Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 juillet 2016 2 05 /07 /juillet /2016 11:07

France

La nouvelle Renault Twingo GT a fait ses débuts devant le public du Festival of Speed de Goodwood 2016, qui rassemblait du 23 au 26 juin ce qui se fait de plus performant en termes d’automobiles et de voitures de course.

La proportion de voitures diesel dans le parc automobile français a décru en 2015, une première depuis l’arrivée de cette technologie dans les gammes des constructeurs il y a plus d’un demi-siècle, selon des statistiques publiées le 1er juillet. Au 1er janvier 2016, 19,9 millions de voitures diesel et hybrides diesel étaient immatriculées dans l’Hexagone, soit 62,2 % du parc roulant, a indiqué le CCFA (Comité des constructeurs français d’automobiles).

Le marché de l’occasion a enregistré en juin son deuxième recul de l’année (- 2,7 %, à 505 973 unités). Sur six mois, il a toutefois progressé de 3,4 %, à près de 2,867 millions d’unités. En juin, seule la plus petite catégorie, celle des VO âgés de moins d’un an est restée dans le vert (+ 0,2 %), confirmant ainsi sa place de catégorie la plus dynamique sur le semestre (+ 6,2 %). La catégorie des VO de « 3 à 5 ans » (36 à 59 mois), qui a subi le recul le plus marqué en juin (- 8,8 %), est la seule dans le rouge sur le semestre (- 2,9 %), après avoir été stable sur l’ensemble de l’année 2015. La catégorie des VO de « 1 à 2 ans » (12 à 35 mois) a reculé de 2,9 % en juin, mais a progressé de 1,6 % sur le semestre.

Des représentants des constructeurs d’automobiles français ont appelé le 1er juillet à éviter tout « catastrophisme » face à la décision des Britanniques de quitter l’Union européenne, mais ont reconnu qu’une période d’incertitude s’ouvrait. « Chacun des acteurs automobiles fait ses comptes, analyse, fait des scénarios », a remarqué le président du CCFA, Christian Peugeot. Parmi les éléments de l’équation, « le cours de la livre est un élément très structurant pour les résultats des constructeurs », a développé M. Peugeot lors d’une conférence de presse consacrée au marché automobile français. Quant au marché outre-manche, « on a l’impression qu’il y a une phase de sidération des Britanniques devant la décision qu’ils ont prise », a ajouté M. Peugeot, pour qui « il peut y avoir une période de ralentissement du marché dans ce contexte-là ».

Le principal dommage du Brexit pour les entreprises est qu’elles font face à des « incertitudes », a estimé le 2 juillet le président de Renault et de Nissan Carlos Ghosn. S’exprimant dans le cadre des Rencontres économiques d’Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), M. Ghosn s’est dit « inquiet ». « Pas à cause du Brexit, mais inquiet à cause de l’incertitude que cela provoque », a-t-il précisé. « Les entreprises sont capables de s’adapter à tout, à toutes les situations, qu’elles soient bonnes ou qu’elles soient mauvaises », a-t-il assuré.

Le dispositif de bonus-malus a rapporté 75,68 millions d’euros à l’Etat en 2015, les automobilistes ayant payé davantage de malus (sur l’achat de modèles jugés les moins vertueux) qu’ils n’ont touché de bonus (accordé aux modèles les plus respectueux de l’environnement, notamment électriques).

Véhicules connectés et autonomes

Le constructeur chinois Foton Motor coopère avec la société information récemment fondée Baidu Zhihui Auto, en vue de développer des véhicules utilitaires connectés.

BMW a annoncé le 1er juillet qu’il allait coopérer avec l’Américain Intel et l’Israélien Mobileye dans le domaine de la voiture autonome. Les trois groupes « joignent leurs forces pour faire des véhicules autonomes et des concepts de mobilité du futur une réalité », a précisé un communiqué commun.

International

Les immatriculations de voitures neuves en Espagne ont augmenté de 11,2 % en juin, à 123 790 unités, volume le plus élevé pour un mois de juin depuis six ans", s’est félicité l’ANFAC (Association des constructeurs) dans un communiqué. Sur six mois, les ventes ont progressé de 12,2 %, à 623 234 unités, meilleur semestre depuis 2008. Renault a dominé le marché espagnol en juin, avec 11 760 unités écoulées.

Le marché automobile américain a augmenté de 2,4 % en juin, à 1,51 million d’unités.

Le VDA (association de l’industrie automobile allemande) a révisé à la hausse ses prévisions de ventes en 2016 sur différents marchés ; il table désormais sur une hausse des ventes d’automobiles de 8 % en Chine, à près de 21,7 millions d’unités. En Europe de l’Ouest, le VDA vise un marché de 13,8 millions d’unités, soit une hausse de 5 %.

Les ventes de véhicules neufs au Portugal ont augmenté de 11,7 % en juin, à 27 099 unités, a annoncé l’ACAP (Association automobile portugaise). Sur les six premiers mois de l’année, les ventes affichent une progression de 17,9 %, à 137 751 unités. Les ventes de voitures, notamment, ont augmenté de 110,9 % le mois dernier, à 23 376 unités, et de 17,9 % sur six mois, à 118 631 unités.

En Allemagne, la prime à l’achat pour les véhicules électriques et hybrides rechargeables est entrée en vigueur le samedi 2 juillet, avec un effet rétroactif jusqu’au 18 mai, a indiqué le Ministère allemand de l’Economie.

Tesla a livré seulement 14 370 véhicules au deuxième trimestre, alors qu’il avait fixé son objectif à 17 000 unités.

6 215 voitures hybrides fabriquées en Corée du Sud ont été vendues sur le marché coréen au mois de juin (+ 140 %). Les ventes du Kia Niro ( 3 246 unités) ont représenté 52 % du total.

Les immatriculations de voitures neuves en Italie ont enregistré une hausse de 11,9 % en juin, à 165 208 unités, portant le volume pour les six premiers mois de l’année à 1 041 854 unités, en progression de 19,1 %, a indiqué l’ANFIA (Association des constructeurs). Le marché de l’occasion en Italie a par ailleurs augmenté de 3,6 % en juin, à 4379 532 unités, et de 7,5 % sur six mois, à 2 456 267 unités.

En Allemagne, l’entreprise Deutsche See (poissonnerie) devrait porter plainte contre Volkswagen, qu’elle accuse de ne pas avoir tenu sa promesse de réaliser des projets de développement durable communs. Deutsche See est un important client de Volkswagen, l’ensemble de sa flotte étant composé de véhicules du constructeur.

Dix écuries participeront à la troisième saison de Formule Electrique, et donc au championnat soutenu par la Fédération internationale de l’automobile (FIA), a-t-on appris le 1er juillet en marge du e-Prix de Londres, finale de la saison 2015-2016, qui a été gagné par Nicolas Prost (FRA/Renault e.dams). Au classement final de ce deuxième Championnat FIA de Formule E (après 10 courses), Sébastien Buemi (SUI ; 155 points) occupe la première place, devant Lucas Di Grassi (BRA ; 153 points).

35 200 personnes ont perdu la vie en 2015 dans des accidents de la circulation aux Etats-Unis (+ 7,7 %), selon les chiffres communiqués par la NHTSA, l’agence américaine en charge de la sécurité routière.

La Toyota Corolla a été la voiture la plus vendue dans le monde au premier trimestre de 2016, avec 261 000 unités écoulées, en hausse de 5 %, suivie de la Volkswagen Golf (224 000 unités).

Les ventes totales de Ford India ont plus que doublé en juin. Elles ont atteint 19 754 unités, contre 7 979 unités un an plus tôt.

Dans le cadre du scandale des moteurs truqués, le président du groupe Volkswagen, Matthias Müller, a déclaré que le constructeurs ne proposerait pas en Europe les mêmes compensations qu’aux Etats-Unis, estimant qu’un accord semblable à celui proposé aux Etats-Unis serait inapproprié et inabordable.

Toyota a augmenté les cadences de production de son nouveau véhicule multi-usages Innova Crysta afin de faire face à une forte demande, notamment pour les versions à transmission automatique. La production du véhicule est ainsi passée de 6 000 unités au mois de mai à 7 800 unités en juin et devrait maintenir ce rythme au cours des prochains mois. Le carnet de commandes totalise actuellement 30 000 véhicules et les délais de livraison atteignent 3 mois.

Daimler a annoncé vendredi 1er juillet l’acquisition d’Ahtlon Car Lease International, spécialisé dans la location avec option d’achat, pour un montant de 1,1 milliard d’euros.

Aston Martin, qui fabrique toutes ses voitures au Royaume-Uni et exporte 80 % de sa production, profitera d’une baisse de la livre face à l’euro, mais cet avantage pourrait être annulé par deux facteurs qui constituent aujourd’hui deux inconnues - l’impact du Brexit sur le marché des voitures de luxe et la question des droits de douane entre le Royaume-Uni et l’UE -, a indiqué le patron du constructeur de voitures de sports britannique Andy Palmer à Automotive News Europe. Le gouvernement britannique doit engager rapidement des négociations commerciales avec l’Union européenne et chercher à négocier un accord libre de droits, a ajouté M. Palmer.

Les ventes de voitures et de véhicules utilitaires légers au Brésil devraient afficher une baisse de 25,1 % pour le premier semestre de 2016, à 951 182 unités, dont 166 393 unités sur le seul mois de juin, indiquent les premières estimations. Même si le mois de juin s’inscrit en hausse de 2,6 % par rapport au mois de mai, le semestre enregistre son plus mauvais résultat depuis dix ans.

Ralf Speth, directeur général de Jaguar Land Rover, a regretté le processus politique qui a conduit au « Brexit ». Il a estimé que les Britanniques n’étaient pas bien informés des conséquences d’une telle décision et que leur demander seulement de voter pour le maintien ou la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne n’était pas la bonne approche.

Kia a vendu 18 200 véhicules au Mexique sur les cinq premiers mois de 2016, dont 4 610 au mois de mai. Il compte vendre 50 000 véhicules cette année dans ce pays, où il a fait son entrée en juillet dernier et a ouvert récemment une usine d’assemblage.

Repost 0
Published by Le SPI/GSEA de Sevelnord - dans informations générales
commenter cet article
5 juillet 2016 2 05 /07 /juillet /2016 10:02

Avec 227 366 immatriculations en juin 2016, le marché français des voitures particulières a progressé de 0,8 % à nombre de jours ouvrables identique (22 jours). _ Sur le premier semestre, le marché s’est établi à 1 102 442 unités, en hausse de 8,3 % en données brutes et de 5,8 % à nombre de jours ouvrables comparable (126 jours, contre 123 sur les six premiers mois de 2015).

Le marché des véhicules utilitaires légers a augmenté de 11,3 % en juin, à 45 505 unités, et de 12,3 % sur six mois, à 216 019 unités (+ 9,6 % à nombre de jours ouvrables comparable).

Avec 4 991 immatriculations le mois dernier, le marché français des véhicules industriels de plus de 5 tonnes a progressé de 16,7 % par rapport à juin 2015. Au premier semestre, il a augmenté de 18,2 %, à 24 601 unités.

Par ailleurs, le marché du véhicule d’occasion est estimé à 505 973 voitures particulières en juin, en baisse de 2,7 %, et à 2 866 736 unités sur six mois, en hausse de 3,4 %.

Les marques françaises ont vu leurs ventes de voitures neuves augmenter de 0,9 % le mois dernier, à 131 955 unités (- 6,7 % pour Citroën, à 22 435 unités, - 3 % pour DS, à 3 596 unités, - 4,4 % pour Peugeot, à 36 187 unités, + 6,8 % pour Renault, à 57 121 unités, et + 7,6 % pour Dacia, à 12 519 unités). Les marques étrangères ont enregistré une hausse de 0,6 % de leurs volumes, à 95 411 unités. Le groupe Volkswagen a reculé de 10,9 %, à 25 089 unités, le groupe Ford de 1,8 %, à 8 727 unités, le groupe Toyota de 1,9 %, à 7 853 unités, Nissan de 5,5 %, à 7 667 unités, GM de 5,3 %, à 7 200 unités, et Volvo cars de 3,7 %, à 1 444 unités, tandis que FCA a progressé de 7 %, à 9 330 unités, le groupe BMW de 12,9 %, à 9 187 unités, Daimler de 15,6 %, à 6 553 unités, et Hyundai de 24,7 %, à 6 338 unités.

Sur le premier semestre de 2016, les ventes de voitures des constructeurs français ont progressé de 8,2 %, à 608 427 unités (+ 4,7 % pour Citroën, à 112 098 unités, + 7,2 % pour DS, à 17 003 unités, + 6,3 % pour Peugeot, à 187 011 unités, + 10,2 % pour Renault, à 229 830 unités, et + 14,3 % pour Dacia, à 61 925 unités), et celles des groupes étrangers de 8,5 %, à 494 015 unités (+ 4,1 % pour Volkswagen, - 0,2 % pour le groupe Ford, + 20,3 % pour BMW, + 12,9 % pour FCA, + 7,9 % pour Toyota, - 0,9 % pour Nissan, + 9,9 % pour GM, + 8,9 % pour Daimler, + 18,5 % pour le groupe Hyundai et + 16,4 % pour Volvo Cars).

Le CCFA (Comité des constructeurs français d’automobiles) a révisé à la hausse, de 2 à 5 %, sa prévision de croissance du marché des voitures particulières neuves en France pour l’année en cours. Le rythme de croissance du marché, qui était de 8,3 % lors du premier semestre, devrait ralentir au second, mais la moyenne sur l’année devrait s’établir « autour de 5% », a estimé le président du Comité Christian Peugeot, lors d’une conférence de presse.

Repost 0
Published by Le SPI/GSEA de Sevelnord
commenter cet article
4 juillet 2016 1 04 /07 /juillet /2016 11:26

            Comité d’Entreprise

       Du 30 juin 2016 et extra du 4 juillet

 

Production :

 

Mois

Total KZERO

JUILLET

5325

AOUT

5226

SEPTEMBRE

8414

 

Extension de Gamme : 550 véhicules en mai 2016   transformés ou personnalisés, au cumul 2016 : 3157 véhicules. Il y déjà 30 Kzero pour la Poste et pour octobre 160 Kzero Royal Mail en commandes.

 

Calendrier de travail

Pour juillet: Samedi 9 travaillé pour les bleus et le 16 pour les verts (H+ individuel affiché) jeudi 14 juillet : pour les 2 équipes, et aussi la mini équipe nuit ferrage et CP payé jour férié. Samedi 16 juillet : équipe verte en H+ individuel affiché.

Le SPI a obtenu la neutralisation de ne pas effectuer d’allongement d’horaire pour le 14 et le 22 juillet. Pour la proposition du SPI d’effectuer 5h30 -13 h et 13h- 20h30, Refus de la Direction

Mini équipe au ferrage du 4 juillet au 22 juillet cela concerne environ 50 personnes.

Allongement d’horaire maintenu au montage. Il y aura un aménagement pour l’équipe de nuit BTU et ferrage du 22 juillet pas travaillé, avancée à la nuit du 17 au 18 juillet et payée en nuit et dimanche (175 %).

Le compteur Medina est passé à ce jour à 1127 voitures, suite à annulation de 766 commandes de voitures.

Pour aout en prévisionnel : samedi 20 aout pour les bleus et samedi 27 aout pour les verts.  Preproduction au ferrage et peinture le 15 aout en volontariat au matin. Montage Preproduction le 15 aout au matin  en volontariat.

Le 15 aout après-midi en volontariat pour le ferrage et la peinture. Reprise de l’ensemble des 3 unités le 16 aout au matin. Le volontariat était une volonté forte du SPI/GSEA, la Direction a accepté notre revendication. Pour le 15 aout horaires normaux sans l’allongement d’horaire.

 

Pour septembre en prévisionnel : samedi 10 pour les verts et samedi 17 pour les bleus.  Rappel des horaires des samedis : 5h30 à 13h 00

 

                   

Mise en place de l’équipe de nuit le 26 septembre. Le SPI est intervenu sur l’anticipation de cette mise en place afin de pallier aux allongements d’horaire.

 

11 septembre : Fête des familles pour le lancement du Kzero de 10h à 19h, information direction sera diffusée à la rentrée avec le thème « Kzero fait son show ».

 

Informations du SPI/GSEA :

 

  • Il y a une offensive importante, réelle et sérieuse avec création d’un site web dédié aux professionnels (Artisans, flottes etc. …) pour la vente de nos utilitaires. Il s’agit d’une ancienne revendication du SPI que nous avions émis lors des différentes réunions paritaires stratégiques  et aussi lors de la visite de Monsieur Tavares, enfin appliquée.
  • Report d’un an de la mise à disposition des salariés de MGV Sevelnord vers GEFCO.
  • Lors du CE le SPI a demandé à la direction que toutes les H+ de juillet soient sur la fiche de paie de juillet et une simulation sur le calcul de la paie de juillet.  Ci-dessous simulation suivant chiffres de la Direction

 

Activités de votre Comité d’Entreprise pour JUILLET 2016

 

Vendredi 08:    Exposition et vente au magasin de sacs à main et foulards « LULU CASTAGNETTE »

 

Vendredi 08 :  Date limite de de dépôt des bons de commande jouets.

 

Vendredi 08 :  Date limite de dépôt des adhésions aux chèques vacances 2017.

 

Vendredi 15 :  Date limite de dépôt des feuilles de choix colis de Noël.

 

Jeudi 21  :         Dernière distribution de charbon de bois.

 

Le SPI/GSEA syndicat de l’emploi. Uni pour construire, Utile pour tous, Indépendant, mais différent des autres.

Repost 0
Published by Le SPI/GSEA de Sevelnord - dans actions du SPI
commenter cet article
1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 16:15

France

 

 

Avec 227 366 immatriculations en juin 2016, le marché français des voitures particulières a progressé de 0,8 % à nombre de jours ouvrables identique (22 jours). Sur le premier semestre, le marché s’est établi à 1 102 442 unités, en hausse de 8,3 % en données brutes et de 5,8 % à nombre de jours ouvrables comparable (126 jours, contre 123 sur les six premiers mois de 2015). Le marché des véhicules utilitaires légers a augmenté de 11,3 % en juin, à 45 505 unités, et de 12,3 % sur six mois, à 216 019 unités (+ 9,6 % à nombre de jours ouvrables comparable). Avec 4 991 immatriculations le mois dernier, le marché français des véhicules industriels de plus de 5 tonnes a progressé de 16,7 % par rapport à juin 2015. Au premier semestre, il a augmenté de 18,2 %, à 24 601 unités.

 Lors de la 21ème édition des Trophées du magazine l’Automobile et l’Entreprise du 29 juin, le Peugeot Partner a été élu Véhicule Utilitaire de l’année en entreprise par un jury composé de journalistes et de gestionnaires de parc.

