Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 septembre 2018 1 24 /09 /septembre /2018 06:44

 

En pleine crise, l'usine automobile PSA de la Janais, près de Rennes, était au bord de la fermeture. 5 ans plus tard, elle embauche et crée une 4è équipe de fabrication. Sa directrice Thérèse Joder était en direct sur France Bleu Armorique ce vendredi matin.

Vue aérienne du parking de l'usine PSA de la Janais
Vue aérienne du parking de l'usine PSA de la Janais © Maxppp - Philippe Chérel
 

Rennes, France

L'usine PSA Peugeot-Citroen de la Janais, près de Rennes, tourne à plein régime. Mais l'entreprise emblématique de l'économie bretonne revient de loin. Elle a failli fermer dans les années 2010 en pleine crise de l'automobile. Désormais elle surfe sur le succès du SUV Peugeot 5008 et aussi sur le lancement du SUV C5 Aircross déjà produit en Chine et qui va être commercialisé dans les prochaines semaines dans le monde entier dont l'Europe. Le SUV C5 Aircross sera d'ailleurs présenté pour la 1ère fois lors du Mondial de l'Automobile qui ouvre le 4 octobre porte de Versailles à Paris.

Le SUV C5 Aircross lors de sa présentation à Shanghaï - Maxppp

Des recrutements en cours

Une 4è équipe sera opérationnelle dès le mois de décembre les vendredi samedi et dimanche. Elle va compléter les 3 équipes qui travaillent en semaine en 3/8. En vue de cette 4è équipe, 350 opérateurs vont être recrutés lors du salon "24 heures pour l'emploi" le 27 septembre prochain au Couvent des Jacobins à Rennes. Actuellement l'usine de la Janais emploie autour de 3000 salariés, 2200 d'entre eux sont en CDI et 800 en intérim.

Les sous-traitants pied au plancher

La bonne santé de l'usine rennaise profite aussi à tous les fournisseurs du groupe. Certains sous-traitants sont d'ailleurs implantés sur le site même de la Janais dans des locaux libérés par le constructeur comme "Bretagne Ateliers" pour les pédaliers et pièces d'insonorisation, "S A S automotive" pour les planches de bord ou encore "Faurécia" pour les sièges.  "On a une visibilité pour les 7 prochaines années" explique-t-on à la Janais. Près de 100 000 voitures vont être fabriquées cette année.

Un accord avec les syndicats

En mai 2016, l'intersyndicale de PSA la Janais a signé un contrat avec la direction qui prévoit un gel des salaires pour 3 ans et un plan de départ des salariés séniors avec en contrepartie la modernisation du site et l'assurance d'obtenir la fabrication du C5 Aircross. Mais les syndicats s'inquiètent d'une dégradation des conditions de travail et demandent de remettre au centre des négociations le gel des salaires maintenant que l'usine est remise à flot.

Partager cet article

Repost0

commentaires