Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 18:46

La marque française a enfin compris pourquoi des centaines de taxis de la ville de Wuhan freinaient sept mètres trop long.

Le modèle C-Elysée - DR
Le modèle C-Elysée - DR

Les défauts du système de freinage de taxis de marque Citröen qui circulent dans la ville chinoise de Wuhan sont dus à des pièces de rechange non agréées par le constructeur, a fait savoir la marque en réponse à une enquête de la télévision chinoise. Une porte-parole de Citroën a, de plus, précisé que les modèles C-Elysée concernés étaient d'une génération différente de celle dont il vient de lancer la commercialisation en Turquie et en Espagne.

 

La télévision chinoise CCTV avait mené une enquête à Wuhan, métropole de dix millions d'habitants dans le centre de la Chine, à la suite d'un nombre anormalement élevé de collisions impliquant des taxis Citroën de modèle C-Elysée, qui forment 80% de la flotte locale. Ces véhicules ont été vendus aux sociétés de taxis après être sortis des chaînes de DPCA, une co-entreprise de PSA Peugeot Citroën et du groupe chinois Dongfeng de la ville.

720 véhicules contrôlés

Citroën a effectué des analyses des systèmes de freinage de centaines de taxis à Wuhan et « constaté qu'ils n'avaient pas été entretenus et réparés par des concessionnaires habilités », a déclaré la porte-parole. Sur 720 véhicules contrôlés, 679 étaient équipés de pièces de rechange non originaires du constructeur. « L'efficacité du freinage a été impactée par des pièces de rechange non originaires du constructeur et par le non respect du manuel d'entretien », a-t-elle ajouté.

 

Elle a, par ailleurs, indiqué que DPCA avait décidé « d'offrir à tous les C-Elysée qui n'ont pas l'ABS, un remplissage de liquide de frein et un jeu de plaquettes pour s'assurer que tous les véhicules sont à un niveau de sécurité correct de roulage ».

 

Des milliers de taxis de marque Citroën circulent à Wuhan avec un système de freinage défectueux. Suite à des tests, la chaîne CCTV avait constaté qu'il fallait à ces véhicules 22,2 mètres pour passer de 56 km/h à l'arrêt, contre 14,5 mètres pour les modèles vendus aux particuliers.

Repost 0
Published by deleguespi - dans actualité
commenter cet article
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 10:44

TEMPS DE TRAVAIL 2013

 

Congés d’été :

 

Du vendredi 26 juillet fin de poste au lundi 26 aout début de poste

 

Congés d’hiver ou 5 éme semaine :

 

Du vendredi 20 décembre 2013 au lundi 30 décembre 2013 inclus et positionnement du 15 aout le 31 décembre 2013.

 

Ponts et divers :

Pont de l’Ascension sera abordé lors d’une commission de suivi des signataires de l’accord et d’un comité d’entreprise. En cas de réalisation le pont serait effectué de la manière suivante :

n  1 pont récupérable pour le personnel en équipe.

n  1 RTT pour le personnel en journée.

 

 

Reste à négocier les journées du 3 et 4 janvier 2013 pour le personnel de jour, suite aux interventions de la CFE/CGC et du SPI/GSEA

Repost 0
Published by deleguespi - dans actions du SPI
commenter cet article
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 18:44

Alors qu’un comité central extraordinaire de PSA Peugeot-Citroën est programmé le mardi 11 décembre, suivi d’un comité d’établissement extraordinaire le jeudi 13 décembre à Sochaux, l’avenir du site ne semble pas poser au niveau de la fabrication de problèmes majeurs.

Lors d’une réunion ordinaire du comité central, qui s’est tenue mardi dernier, la direction a fait état de 183 millions d’euros d’investissements réalisés entre 2012 et 2013 dans le site historique du Lion, dont 168 millions d’euros en vue du lancement de T9, nom de code de la remplaçante de l’actuelle 308.

L’information est jugée stratégique. D’autant plus que Sochaux a déjà l’assurance que les remplaçantes de 3008 et de 5008, répondants semble-t-il au nom de code de P8, seront à l’horizon 2016 à 2018, fabriquées à Sochaux en collaboration avec General Motors (GM).

Sollicitée, la direction de la communication de Sochaux confirme qu’un investissement de 123 millions a été réalisé dans la nouvelle usine de ferrage, qui est quasiment opérationnelle, et qu’un investissement de 49 millions d’euros est en cours dans les nouvelles installations de peinture hydrosoluble.

