Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 15:52

Le constructeur automobile PSA Peugeot-Citroën a confirmé mardi qu'il comptait réduire au moins de moitié son rythme de consommation de trésorerie en 2013, comme il l'avait indiqué à la fin juillet dans le cadre de la publication de ses résultats, a déclaré mardi le président du directoire, Philippe Varin. Le groupe devrait tirer parti de la stabilisation du marché automobile européen et des nouveaux modèles de voitures.

 

S'adressant à la presse lors du salon automobile de Francfort, le dirigeant a indiqué s'attendre à ce que le marché automobile européen soit "légèrement positif" en 2014, après un recul de 5% attendu cette année. "Le pire est derrière nous", a-t-il assuré.

 

PSA compte sur une solide croissance de ses ventes en Chine, où le constructeur pense enregistrer une croissance deux fois plus rapide que le marché, en Argentine et dans le bassin méditerranée, où l'Algérie représente maintenant son cinquième plus grand marché. La situation sur les marchés brésilien et russe, sur lesquels PSA a une présence industrielle, sera toutefois "difficile". La gamme de produits de Peugeot en Russie n'est pas tout à fait compatible avec les goûts du marché.

 

Philippe Varin a par ailleurs souligné qu'il ne pensait pas que les ventes de septembre en Europe soient aussi faibles que celles du mois d'août.

 

Le dirigeant a confirmé que PSA, déficitaire, n'avait aucune intention de lever des fonds en réduisant sa participation de 57% dans son équipementier, Faurecia. "Le groupe n'est pas dans une situation d'urgence financière", a-t-il affirmé.


Peugeot continuera en revanche à réduire son portefeuille foncier, après avoir généré quelque 200 millions d'euros en 2012 grâce à la vente d'actifs immobiliers, un rythme qui pourrait s'être poursuivi en 2013, a ajouté Philippe Varin.

Partager cet article

Repost0

commentaires