Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 07:46

Le gouvernement envisage bien de nouvelles aides au secteur automobile en crise... Après l'appel du no2 de Renault, Carlos Tavares, le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, n'a pas rejeté bien au contraire le principe de mesures de soutien à l'automobile, même s'il ne s'est pas prononcé sur la forme concrète qu'elles pourraient prendre. Le secteur automobile "fait l'objet aujourd'hui d'une instruction particulière au ministère", a indiqué hier A. Montebourg. Bien qu'aucune demande de soutien officielle n'ait été faite au gouvernement, le message "est parvenu jusqu'au gouvernement et nous avons mis à l'étude cette proposition, qui sera discutée avec le président de la République et le Premier ministre".

En 2008, suite à la crise des crédits "subprimes", l'Etat avait versé des prêts d'urgence de 4 MdsE chacun à Renault et Peugeot PSA Citroën, et avait mis en place une prime à la casse, qui s'est achevée fin 2011 et coûté 1 MdE à l'Etat. De son côté, le système de bonus-malus écologique a pesé pour 1,2 MdE dans les caisses de l'Etat...

Mardi, le directeur général délégué de Renault, Carlos Tavares, a "appelé de ses voeux un soutien du marché français et européen" en évoquant un début d'année "inquiétant" sur le marché automobile... Les marchés européen et français ont ainsi reculé respectivement de 6% et 16% à fin mai, alors que Renault s'attendait en début d'année à des baisses de 3% en Europe et de 6% en France "seulement"...

Compte-tenu de son coût, le rétablissement d'une prime à la casse est cependant difficilement envisageable. Dans l'entourage d'Arnaud Montebourg, on évoque plutôt une "stratégie de filière", qui jouerait sur de nombreux paramètres, comme le coût des matières premières, le prolongement du bonus de 5.000 Euros sur l'achat d'un véhicule électrique, les incitations aux collectivités locales pour qu'elles s'équipent plus rapidement de bornes de recharge, ou encore les aides publiques au chômage partiel dans le secteur automobile...

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires