Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 12:07

1)   Suite à la visite de monsieur Denis MARTIN à SEVELNORD, on y voit enfin un peu plus clair. Le vendredi matin devant les organisations syndicales représentatives (SPI/GSEA, CFE /CGC, CGT et FO) :

Denis Martin nous annonce que ni le site espagnol de Vigo, ni Sev374807 2176322127302 1224312366 31814144 114402300 n[1]elnord ne sont pas rentables économiquement pour fabriquer le K-Zéro. Le marché n'est pas assez conséquent et les investissements trop importants. Mais le groupe PSA est reparti sur l'hypothèse de trouver un nouveau partenaire. À ce sujet, Denis Martin nous a dit que des négociations étaient très avancées avec d'autres constructeurs et notamment avec l'un d'eux dont il n'a pas dit le nom. Les dés ne sont donc pas jetés  pour Sevelnord et PSA est à la recherche d'une nouvelle solution qui pourrait être connue à la fin du premier semestre 2012. Et que monsieur Denis Martin fera tout pour faire réaliser le véhicule à SEVEL»

2)   Ensuite, l’après midi nouvelle réunion à la Préfecture de Lille, en présence des organisations syndicales de Sevel, des élus locaux (Madame Valérie Letard pour l’Agglomération de Valenciennes, Alain Bocquet pour la Porte du Hainaut, Monsieur Jean Louis Borloo, et pour le Cambrésis : messieurs Jacques Legendre et François Xavier Vilain) et le préfet du nord, les sous-préfets de Cambrai et Valenciennes), ainsi que les élus locaux d’ Hordain et Lieu Saint Amand.

Les informations annoncées le matin même par Monsieur Denis Martin sont une nouvelle fois   communiquées à l’ensemble des élus. Mais suite aux brillantes interventions de madame Valérie Létard, de monsieur Alain Bocquet et de monsieur Jean Louis Borloo, auprès de monsieur Denis Martin, là la réponse est un peu différente : « le site espagnol concurrent de Vigo serait abandonné pour le lancement du prochain utilitaire, nom de code K-Zéro. Un point positif  pour Sevelnord, qui aura quand même besoin d'un partenaire industriel, d'ici à 2017. »

3)   La journée de mobilisation du samedi 19 novembre :

Nous tenons, d’abord à remercier les salariés de Sevel venus nombreux à cette manifestation. Le SPI/GSEA et les syndicats présents ont été reçus à la fin de cette manifestation par le sous-préfet de Valenciennes. A l’issue de cette entrevu, après avoir fait comprendre au sous-préfet « qu’il était impossible qu’une telle usine, certainement la plus moderne du groupe PSA et avec le professionnalisme des salariés, disparaisse du Valenciennois ». Les organisations syndicales ont obtenue la garantie d’être rapidement reçues par le ministre de l’industrie.

 

Pour le SPI/GSEA, nous sentons une volonté forte de nos élus, Droites et Gauches, de se mobiliser pour sauver notre site et pour aider le groupe PSA à séduire le nouveau partenaire  à fabriquer le véhicule à SEVEL. Des élus enfin unis et d’accord sur le sujet. C’est que nous demandions depuis 2007, par nos différentes interventions auprès d’eux ! Pour le SPI/GSEA, rien n’est gagné mais rien n’est perdu, mais c’est le rôle numéro 1 d’un syndicat de se battre pour vos emplois, Nous ne voulons pas revivre  le traumatisme de la disparition d’Usinor. 19 novembre 2011 008

Partager cet article

Repost 0
Published by deleguespi - dans actions du SPI
commenter cet article

commentaires