Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 16:11

Chantre du diesel, PSA vient d’enfanter un moteur essence 3 cylindres turbocompressé. Puissant et vertueux, l’e-THP 130 est étrenné par la Citroën C4

 

 

 

Impensable, à notre époque d’hyper-communication, de mettre sur le marché un nouveau véhicule, ou une nouvelle motorisation, sans un plan média orchestré de manière quasi militaire : sus aux temps morts avec une offensive publicitaire permanente et tous azimuts, une avalanche de communiqués de presse et des timings millimétrés. Or c’est précisément au moment où, à Almeria en Espagne, une Peugeot 308 de série a battu sur circuit (mi-mars) le record mondial de consommation dans la catégorie des berlines compactes (2,85 l/100 km) que PSA Peugeot Citroën commercialise le nouveau moteur essence qui l’a propulsée, à savoir le 3 cylindres turbocompressé e-THP 130 (1). La coïncidence ne doit rien au hasard.

 

Conforme à la norme Euro 6

 

S’il est le champion du monde du diesel, le constructeur français ne s’est pas moins évertué à fonder une famille de moteurs essence baptisés EB PureTech avec, à partir de fin 2012, les versions atmosphériques 1.0 VTi de 68 ch et le 1.2 VTi de 82 ch. Cette famille a donc la joie de vous annoncer la naissance de son petit dernier : l’e-THP 130, premier moteur du groupe répondant à la norme Euro 6 qui entrera en vigueur en septembre prochain. Inauguré par la Citroën C4, il équipe aussi, et depuis peu, la Peugeot 308 (2). Disposant d’une injection directe à haute pression (technologie laser) qui optimise la combustion et d’un calage de distribution variable (admission et échappement), cette motorisation caractéristique du downsizing (3) bénéficie surtout d’une suralimentation par turbo à haut rendement (240 000 tr/mn) pour développer une puissance de 130 ch à 5 500 tr/mn et afficher un couple maximal de 230 Nm à 1 750 tr/mn.

 

De la force dès les bas régimes

 

Grâce à une réduction des frottements mécaniques (« -30% par rapport à la concurrence », assure PSA), son bilan en termes de performances et de propreté est flatteur : les émissions de C02 chutent de 23 % par rapport aux moteurs 4 cylindres actuels (110 g, soit 4,8 l/100 km, contre 143 g) pour 10 % de puissance en plus. « L’e-THP 130 offre le meilleur compromis couple à bas régime/puissance avec 95 % du couple disponible de 1 500 à 3 500 tr/mn », assure le groupe automobile. Pour un habitué du diesel, le comportement de ce moteur, qui tracte avec force dès les bas régimes, ne sera donc pas dépaysant. Grande souplesse et absence de vibrations, confort acoustique et belle allonge : au volant, l’agrément de conduite est très vite palpable.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires