Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 14:53

La filière automobile, constructeurs et équipementiers, réunie le 5 mai à Paris, plus d'un an après les états généraux du secteur, a souligné la nécessité de poursuivre ses efforts de compétitivité pour préparer la sortie de crise, mais les surcapacités restent en débat. Signe d'amélioration du contexte économique et financier, les deux grands constructeurs français, Renault et PSA Peugeot Citroën, sont désormais prêts à commencer à rembourser par anticipation le prêt que leur a accordé l'Etat il y a un an, en pleine crise.

 

La poursuite de l'amélioration de la compétitivité des équipementiers a été largement évoquée. La compétitivité de l'industrie automobile française reste une priorité, a résumé Claude Cham, président de la Fédération des équipementiers automobiles (Fiev) et de la Plateforme automobile. Mais en France « les surcapacités existent et elles doivent être traitées », a-t-il relevé. Concluant la journée, le ministre chargé de l'Industrie, Christian Estrosi, a annoncé son intention de créer un label « produit en France » pour l'automobile. Un groupe de travail sur ce thème devra rendre ses conclusions dès cet été.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires