Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 20:21

PSA se redresse en France. Il affiche en février une hausse de ses immatriculations de voitures neuves de 4%, selon des données provisoires. Peugeot grimpe de 2,5%, Citroën de 6%. Renault s'en sort grâce à Dacia.

 

 Sur le même sujet Renault compte sur son petit (faux) 4x4 Captur pour enrayer sa chute en Europe

Après la Peugeot 108, Citroën dévoile sa mini-citadine, commercialisée en juin 2014

Succès chez PSA: déjà 100.000 Peugeot 2008 produites

PSA se redresse en France. Le constructeur automobile tricolore affiche en février une hausse de ses immatriculations de voitures neuves de 4% en France, selon des données provisoires arrêtées au 24 février. Peugeot grimpe de 2,5%, Citroën de 6%. PSA atteint même une part de 31,5% du marché français, contre 28,4% seulement l'an dernier. Beau redémarrage.

Dacia toujours à l'offensive

Le groupe Renault reste stable pour sa part, avec un recul de 1% de la marque au losange proprement dite et une hausse de 6% de sa filiale à cas coûts roumaine Dacia. Le marché total des voitures particulières est en recul de 2% - toujours selon les chiffres du mois arrêtés au 24 février que nous nous sommes procurés. Ceci dit, certains constructeurs comme Renault immatriculent beaucoup sur les... derniers jours du mois. Les chiffres définitifs sur l'ensemble du mois de février peuvent donc encore varier.

Les petits "crossovers" à l'assaut

Les modèles français qui cartonnent sont le petit "crossover" Renault Captur (2.580 unités immatriculées), quasiment autant que de monospaces Scénic, la Peugeot 308 II compacte (2.750 du 1er au 24 février) et le 2008 (2.900), rival du Captur, le monospace  C4 Picasso de Citroën (3.400).

La Citroën C3 repart

Notons aussi un bon redémarrage, chez Citroën, de la petite C3 (3.400, +60%, qui  est désormais produite  à Poissy, alors que l'an dernier elle pâtissait des grèves à Aulnay. Même rebond pour sa version "chic" DS3 (2.500, +16%). Chez Dacia, la petite Sandero, renouvelée récemment,  fait un tabac (3.100, +75%).

Volkswagen chute

Du côté des marques étrangères, notons la baisse des marques Volkswagen (-15%), Opel (-17%), Ford (-23%) sur le marché français, tandis que que Toyota progresse de 10%. Au cumul sur (presque) deux mois, du 1er janvier au 24 février, le marché auto français  est stable, avec une hausse de 5% du groupe PSA, de 7% du groupe Renault.

Partager cet article

Repost0

commentaires