Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 octobre 2018 1 29 /10 /octobre /2018 10:11

Sur le marché français de 3 % de parts de marché en 1995, la boîte automatique est passée à 28 % de parts de marché en 2017. Une progression phénoménale qui s’explique par une technologie de plus en plus performante, une offre élargie, une volonté affichée par certains automobilistes de ne plus se contraindre à passer les vitesses… Cette semaine, Caradisiac vous dit tout sur l’essor de la boîte automatique en France, les différentes technologies, l’avenir…

La boîte auto gagne du terrain
 

Autrefois, boîte automatique avait souvent mauvaise presse . On lui reprochait son manque de fiabilité, de rendre le moteur trop gourmand, un manque de sportivité… Aujourd’hui la plupart de ces griefs tendent à disparaître et grâce à une technologie de plus en plus performante, la boîte automatique gagne du terrain. Certains constructeurs n’hésitent plus à en faire l’unique alternative avec certains de leurs moteurs.

Le monde de la boîte auto

Aujourd’hui dans le monde, c'est une voiture sur deux qui est vendue avec une boîte automatique. Les Américains la plébiscitent depuis les années cinquante, les pays d’Asie (Chine, Japon…) la préfèrent à la boîte manuelle et en Europe on s’y met aussi. Ainsi en France, c’est pratiquement une voiture sur trois qui en est équipée. Depuis une quinzaine d’années, le marché de la boîte auto s’est envolé avec l’arrivée des boîtes robotisée, des transmissions à variation continue…

Les États-Unis en tête du marché

Cet essor de la boîte auto se voit également dans d’autres pays. Ainsi si l’Inde reste en retard sur ce plan avec 5 % de boîte auto, l’Allemagne fait figure de fer de lance européen avec 37 %, le Royaume-Uni suit de près avec 35 %, la France 28 %. Mais le champion du monde reste les États-Unis ou 95 % des voitures vendues sont automatiques, le Japon est aussi un bon client avec 90 % de parts de marché pour la boîte automatique.

De plus en plus de boîtes auto

Tout le monde propose des boîtes automatiques dans sa gamme. Les constructeurs haut de gamme bien entendu, mais pas seulement, car les marques généralistes s’y mettent. Ainsi le Groupe PSA (Citroën, DS Automobiles, Peugeot et maintenant Opel) s’est converti à la boîte automatique et grâce à l’équipementier japonais Aisin dispose de boîtes EAT6 et EAT8 (comme sur la dernière Peugeot 508) performantes. Avec sa DSG, le groupe Volkswagen a fait de même, Renault avec l'EDC se montre convaincant et il équipe même le Dacia Duster avec cette boîte robotisée à double embrayage, etc.

Le convertisseur de couple toujours en pointe

De plus, la multiplication des boîtes autos fait que les prix baissent et qu’un constructeur comme Dacia peut désormais proposer des boîtes robotisées simple ou double embrayage pour ses modèles “low cost “. Si la boîte robotisée a contribué à l’essor de l’automatisme dans les voitures modernes, elle reste minoritaire sur le marché mondial de la boîte automatique puisque c’est la boîte auto “traditionnelle “ à convertisseur de couple qui réalise le tiers de ventes d’automatiques dans le monde, la boîte robotisée étant en dessous des 10 %, la CVT ou à variation continue dépassant les 12 %.

Demain, toutes les voitures en boîte automatique ?

L’essor des boîtes automatiques va-t-il se poursuivre dans les prochaines années ? Il y a de fortes chances parce qu’elle équipe les voitures hybrides et électriques, qu’elle est imposée par les voitures disposant d’un système de conduite autonome, et que de plus en plus de constructeurs en installent sur leurs autos, ne laissant quelquefois plus le choix à l’automobiliste de choisir une transmission manuelle. De plus, les performances des boîtes autos sont toujours en progression, car les constructeurs investissent beaucoup sur ce type de transmission. Aujourd’hui 28 % des voitures vendues en France disposent d’une transmission automatique, demain ce sera 35 %, 40 %, 50 %...

Partager cet article

Repost0

commentaires