Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 10:44

Les sujets qui fâchent !

 

 SECTEUR SERVICE POMPIERS du SITE :

 

Le groupe PSA lance une étude pour sous-traiter  les services de sécurité et incendie pour tous les sites ! Pour le SPI/GSEA il s’agit d’une absurdité.

 

Le service sécurité est indispensable pour une usine comme la nôtre, la sécurité ne doit pas être discutée pour des raisons économiques ! Il y a quelques années la direction de Sevel avait déjà tenté la mise en place d’un service gardiennage, mais très vite elle revenue sur cette décision, en abandonnant cette sous-traitance.

 

Pour le SPI/GSEA le service SIS est compétent, mais à nos yeux  en effectif trop réduit avec des horaires particuliers et difficiles. Nous demandons à la direction de travailler sur le sous-effectif du SIS, en prenant pourquoi pas des salariés de Sevelnord. Il y aurait des volontaires.

 

Le SPI/GSEA se positionne contre l’arrivée d’un prestataire extérieur, la direction n’a pas le droit de remettre en cause le travail des pompiers et de changer l’organisation actuelle. Le personnel du secteur SIS, fait ses preuves professionnelles tous les jours auprès des salariés. Qui n’a pas fait appel un jour aux pompiers  sur le parking pour dépanner sa voiture !

 

Nous demandons à la direction de Sevel de nous informer lors du Comité d’Entreprise, sur l’avancement ridicule de ce dossier. Pour le SPI : avis défavorable sur le sujet.

 

 COMPTEUR H+ pour le personnel qui redémarre les ateliers le lundi matin.

 

Le problème la direction de Sevel le connait très bien, question posée lors des DP de juillet, puis lors des différentes réunions du Comité d’Entreprise en juillet et aout : à ce jour pas de réponses !

La demande du SPI/GSEA est d’officialiser très rapidement dans le compteur H+ individuel, les minutes supplémentaires du lundi matin (démarrage de l’atelier) pour l’ensemble du personnel qui effectue les relances.. Pour le SPI/GSEA,  on ne demande pas la lune, la ½ heure doit être payée ou récupérée au bon vouloir du salarié. Messieurs de la direction : nous exigeons une réponse rapide !

 

Problèmes ferrage, Peinture avec le chômage sectoriel :

 

Là pour le SPI/GSEA c’est purement du « foutage de gueule », nous avions déjà quitté la table  des négociations le 5 septembre suivi par les autres OS, on renégocie le 13 septembre, et rebelote le 16 septembre dans les ateliers: un vrai bordel, on garde des salariés, d’autres partent, la direction se moque des salariés qui effectuent le covoiturage. Pour le SPI la direction n’est pas prête pour le chômage sectoriel : copie de négociation à revoir, en écoutant les doléances du SPI ! Pour l’instant nous refusons de signer un tel accord.

 

Le SPI/GSEA Uni pour construire, Utile pour tous, mais différent des autres.

Partager cet article

Repost0

commentaires