Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 18:53
Doyen de la gamme Peugeot, le vénérable monospace 807 s’autorise un imperceptible lifting, qui devrait lui permettre de jouer les prolongations avant de goûter une retraite méritée…
 
Logeable mais pas très affriolant, le monovolume du Lion, produit à Sevelnord aux côté des ses acolytes Citroen C8,  est à la peine sur un marché français obnubilé par les émissions de CO2. Il faut dire que le vieillissant monospace a vu arriver une meute de concurrents à la livrée plus démonstrative. Conscient du problème, et guère décidé à octroyer au vétéran une retraite anticipé, la firme de Montbéliard lui accorde donc une discrète mise à jour.

Quatre années après son premier lifting, le chargé de famille hexagonal adopte donc enfin le nouvel emblème bi-ton de la marque sur sa calandre. La poupe, de son côté, adopte un enjoliveur de volet. Pas de quoi révolutionner la ligne convenue et un peu mièvre du gros monospace tricolore, qui conserve inchangée sa silhouette lissée et assez commune.

A bord, l’habitacle n’est pas non plus transfiguré. A peine ce nouveau 807 exhibe-t-il timidement de nouvelles ambiances, voulues plus raffinées et cossues. Harmonie noire et panneaux de portes habillés d'Alcantara distinguent la version Allure, qui profite d’une sellerie "Mistral".

Sous le capot, aucun changement notable n’est à signaler. Le bloc 2.0 HDi FAP BVM6 de 136 chevaux devrait toujours constituer l’essentiel des volumes, coiffé par le le 2.0 HDi FAP BVM6 163 chevaux et sa version automatique. Commercialisé à un tarif compris entre 36.000 et 41.400 €, l’engin risque de trouver le temps long avant l’arrivée de son remplaçant…

Partager cet article

Repost0

commentaires