Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mars 2019 1 04 /03 /mars /2019 09:43

 -

 

Le marché automobile français redémarre ! Après un début d'année difficile, marqué par un recul des ventes au mois de janvier (1-1%), les immatriculations de voitures particulières neuves sont reparties de l'avant en février 2019. Avec 172.438 voitures mises sur les routes, la progression est de 2,1% en données brutes et à nombre de jours ouvrés identique par rapport à février 2018 (20 jours en février 2019 et en février 2018).

Ce rebond est notamment dû aux bonnes performances du PSA qui a enregistré une croissance de 10,7% à 60.576 véhicules immatriculés (35,15% de parts de marché). Toutes les marques du groupe sont ainsi passées au vert : Citroën (+20,1% et 19.986 voitures), Peugeot (+2,5%, 31.784 exemplaires), DS (+25,7%, 1.684 unités) et Opel (+24,6%, 7.122 véhicules).

Le groupe Renault est moins en forme. Ses livraisons ont en effet stagné en février (+0,3%, 40.440). La marque au losange affiche un recul de 1,4% (29.812 véhicules) tandis que Dacia augmente de 3,4% (10.428).

Fortunes diverses pour les constructeurs étrangers

Du côté des constructeurs étrangers la tendance est à la baisse : -3,3% et 71.415 immatriculations. Les groupes Nissan (-32,1%), Jaguar Land Rover(-25,1%), Fiat Chrysler Automobiles (-15,9%) et BMW (-13,5%) ont notamment connu un mois de février difficile. Heureusement, tous ne sont pas logés à la même enseigne et Volvo (+44,5%, 1.914 immatriculations) ou encore Daimler (+8,4%, 5.665 unités dont 4.941 Mercedes) sont parvenus à signer de jolies performances.

Premier groupe étranger avec 11,81% de parts de marché, Volkswagengagne lui +2,8% avec 20.365 immatriculations. Mais les résultats au sein de la firme varient fortement avec +3,1% pour la marque VW, +16,7% pour Seat, +16,6% pour Skoda, -6,7% pour Audi et -68,2 % pour Porsche).

+0,5% en 2019

Au final, sur les deux premiers mois de l'année, le marché automobile français des voitures particulières neuves apparaît en progression de 0,5% par rapport à la même période de 2018 (en données brutes).

Partager cet article

Repost0

commentaires