Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juillet 2013 5 26 /07 /juillet /2013 11:42

La direction et trois des cinq syndicats représentatifs viennent de parapher un accord destiné à "améliorer la performance industrielle et économique" du site de moteurs de Douvrin (Pas-de-Calais). Il n'y aura pas de licenciement de 2014 à 2016. L'usine compte 3.250 personnes.

 

Les accords de compétitivité font leur chemin. Après une première signature chez Renault, c'est au tour de la Française de Mécanique (FM), filiale mécanique de Renault et PSA Peugeot Citroën de s'y mettre. La direction de l'entreprise et trois des cinq syndicats représentatifs viennent de parapher un texte destiné à "améliorer la performance industrielle et économique", a annoncé le site ce jeudi. L'accord permet "d'assurer la pérennité de l'activité et sécuriser l'emploi à l'usine de fabrication de moteurs à Douvrin (Pas-de-Calais). Après l'annonce à la mi-juin de 830 départs non-remplacés d'ici à fin 2018, cet accord doit entériner le maintien de l'emploi, selon la direction.

 

"En échange de la prolongation en 2014 et 2015 du gel des salaires entamé en 2013, il n'y aura aucun licenciement de 2014 à 2016", a précisé Philippe Dutoit, secrétaire de la section CFDT et signataire, aux côtés de la CFTC et de la CFE-CGC.

 

Le site compte 3.250 salariés. 997.085 moteurs y ont été produits en 2012. L'usine fabrique notamment les moteurs en coopération entre PSA et BMW, des blocs à essence de 96 à 200 chevaux, ainsi que des petits diesels en association avec Ford. L'usine a démarré en 1971. En fin d'année est prévu le lancement  du petit moteur PSA à 3 cylindres essence turbo , moyennant 120 millions d'euros d'investissements.

 

Perspectives de production basses

 

"Nous sommes confrontés à des perspectives de production qui sont très à la baisse et nécessitent des ajustements", a souligné un porte-parole de l'entreprise. "On avait besoin de montrer à nos maisons-mères, et plus particulièrement à PSA, que l'on se met dans des dispositions d'être plus compétitifs. Car on sait qu'il y a des décisions qui vont se prendre bientôt dans l'affectation d'un nouveau moteur", a-t-il ajouté. Le site lorrain de PSA à Tremery est en concurrence avec Douvrin..

 

Présentation du site de la Française de Mécanique à Douvrin

 

Située au cœur du bassin minier, près de Lens, Française de Mécanique est une filiale à parts égales des Groupes PSA Peugeot Citroën et Renault. Créé en 1969, le site assure la production de 4 grandes familles de moteurs (3 pour PSA Peugeot Citroën et 1 pour Renault) ainsi que l'usinage de leurs principales pièces : carter-cylindres, bielles, vilebrequins, culasses.

 

Les moteurs produits à Française de Mécanique équipent les véhicules des Groupes PSA Peugeot Citroën et Renault et sont également expédiés à des constructeurs partenaires dans le cadre de coopérations (Ford, BMW).

Le site compte 3250 salariés qui produisent chaque jour près de 4250 moteurs.

 

La production (à fin Janvier 2013)

 

• 4 250 moteurs produits chaque jour (TU/TUF – DV – EP - D)

• 4 lignes de flux : TU/TUF – DV – EP - D.

• 997 085 moteurs produits en 2012,

• 44 507 000 moteurs produits depuis la création du site

 

Les effectifs (à fin mai 2013)

 

• 3 250 salariés, dont 200 "alternants" (apprentis et contrats de professionnalisation)

• 6 % de personnel féminin, soit environ 200 femmes parmi les effectifs

• 48.5 ans de moyenne d'âge

 

• 88 957 heures de formation dispensées en 2012

 

• 11,3 % : taux d'emploi de personnes reconnues handicapées

 

La superficie et les infrastructures

 

• 148 hectares de superficie

• 37,1 hectares de bâtiments

• 12 km de voiries

 

• Proximité avec le canal d’Aire

 

Dates clés

 

1969 : Création de Française de Mécanique

1971 : Démarrage de l'activité de fonderie

1972 : Lancement du moteur X, Renault - PSA Peugeot Citroën

1974 : Lancement du moteur Z - V6 "PRV" Renault - PSA Peugeot Citroën - Volvo

1977 : Lancement du moteur J, Renault - PSA Peugeot Citroën

1986 : Lancement du moteur TU, PSA Peugeot Citroën

1991 : Lancement du moteur TUF, PSA Peugeot Citroën

1996 : Lancement du moteur D, Renault

1996 : Lancement du moteur V6 L/ES, Renault - PSA Peugeot Citroën

2001 : Lancement du moteur DV, PSA Peugeot Citroën - Ford

2005 : fermeture de l'activité de fonderie

2006 : Lancement du moteur EP, PSA Peugeot Citroën - BMW

2010 : Lancement de la variante à 200 chevaux du moteur EP

2010 : Annonce de la production en 2013 du moteur PSA, 1,2l 3 cylindres turbo

 

Historique

 

A la fin des années 60, les houillères du Nord-Pas-de-Calais ferment successivement les puits d'extraction du charbon. Le bassin minier est en pleine recherche de reconversion professionnelle. La régie nationale des Usines Renault et la société des Automobiles Peugeot qui ont décidé de s'associer pour produire des organes en commun, choisissent Douvrin pour y implanter, en 1969, un site de production de moteurs. Objectif annoncé : 6000 moteurs pas jour.


42 années plus tard, avec ses 3450 salariés, Française de Mécanique toujours détenue à parts égales par PSA Peugeot Citroën et Renault, fait désormais partie du paysage, autrefois minier et en est l'une des entreprises majeures.

Partager cet article

Repost0

commentaires