 L’Observatoire du Véhicule Industriel (OVI) a revu à la hausse ses prévisions de marché et table désormais sur 26 200 tracteurs (+ 7 %) et 18 400 porteurs (+ 8 %), soit 44 600 immatriculations (+ 7 %) en France en 2016.

  Le réseau de bornes de recharge ElectriCité Seine Aval, coordonné par l’Etablissement Public d’Aménagement du Mantois Seine Aval (Epamsa), compte déjà 29 bornes. Ayant fait l’objet d’une convention de partenariat entre l’Epamsa, ERDF et le Syndicat de l’Energie des Yvelines, il en accueillera une dizaine d’autres dans les prochains mois, pour en totaliser 41 à la fin 2016 (ces bornes sont déployées et exploitées par le groupement Sodetrel - Sade Telecom). A cette date, le territoire totalisera ainsi une centaine de points de charge pour véhicules électriques, concluant un projet démarré en 2011 dans le cadre d’un programme d’expérimentation baptisé « Seine Aval Véhicules Electriques », ou SAVE

 A partir du 1er juillet, les automobilistes pourront demander leur vignette de couleur destinée à mieux gérer la circulation et lutter contre les émissions polluantes en ville. Ce « certificat qualité de l’air » identifiera les véhicules selon leurs émissions (oxydes d’azote, particules). Sur le site www.certificat-air.gouv.fr, les automobilistes pourront demander leur vignette, ronde et de couleur. Elle leur sera facturée 4,18 euros (dont 3,70 de coûts de fabrication) et comportera un « flashcode » visant à limiter les fraudes. Pour les voitures particulières, six macarons sont prévus : vert pour « zéro émission » (véhicules électriques ou à hydrogènes), puis numérotés de 1 à 5. Du « 1 » violet pour les véhicules Euro-5 et Euro-6 à essence, au « 5 » gris pour les modèles Euro-2 diesel. Pas de vignette en revanche pour les voitures immatriculées avant le 1er janvier 1997. Pour l’Automobile Club Association, il s’agit d’un « système cher, discriminant et inefficace ».

 Le groupe Bolloré a annoncé le 30 juin avoir remporté un appel d’offres pour installer son offre d’autopartage électrique à Singapour, première incursion en Asie pour ce service déjà disponible dans plusieurs villes d’Europe et aux Etats-Unis. Le groupe de l’industriel breton Vincent Bolloré va par ailleurs créer dans la ville-Etat un centre de recherche et développement et un « centre d’innovation » ouvert à ses partenaires « pour créer, tester et mettre en œuvre tout type d’innovations technologiques dans le domaine de la mobilité, de l’analyse de données ou des batteries électriques », a-t-il précisé dans un communiqué.

 Véhicules connectés et autonomes BMW doit dévoiler aujourd’hui, lors d’une conférence de presse à Munich, une coopération avec l’Américain Intel (semi-conducteurs) et l’Israélien Mobileye (systèmes anticollisions) dans la voiture autonome, selon des sources proches du dossier

 La production de voitures au Royaume-Uni a progressé de 26 % en mai (à 150 802 unités) et de 14 % sur les cinq premiers mois de l’année (à 738 516 unités), mais le maintien d’un accès libre de droits au marché européen est crucial pour que l’industrie automobile britannique continue de prospérer, a souligné la SMMT (association des constructeurs britanniques).

 Les ventes de véhicules neufs (hors 660 cm3) au Japon ont progressé de 3 % en juin, à 287 770 unités (dont 248 301 voitures de tourisme), tandis que celles de mini-véhicules ont chuté de 18,5 %, à 133 137 unités, ont annoncé les deux associations de concessionnaires. Globalement, toutes catégories confondues, les ventes de véhicules au Japon ont donc reculé 4,9 % en juin, à 420 907 unités, après avoir augmenté de 6,6 % en mai et 7,2 % en avril. (AFP) Renault Samsung a fait état d’une hausse de 37 % de ses ventes au mois de juin, à 23 254 unités, dont 10 778 unités ont été écoulées sur le marché coréen (+ 59,6 %) et 12 476 vendues à l’étranger (+ 22,2 %).

Tesla fait l’objet d’une enquête des autorités américaines, après le décès du conducteur d’une Model S, qui était en mode de pilotage automatique, dans un accident survenu en Floride.

  Les autorités américaines ont enjoint les propriétaires de plus de 300 000 voitures équipées d’airbags Takata défectueux de les ramener au plus vite en raison de risques élevés d’explosion. Selon l’agence américaine de la sécurité routière (NHTSA), environ 313 000 modèles des marques Honda et Acura des années 2001 et 2003 sont concernées. Les régions humides de Floride et du Texas sont particulièrement concernées, souligne la NHTSA.

Volkswagen est en mesure de remettre aux normes les 85 000 voitures équipées de moteurs truqués aux Etats-Unis qui ne sont pas couvertes par le vaste plan d’indemnisation annoncé mardi, a indiqué l’avocat du groupe Robert Giuffra lors d’une audience devant un tribunal de San Francisco le 30 juin.

 Le gouvernement allemand examine un projet de réduction drastique des émissions des véhicules qui donnerait un élan important à la production de véhicules électriques et d’hybrides rechargeables. 

Renault fait son entrée sur le marché des pick-ups d’une tonne de charge utile avec le lancement de l’Alaskan en Amérique Latine. Aussi robuste que confortable, ce nouveau véhicule se distingue par un design impressionnant, porté par une face avant particulièrement expressive. L’Alaskan est un véhicule puissant et ingénieusement conçu qui combine d’exceptionnelles qualités tout-terrain et permet des économies de carburant grâce à son moteur 2,3 litres dCi, référence de sa catégorie.

Le constructeur chinois Geely dévoilera une marque de haut de gamme cette année, selon le site chinois XCar.

 La production de véhicules utilitaires au Royaume-Uni a augmenté de 13,8 % au mois de mai, selon les chiffres publiés par la SMMT (association des constructeurs britanniques).  Mitsubishi et Toyota ont rappelé quelque 850 000 véhicules en Australie en raison de problèmes techniques divers.

Mitsubishi rappelle près de 500 000 véhicules (notamment les Triton, Lancer, Outlander, Pajero et iMiEV) pour un problème de câblage électrique, et Toyota 324 000 (Prius et Corolla) pour un problème de fuite éventuelle au niveau du réservoir.

 Les ventes de Maruti Suzuki en Inde ont reculé de 10,2 % en juin, à 92 133 unités, en raison notamment des perturbations de production dues à l’incendie survenu chez son fournisseur Subros. Le constructeur a indiqué qu’il comptait rattraper cette production dans les prochains mois. 

Toyota Kirloskar a augmenté de 29 % ses ventes en Inde au mois de juin, à 13 502 unités, portées par le lancement de l’Innova Crista en mai, qui a reçu un très bon accueil. En revanche, les exportations de la filiale indienne de Toyota ont chuté de 29,5 % en juin, à 1 352 unités. 

Il est trop tôt pour mesurer l’impact du « Brexit » sur General Motors, mais cette décision ne devrait pas avoir beaucoup d’impact sur le constructeur aux Etats-Unis, a estimé Mustafa Mohatarem, économiste en chef de GM. General Motors a par ailleurs indiqué qu’il ne modifiait pas dans l’immédiat sa sa prévision d’un retour à la rentabilité en Europe cette année.

Repost 0
Published by Le SPI/GSEA de Sevelnord - dans informations générales
commenter cet article
1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 13:10

Volkswagen devra verser 15 milliards de dollars pour éviter un procès aux Etats-Unis après le scandale des moteurs truqués pour tromper les tests antipollution. Des documents légaux publiés ce mardi 28 juin viennent confirmer ce montant. Volkswagen prêt à débourser 15 milliards de dollars pour sortir du dieselgate aux Etats-Unis Usine Wolfsburg de Volkswagen

Une facture bien plus salée. Alors qu'on évoquait la semaine dernière la somme de 10 milliards de dollars, l'agence Bloomberg affirme ce lundi 27 juin que Volkswagen devrait verser un total de 15 milliards de dollars pour échapper à un procès aux Etats-Unis. Après le le scandale de ses moteurs diesel truqués, cette somme devait permettre d'indemniser les automobilistes - avec le rachat anticipé de 85% des 500 000 véhiucles concernés - et de financer un fonds environnemental.

Le constructeur allemand a bien accepté de verser 14,7 milliards de dollars, indiquent des documents légaux publiés ce mardi 28 juin. Le compromis, qui doit encore être accepté par la justice américaine, prévoit le versement d'une indemnité pouvant atteindre 10 000 dollars par véhicule aux propriétaires concernés. Sur le même thème: Volkswagen va-t-il devoir indemniser ses clients européens comme aux Etats-Unis ? Comme le précisait Bloomberg, le compromis finalement trouvé prévoit en outre le paiement d'une amende de 2,7 milliards de dollars aux agences fédérale et californienne de protection de l'environnement et le financement à hauteur de 2 milliards de dollars de technologies d'émissions propres. Sur le même thème: Volkswagen : Das Skandal Le groupe, qui a équipé près de 600.000 voitures aux Etats-Unis d'un logiciel faussant les tests anti-pollution, devrait également verser 400 millions de dollars à différents Etats fédérés, dont celui de New York, ajoute l'agence de presse.

Repost 0
Published by Le SPI/GSEA de Sevelnord - dans informations générales
commenter cet article
27 juin 2016 1 27 /06 /juin /2016 09:17

Matthias Müller, le patron du géant automobile allemand Volkswagen toujours confronté aux conséquences du scandale du diesel, a mis en doute l'avenir de cette technologie dans une interview publiée mardi. "Au bout d'un moment, la question va se poser de savoir si nous devons dépenser encore beaucoup d'argent pour poursuivre le développement du Diesel", a déclaré Matthias Müller au quotidien allemand des affaires Handelsblatt, qui l'interrogeait sur l'avenir de cette technologie sur le marché américain. "Nous savons qu'une législation renforcée sur les émissions doit venir en 2020. Nous nous doutons de ce qui suivra cinq ou dix ans plus tard. Il est ainsi déjà prévisible aujourd'hui que la réduction des gaz polluants pour le Diesel va devenir énormément coûteuse et sophistiquée. En même temps, l'électromobilité devient meilleur marché. Le Diesel est toujours très apprécié de nos clients en Allemagne et en Europe", a toutefois assuré M. Müller. Les véhicules Diesel sont très prisés des clients européens mais n'ont jamais vraiment pris pied aux Etats-Unis, où a éclaté en septembre le "Dieselgate" : Volkswagen a avoué avoir truqué des millions de moteurs diesel dans le monde pour les faire passer pour moins polluants lors de tests. Aux Etats-Unis, où ses ventes sont en net repli, Volkswagen n'a pas "pour le moment de stratégie d'ensemble", a concédé le patron du groupe aux douze marques (Audi, Porsche, Seat, Skoda...), promettant toutefois de pallier ce manque d'ici l'automne. Volkswagen a présenté la semaine dernière une nouvelle stratégie globale à horizon 2025 tournée vers l'électrique et les nouvelles formes de mobilité. Le géant européen s'apprête à affronter mercredi lors de son assemblée générale la grogne de ses petits actionnaires, encore alimentée par l'ouverture récente d'une investigation de la justice allemande pour manipulation de cours dans le cadre du scandale du Diesel. L'enquête vise l'ancien patron Martin Winterkorn mais aussi, selon l'agence de presse allemande DPA, l'actuel directeur de la marque Volkswagen, Herbert Diess. Sur le front du système de rémunération des dirigeants, qui a choqué l'opinion publique et est critiqué par de nombreux petits porteurs, M. Müller a tenté de déminer le terrain en amont. "Dans les douze mois, nous allons présenter au conseil de surveillance nos propositions pour un nouveau système de rémunération, avec une autre orientation", a promis le patron dans l'entretien au Handelsblatt.

Repost 0
Published by Le SPI/GSEA de Sevelnord - dans informations générales
commenter cet article
23 juin 2016 4 23 /06 /juin /2016 15:10

PSA Peugeot-Citroën de retour en Iran

L'embargo contre l'Iran lui avait coûté 450 000 voitures par an. PSA scelle son retour via une coentreprise avec son partenaire historique, Iran Khodro.

Publié le| Le Point.fr
Le 2008 figure en bonne place sur les modèles iraniens avec des consommateurs solvables, avides de dernière nouveauté et d'équipements.
Le 2008 figure en bonne place sur les modèles iraniens avec des consommateurs solvables, avides de dernière nouveauté et d'équipements.© DR
 
 
Repost 0
Published by Le SPI/GSEA de Sevelnord - dans informations générales
commenter cet article
17 juin 2016 5 17 /06 /juin /2016 15:04

Ce sera lundi. Le 20 juin, le groupe PSA annoncera confier à son usine rennaise la construction d'un nouveau véhicule. Une bouffée d'air frais pour le site breton.

C'est un grand ouf de soulagement qui s'apprête à être poussé par l'ensemble des 3.000 salariés de PSA à Rennes, tout comme chez les sous-traitants. « Quelque chose de grand, une fierté pour le site », selon cet observateur averti du monde économique rennais.

Selon nos informations, le constructeur automobile a, en effet, pris sa décision : il va confier la fabrication d'un nouveau véhicule à l'usine bretonne. Une voiture dont la construction était initialement réservée à un autre site du groupe hors Europe. L'information sera officiellement annoncée lundi 20 juin, et en grande pompe.

La main de Le Drian

 

Carlos Tavares, patron du groupe mondial, et le président de Région Jean-Yves Le Drian, pourraient être présents à Rennes. Un déplacement du ministre de la Défense sur ses terres bretonnes - si son agenda le permet - qui serait pour le moins logique. « C'est lui qui a directement négocié le dossier avec Carlos Tavares. Les deals se sont faits il y a quelques jours », confie un connaisseur du projet. Et de louer la méthode Le Drian : « Plus la confiance s'installe, plus on peut faire des choses avec l'industriel. »

Parallèlement, un accord précisant les rôles de la métropole rennaise et de la Région est encore en cours d'écriture.

SUV jusqu'alors construit en Chine ?

