Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 13:07

Depuis les événements survenus au Japon la semaine dernière, le fournisseur Hitachi n’est plus en mesure de fabriquer des débitmètres qui équipent les moteurs DV6 et DV4, c’est à dire les ¾ de la production des moteurs diesel PSA.

 

A Sevelnord, c’est la fabrication du monospace qui sera arrêtée ce soir en fin de poste à 20 h30

 

D’autres usines du Groupe devraient annoncées elles-aussi des annulations de séances sur certaines productions puisque la Direction de PSA a privilégié certaines productions, comme les 3008 et 5008 sochalienne, ou la 508 rennaise ou la DS4 mulhousienne et c’est pour cela qu’il y a deux poids deux mesures à Sochaux.

 

Le SPI/GSEA dénonce le choix fait par notre Direction de privilégier les fournisseurs uniques basés hors de France, car aujourd’hui les salariés de production en font les frais et doivent de nouveau adapter leur vie de famille au choix stratégique de PSA.

 

Le SPI/GSEA dénonce aussi la non mise en place de solutions alternatives au sein des équipes de production touchées par ces suppressions de séances au ferrage. Pour le SPI/GSEA, la Direction aurait du profiter de cette occasion pour dispenser des formations aux salariés notamment :

-          les formations sur les systèmes de fabrication PSA ou sur la sécurité, car ces formations devront quand même être réalisés en 2011.

-          Les formations au poste de travail, car ces dernières semaines, avec des effectifs toujours au plus juste, elles ont complètement disparues alors que les salariés sont demandeurs de plus de polyvalent sur les postes de travail.

 

Maintenant, le SPI/GSEA espère que les annulations de séances s’arrêteront là, car les impacts industriels et économique de la catastrophe japonaise n’en sont cas leur début et nous nous attendons malheureusement à d’autres annonces de ce type dans les prochaines semaines.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by deleguespi - dans actualité
commenter cet article

commentaires