Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 15:41

 


L'opération «coup de poing» organisée par le syndicat SIA  s'est initiée dès l'ouverture du Salon au public, à 10 heures. Une cinquantaine de salariés de l'usine PSA d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) se sont rassemblés devant les portes du salon de l'automobile, avant d'y pénétrer en brandissant un carton rouge à l'adresse du gouvernement et d'Arnaud Montebourg en particulier, rebaptisé «ministre improductif.» Les manifestants, portant des badges «tous ensemble pour la sauvegarde de l'emploi», distribuaient des cartons rouges aux visiteurs massés devant les portes, en leur demandant de les brandir à l'arrivée du ministre.

Montebourg absent

Le ministre du Redressement productif était attendu en milieu de matinée Porte de Versailles mais les services de son ministère ont indiqué qu'il ne se rendrait pas au salon. Arnaud Montebourg est en déplacement dans son département de Saône-et-Loire, a indiqué son ministère sans autre précision.

«Des millions de personnes auront les yeux braqués sur l’automobile, alors on va en profiter.» François, ouvrier de maintenance, 18 ans à Aulnay, n’a jamais réussi à s’acheter une voiture neuve. Ce samedi, il comptait bien se montrer au Salon : «Nous, les petites mains, on a bien l’intention de s’y inviter, cette année tout particulièrement au moment où ils nous jettent dehors». François est lui aussi très remonté : «Sans nous, pas de bagnole, ce ne sont pas les patrons qui fabriquent les voitures, je n’ai jamais vu un membre de la famille Peugeot derrière la chaîne.» A ses côtés Laurence, 43 ans dont 16 à PSA, crie son désarroi: «On sait que l'usine (d'Aulnay) va fermer, c'est clair, mais on veut qu'on ne laisse personne aller à Pôle emploi»

 

Partager cet article

Repost0

commentaires