Reste désormais à savoir de quel type de véhicule l'usine rennaise va hériter. Depuis plusieurs semaines déjà, on parle d'un SUV, sorte de petit 4X4 très à la mode, notamment en Europe. La piste d'un véhicule initialement construit et commercialisé en Chine pourrait se confirmer. De quoi conforter la stratégie de rapprochement de PSA avec le constructeur Dongfeng, initiée en 2013-2014 avec l'entrée du groupe chinois au capital du Français.

Quel que soit le modèle, cette annonce est une excellente nouvelle pour l'usine de La Janais, qui sortira en septembre prochain la 6008, actuellement testée sous le nom de code P87. Car certains continuent encore aujourd'hui d'être pessimistes quant à l'avenir du site, chiffres à l'appui.

Il y a quinze ans, l'usine de La Janais employait quelque 12.000 salariés pour plus de 300.000 véhicules produits chaque année. Aujourd'hui, seulement 60.000 exemplaires de la Peugeot 508 et la Citroën C5 sortent des lignes de montage. Deux modèles dont la production s'arrêtera fin 2018. Pas de quoi assurer l'avenir du site alors que la rentabilité se situe plutôt autour des 100.000 exemplaires.

Investissement massif

Avec cette annonce de modèle supplémentaire, qui s'inscrira plus globalement dans une « vision industrielle, c'est l'avenir qui se joue. Avec un objectif : arrêter de courir tous les trois ans pour sauver le site », explique ce connaisseur du dossier.

De quoi conforter l'idée selon laquelle PSA annoncera un engagement massif pour le territoire breton. Dans le « Contrat d'avenir pour Rennes » signé fin avril avec les représentants du personnel, la direction prévoyait un investissement de l'ordre de 100 millions d'euros engagé localement. Réponse lundi prochain.


 

Repost 0
Published by Le SPI/GSEA de Sevelnord - dans informations générales
commenter cet article
17 juin 2016 5 17 /06 /juin /2016 13:52
Repost 0
Published by Prudhomme
commenter cet article
17 juin 2016 5 17 /06 /juin /2016 13:10

En cas de Brexit, Peugeot et Renault sont exposés, affirme Barclays

 

 Dans le secteur automobile, qui aurait le plus à perdre en cas de sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne ? Les Français, répond Barclays au terme d'une analyse du marché outre-Manche. Le bureau d'études en profite pour indiquer que les indications qu'il fournit ne constituent pas son scénario central, puisqu'il pense que le pays restera au sein de l'union. Mais sait-on jamais...

Actuellement, le marché britannique de l'automobile se situe à un pic supérieur à 2,6 millions d'unités, après s'être redressé plus rapidement que les autres dans le sillage de la crise financière. Il affiche des caractéristiques à peu près identiques à celles du marché américain, c'est-à-dire une forte présence du leasing, une sensibilité importante aux taux d'intérêt et le fait qu'il a sans doute atteint un plateau. Il ne faut pas oublier aussi que c'est un marché favorable pour les constructeurs, car le mix-produit a tendance est supérieur à la moyenne des autres pays européens : à ce titre, les marques haut de gamme représentent 23,9% du marché, contre 17,8% en moyenne sur le vieux continent. Barclays a également noté que le pays dispose de la flotte de véhicules la plus jeune d'Europe puisqu'elle affiche en moyenne 7,7 années. Le marché est assez concurrentiel, les incitations représentent environ 18% des prix catalogues. Le numéro un local est sans surprise le groupe Volkswagen, avec 19% de parts de marché, tandis que le groupe européen le plus exposé est BMW, puisque 10,5% de son chiffre d'affaires est réalisé outre-Manche.

Après ce bilan, Barclays est en mesure d'affirmer que les constructeurs allemands sont adeptes des politiques de couverture de change à long terme, ce qui lisse l'impact de l'évolution du change dans les économies développées. Leurs homologues français ont moins recours à ce type de produit, si bien qu'ils pourraient être les plus exposées, en dépit d'un pourcentage de leurs ventes réalisé outre-Manche moins important que certains de leurs concurrents. C'est Peugeot qui décroche la palme de l'exposition, selon la modélisation de Barclays, qui juge qu'une évolution de 1% de la livre sterling a un impact de 1,6% sur le résultat opérationnel de la branche automobile, toutes choses égales par ailleurs, soit environ 30 millions d'euros. PSA affiche une part de marché de 8,5% au Royaume-Uni, ce qui en fait le numéro quatre local. La marque française réalise 8,1% de ses revenus mondiaux dans le pays. Le spécialiste signale en outre que Renault suit juste derrière son compatriote en matière d'exposition. La marque au losange affiche 4,3% de parts de marché mais 5,2% de son chiffre d'affaires total provient du Royaume-Uni. La sensibilité de son EBIT à la livre est estimée à 0,9%, soit environ 18 ME.

Repost 0
Published by Le SPI/GSEA de Sevelnord
commenter cet article