Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 10:00

RETRAITE ANTICIPEE POUR CARRIERE LONGUE :

 

Dès novembre 2012, le gouvernement avait déjà amélioré le dispositif en mettant en place un droit à retraite anticipée dès 60 ans pour les assurés à carrière complète ayant travaillé avant 20 ans.

 

NOUVEAUX TRIMESTRES REPUTES COTISES.

Pour bénéficier d’une retraite anticipée pour carrière longue, l’assuré doit avoir débuté son activité professionnelle.

-- Avant un âge donné.

-- Et justifier d’une durée minimale cotisée au moins égale à la durée d’assurance requise par génération pour bénéficier d’une retraite à taux plein .

 

 

Ainsi, pour permettre aux assurés ayant une longue carrière mais heurtée de bénéficier de la mesure, le décret du 19 mars élargit le champ des trimestres « dit cotisés »qui peuvent être comptabilisés dans le calcul de la durée d’assurance nécessaire à un départ anticipé. Sont ainsi ajoutés aux trimestres dit cotisés :

-- Deux trimestres au titre des périodes d’invalidité.

-- Tous les trimestres de majoration de durée d’assurance attribués au titre de compte pénibilité créé par la loi du 20 janvier 2014 (qui devrait entrer en vigueur au 1 er janvier 2015).

 -- Deux trimestres supplémentaires de chômage indemnisé

 --Tous les trimestres liés à la maternité.

Ces nouveaux trimestres cotisés s’ajoutent aux :

 -- Quatre trimestres de service national.

-- Quatre trimestres au titre des périodes de maladie et d’accidents du travail.

 -- Deux trimestres de chômage indemnisé.

En tout état de cause, le nombre de trimestres effectivement cotisés ou réputés tels ne peut excéder quatre trimestres pour une même année civile.

Ces dispositions prévues pour le régime général, applicables aux pensions de retraite qui prendront effet à compter du 1 er avril 2014, sont reprises dans l’ensemble des régimes qui appliquent la retraite anticipée pour carrière longue et notamment les régimes alignés (salariés agricoles, artisans, commerçants) le régime des professions libérales et les régimes des fonctionnaires.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires