semaine dernière la ministre de l’Ecologie et de l’Energie Ségolène Royal, pour mettre fin à la « diésélisation massive » du parc automobile français. Dès 2016, la taxation du gazole augmentera d’un centime par litre, puis une nouvelle hausse d’un centime aura lieu en 2017, tandis que celle de l’essence sera réduite du même montant pendant la même période, ont annoncé dans un communiqué les services du Premier ministre. Le gouvernement entend ainsi mettre fin au « traitement fiscal favorable » dont bénéficie historiquement le gazole en France, « avec une taxation TTC inférieure de près de 20 centimes par litre par rapport à l’essence ».

Actuellement, le gazole représente environ 80 % des volumes de carburants écoulés dans l’Hexagone et 55,7 % des achats de voitures neuves particulières. Cette dernière proportion est toutefois en recul depuis quelques années : les moteurs diesel représentaient encore 64 % des immatriculations en 2014 et 77,3 % en 2008.

Pour faire accepter l’augmentation de taxation du gazole, le gouvernement promet qu’il « utilisera cette recette pour financer l’allégement de la fiscalité locale des contribuables modestes, et notamment des retraités, conformément à ses objectifs de justice sociale, partagés par la majorité parlementaire ». Une annonce aussitôt suivie à l’Assemblée dans la soirée par le vote d’un amendement socialiste en ce sens au projet de budget 2016. Ce geste supplémentaire pour les ménages modestes devrait se chiffrer à près de 250 millions d’euros. Le gouvernement va en outre « renforcer la prime à la conversion » des vieux véhicules diesel, instaurée cette année pour pousser les propriétaires à les remplacer, en élargissant son assiette aux modèles de plus de 10 ans et en doublant son montant, de 500 euros à 1 000 euros

Partager cet article

Repost0