Retour à deux équipes sur le système 1

Mais une bonne nouvelle peut en cacher une autre, plus immédiate.  Dès le mois d’avril 2013, le système 1, qui est dédié à la fabrication de 308, et un peu plus tard de la nouvelle voiture, changera de braquet. Suite à la baisse des ventes, le système 1 avait été ralenti. Il ne travaillait plus qu’avec une équipe et demie. La tournée B ne réalisait que 26 voitures à l’heure au lieu de 52. À partir du printemps prochain, ce sont deux équipes au complet qui seront à l’œuvre sur la base d’un programme de 52 véhicules à l’heure.

Ce sera, dès confirmation par la direction de Sochaux, une bonne nouvelle pour les salariés concernés, qui vivront ensuite les préséries et la montée en cadence de la remplaçante de l’actuelle 308. Quant au système 2, dédié à la fabrication de la Peugeot 3008, 5008 et la Citroën DS5, il maintiendra, sauf renversement de conjoncture, le cap avec un programme de 42 véhicules par heure.

Reste un certain nombre d’interrogations auxquelles le rapport Secafi, qui est désormais entre les mains des délégués centraux, apporte des éléments de réponse. Les conclusions de ce rapport seront examinées à la loupe le 11 décembre prochain. Les Sochaliens seront tout particulièrement attentifs aux projets concernant le devenir de la direction de la recherche et du développement (DRD).

Repost 0
Published by deleguespi - dans actualité
commenter cet article
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 15:29

Le cabinet d’expert Secafi, mandaté par les syndicats, doit présenter le 11 décembre lors d’un comité central d’entreprise la synthèse de son étude sur la situation du constructeur automobile qui prévoit de supprimer 8 000 postes en France et de fermer son usine d’Aulnay-sous-Bois. À Rennes, sur le site de La Janais, le plan social concerne 1 400 postes sur les 5 600 salariés.

 

 

D’après les premiers éléments figurant dans son rapport, le cabinet Secafi reproche à la direction de PSA Peugeot Citroën de faire l’impasse sur des « questions de portée stratégique », à savoir « une réflexion sur les marques et leur positionnement » et « l’approfondissement de l’alliance avec General Motors alors que le premier pas semble avoir été franchi. »

 

 

Si Secafi ne remet pas en cause les difficultés financières du groupe et ses capacités de production trop importantes en Europe au regard de la demande, il lui reproche de n’avoir « pas pris la mesure des moyens nécessaires à la diversification géographique et à l’adaptation aux évolutions des comportements de consommation ».

 

 

Face à cette situation, Secafi suggère plusieurs pistes : une augmentation de capital, un adossement à l’Etat, un approfondissement de l’alliance avec GM, des cessions, une sortie de la Bourse.

Repost 0
Published by deleguespi - dans actualité
commenter cet article
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 17:32

 Dans un marché automobile français complètement déprimé en cette fin d'année, la marque Peugeot poursuit sa campagne de promotions en renouvelant en décembre l'opération "Les jours trop courts" et même en l'accentuant.

 

 Le but est par exemple de réduire les stocks du monospace 5008 en proposant des remises allant jusqu'à 8.000 Euros sur ce modèle !

 

La 208 reste proposée à partir de 9.990 Euros sous conditions de reprise, 206+ à partir de 7.990 Euros et 207+ à partir de 8.990 Euros. Depuis le début de l'année, l'ensemble Peugeot 208/207/206+ constitue d'ailleurs les meilleures ventes du marché français en volume, juste devant le modèle Renault Clio toutes générations confondues (Nouvelle Clio, Clio 3, Clio Campus).

 

Peugeot poursuit aussi le doublement du bonus gouvernemental sur les motorisations hybrides.

Repost 0
Published by deleguespi - dans actualité
commenter cet article
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 17:16

L'andon est un outil industriel et visuel qui permet de révéler d'un simple coup d'œil qu'un poste de travail rencontre une anomalie.

Issu du système de production de Toyota, et mis en place dans de très nombreuses industries manufacturières, il s'agit concrètement d'un panneau lumineux qui peut être activé manuellement par un opérateur ou déclenché automatiquement par une machine dès que le poste de travail rencontre un problème, que ce soit une panne ou un problème de qualité.

On peut résumer rapidement tous les avantages de l'andon :

  • Permet de prévenir immédiatement le personnel d'un problème sur le circuit de production.
  • Permet aux contremaîtres (chefs d'équipe) de perdre moins de temps à surveiller la production et de consacrer la majeure partie de leur temps à la résolution de problèmes.
  • Permet un retour de la situation aux équipes qui ne sont pas intervenues sur le problème lorsque par exemple l'andon redevient vert.
  • Une base de données des problèmes rencontrés disponible consultable.

Oui, mais cela est de la philosophie, certes andon existe bien à Sevel !!! Mais pour le SPI/GSEA la réalité est différente : la peur de tirer andon existe toujours sur les lignes.

 

Pour notre organisation syndicale, nous demandons à la direction de revoir très vite ce sérieux problème, Tirer Andon est une solution pour aider l’opérateur, il ne doit pas être un moyen de ‘ taper sur les doigts des salariés’, il s’agit d’un outil de travail INDISPENSABLE pour l’opérateur, le moniteur, le RP1 (pardon le RU).

 

La direction doit rapidement prendre en compte notre doléance : Réaliser une campagne de sensibilisation sur le sujet.

 

Les salariés ont su par leur travail, leur professionnalisme  prouver à la Direction Générale de PSA qu’ils méritaient l’obtention du projet Kzero. Mais notre avenir dépend de la bonne montabilité des pièces sur le véhicule et dans de bonnes conditions de travail, donc de produire des véhicules de  qualité.

Repost 0
Published by deleguespi - dans actions du SPI
commenter cet article
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 10:35

Comité d’Entreprise

       Du 28 novembre 2012  

 

 

1/ Production des mois à venir :

 

 

Décembre

Janvier

Février

Prod/jour

336

336

336

V/jour

30

34

36

G9/jour

306

302

300

Total V / mois

249

585

641

Total G9/ mois

4425

5996

5716

Total produit

4674

6581

6357

 

2/ calendrier de travail :

 

Décembre :Le 21 confirmé en H- (APLD) pour le personnel en doublage lié à la production.

Pour Janvier 2013 : Le 2 confirmé non travaillé (accord temps de travail 2012)  Prévision H- le 3 et le 4 (APLD à confirmer suivant décision administrative) pour le personnel en doublage lié à la production (à confirmer au CE de décembre). Suppression du 25 janvier (remplacé par le 4 janvier)

Pour Mars 2013 : Prévision H- le 1 mars  (à confirmer)

 

 

3/ Informations et questions du SPI/GSEA :

Sondage horaires pour le personnel de jour : les résultats sont les suivants : 1er horaire 77,6% 2ème horaire 19,3%, 3ème horaire 1% et 4 ème horaire 2,1%.

Une présentation du G9 Toyota a eu lieu en séance : une première vague de 250 véhicules est à livrer au commerce Toyota en mai 2013.

Le SPI/GSEA a réitérer sa demande concernant la neutralisation de la période d’équilibrage d’octobre/novembre (336 v/h) dans le calcul de l’intéressement. Réponse de la direction : Oui pour l’audit RVCV impacté par un problème fournisseur et Non pour la qualité (problème d’organisation à résoudre en interne)

Le SPI/GSEA demande à la direction la possibilité d’affecter des jours RTT le 3 et 4 janvier suivant l’accord compétitivité. Réponse de la direction : ce point sera abordé lors de la 2éme réunion sur l’accord temps de travail 2013.

Le point sur l’information du CE sur l’évolution du règlement intérieur concernant les dispositions relatives au harcèlement et aux discriminations est reporté au CE de fin décembre (présentation en CHSCT au préalable)

4/Intéressement :

Les chiffres déjà communiqués pour les résultats à fin octobre sont confirmés. Une avance de 150 euros sera possible en décembre 2012.

5/Andon :

Le SPI/GSEA a interpellé la direction pour signaler que l’Andon est de plus en plus considéré par les salariés comme un outil de répression plutôt qu’un outil de progrès d’où la crainte de l’utiliser. La direction confirme que le phénomène ne lui est pas inconnu. Le SPI/GSEA demande à la direction d’intervenir sur ce point  et de réaliser une campagne de sensibilisation sur le sujet.

 

6/ Activités de votre Comité d’Entreprise :

Jeudi 6 décembre : Distribution, des jouets de la vente flash de septembre, des commandes de sapins, des colis de St Eloi(2ème distribution) et jouets de Noel (3ème distribution) à la salle polyvalente de 11h30 à 17h00.

Jeudi 20 décembre : Distribution des produits de fin d’année à la salle polyvalente de 12h00 à 17h00.

Date à déterminer en décembre : Distribution des lots de la Tombola du samedi 24 Novembre.

Repost 0
Published by deleguespi - dans tract du spigsea
commenter cet article
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 19:25

Comme ce fut le cas en septembre, les constructeurs japonais font grise mine en Chine en octobre, conséquence de la levée de boucliers nationaliste sino-japonaise depuis que les deux pays se disputent la propriété d'un chapelet d'îles en Mer de Chine. TOYOTA n'a ainsi produit que 30.591 véhicules en octobre, 61% de moins qu'un an avant. Pour HONDA, le recul est de 54%, tandis que pour Nissan, la baisse atteint 44%.

 

Selon une source officielle chinoise citée par Bloomberg, la part de marché des constructeurs japonais est passée de 23% avant la crise géopolitique à 14% en octobre.

 

 La purge pourrait cependant toucher à sa fin selon les analystes, avec des signes de reprise au mois de novembre.

Repost 0
Published by deleguespi - dans actualité
commenter cet article
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 09:03

La direction de PSA Peugeot Citroën prévoit de nouvelles journées de chômage en janvier pour ses sites de production en France, notamment pour Rennes et Sochaux (Doubs), ont indiqué vendredi des sources syndicales.

 

 

A Rennes, six jours de chômage sont prévus en décembre sur les lignes de production de la C5 et la 508, puis sept jours en janvier,

Par ailleurs, deux jours de chômage sont prévus en décembre pour la production de la C6, qui s'arrête définitivement le 19 décembre, selon une  source syndicale qui précise qu'environ 1.234 personnes travaillent sur ces lignes de production. Les quelques 250 salariés travaillant sur la C6 seront intégrés aux autres lignes de production de Rennes.

Le site de Sochaux subira trois jours de chômage en décembre et cinq supplémentaires en janvier, d’après le syndicat CGT.

L'usine de Mulhouse, après trois jours de chômage programmés pour décembre, renouera avec des samedis supplémentaires en janvier grâce au rebond des ventes de deux de ses modèles, les C4 et DS.

En région parisienne, à l'usine de Poissy (Yvelines), trois jours d'arrêt sont prévus en décembre pour la production de la 208, alors qu'au contraire deux samedis supplémentaires sont programmés pour les lignes de montage de la C3 et la DS3, selon la même source. Janvier devrait apporter un jour chômé de plus sur la 208.

Seule l’usine de Sevelnord  s’en sort  un peu mieux : 1 journée en décembre, et 2 jours en janvier. Pas de chômage prévu en février d’après la source syndicale du SPI/GSEA. Le SPI/GSEA annonce aussi la commande de 250 utilitaires type G9 de la part de TOYOTA.

La production de PSA Peugeot Citroën dans l'Hexagone a continué de baisser au troisième trimestre, selon des chiffres publiés début novembre par le Comité des constructeurs français d'automobiles. La production de voitures particulières et de véhicules utilitaires légers a reculé de 5,2% à 234.214 unités chez PSA.

La réindustrialisation du site de PSA Peugeot Citroën d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), dont l'usine doit fermer en 2014, pourrait permettre d'ouvrir 1500 postes, dont une partie sera destinée aux employés du site, a annoncé la direction ce jeudi. Avec l'arrivée de nouvelles entreprises, spécialisées notamment dans la logistique et le retraitement des matières plastiques, près de la moitié des 3300 salariés de l'usine pourront donc être reclassés.



Sur ces 1500 emplois annoncés, seuls 1250 sont déjà «en position d'être faits», dont 900 correspondraient au profil des ouvriers d'Aulnay. 

«On va dans la bonne direction même s'il est indispensable d'avoir des précisions sur la nature et le nombre exact de postes pour les gars d'Aulnay», a réagi le Syndicat Indépendant de l'Automobile – SIA, dans un communiqué, précisant que «le compte n'y est pas encore».

 

 

L'installation de ces nouvelles entreprises pourrait commencer en 2013 et s'étaler jusqu'au troisième trimestre 2015.

800 postes sur le site de Rennes

Sur le site de Rennes (Ille-et-Vilaine), où 1400 postes doivent être supprimés dans le cadre de la restructuration de PSA, 800 emplois pourraient être ouverts dans d'autres activités pour reclasser une partie des salariés. Ils seraient effectifs à partir de 2014, selon des sources syndicales.

Repost 0
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 08:25

IMG 0023[1]Toute l'équipe du SPI/GSEA vous souhaite une trés bonne fête pour la Saint -Eloi

imagesCAMKJIR8

Repost 0
Published by deleguespi - dans actions du SPI
commenter cet article