Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 16:43

-      PSA a connu un début d'exercice difficile, puisque ses ventes ont chuté de -7% à 14,3 Milliards d'Euros, dont -14% pour la seule division automobile. Le marché anticipait de toute façon une passe difficile, comme le montre le consensus, positionné à 14 Mds€ , Faurecia (+8%) et Banque PSA Finance (+6%) ont permis de limiter la casse sur la période, alors que Gefco (-4%) a mieux résisté que la branche automobile. Le constructeur rappelle que la base de comparaison était difficile car les ventes du 1er trimestre 2011 avaient été dopées par la fin de la prime à la casse.

Les ventes mondiales du groupe s'élèvent à 790.100 unités en baisse de -14,2% (dont 691.500 ventes de véhicules montés, en baisse de -15,1%). Cette évolution s'explique par un recul en Europe et en Amérique Latine néanmoins partiellement compensé par la croissance des volumes en Russie et en Chine. Les stocks de véhicules neufs s'élèvent à 70 jours à fin mars. Le groupe confirme son objectif de revenir aux niveaux de stocks de 2010 à fin juin et fin décembre 2012, soit d'atteindre en fin d'année à un ratio Groupe de 61 jours après 69 jours à fin décembre 2011 et de 72 jours à fin juin contre 76 jours à fin juin 2011.

"Le groupe a rencontré sur le 1er trimestre un environnement concurrentiel toujours difficile en raison d'une pression sur les prix identique à celle du 4ème trimestre 2011, et de l'Europe du Sud en forte dégradation qui impactent défavorablement le mix pays. Ce contexte devrait perdurer sur le 1er semestre", explique le constructeur, tout en maintenant inchangé les projections pour les marchés européen (-5%) et français (-10%) sur l'année. Ailleurs, le groupe s'attend à une croissance de l'ordre de 7% du marché chinois, de l'ordre de 6% en Amérique Latine et de l'ordre de 5% en Russie.

Peugeot va continuer à mettre l'accent sur le désendettement via les cessions et les économies, ainsi que sur le lancement de nouveaux modèles. A ce titre, le plan de réduction des coûts d'1 MdE est en cours de mise en œuvre, et près de la moitié du plan de cession de 1,5 MdE a été réalisé au 1er trimestre, avec la cession de Citer pour 448 ME et la signature de la promesse de vente du siège parisien pour 245 ME.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires