Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mai 2014 2 20 /05 /mai /2014 10:33

Europe : les immatriculations en hausse de 4,2% en avril

 

Avec 1,129 million de véhicules neufs,  le marché automobile européen enregistre une nouvelle hausse de 4,2% en avril.

 

La reprise se confirme en avril, avec cette nouvelle hausse de 4,2% sur le marché automobile européen. C’est le huitième mois consécutif de croissance que le marché automobile européen enregistre.

Parmi les cinq grands marchés de l’Europe de l’Ouest sur cette période, l’Espagne, le Royaume-Uni et la France sont les seuls en forte hausse. L’Espagne enregistre une hausse de 28,7%, à 80 174 unités, soit près de 18 000 unités de plus qu’en avril dernier. L’effet prime à la casse est l’un des vecteurs de cette progression. Le Royaume-Uni affiche une croissance de 8,2%, soit la deuxième performance parmi les cinq grands marchés. En France, après un démarrage timide en début d’année, les immatriculations VP neufs continuent de progresser en avril. Ainsi, le volume des véhicules particuliers affiche une hausse de 5,8% en avril, après la forte hausse de mars dernier (+8,9%). Seule l’Allemagne affiche une baisse de 3,6%, à 274 000 immatriculations VP neufs, soit près de 10 000 unités de mois par rapport à la même période. Quant à l’Italie, c’est une légère hausse de 1,9%, soit en dessous la moyenne européenne.

Renault, Peugeot et Citroën en forme

Avec 75 315 immatriculations, Renault affiche une hausse de 9% en avril. Cette performance est à mettre au crédit de la nouvelle Clio et du Captur, avec des volumes qui représentent respectivement 33% et 18% des immatriculations de la marque en Europe.

Pour le groupe PSA, c’est aussi un bon mois, avec pour Peugeot une hausse de 6,1%, à 69 418 unités et pour Citroën, c’est une progression de 4%, certes en dessous de la moyenne européenne.

Sur ce mois, certains marques ont fortement reculé, c’est notamment le cas pour Mini (-10,7%), Hyundai (-4,1%), Honda (-8,2%), Lancia/Chrysler (-18,4%), Smart (-14,9%), Alfa Romeo (-7,7%) et Chevrolet (-73,7 %). Pour ce dernier, cette chute s’explique par le retrait de la marque sur le marché européen.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires