Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mars 2018 3 28 /03 /mars /2018 14:45

La marque à l’éclair abandonne Fiat pour rejoint le lion avec ce nouvel Opel Combo, frère de lait des nouveaux Peugeot Partner et Citroën Berlingo.

Opel Combo

Le Groupe PSA et son patron Carlos Tavares en avaient laissé la primeur à Peugeot et Citroën au salon de Genève où Opel était absent pour raison d’économie. C’est donc aujourd’hui au tour de l’allemand, qui a intégré le giron de PSA il y a un an, de dévoiler sa propre version de son ludospace et utilitaire léger Combo.

Opel Combo, le cousin des Partner et Berlingo

En tout point identique aux Partner et Berlingo , cette cinquième génération du Combo abandonne fatalement sa coopération avec Fiat qui lui prêtait ses dessous sur la base du Doblo. C’est donc la plate-forme EMP2 de PSA qui sert ici de base au Combo Life, la version VP commercialisée en septembre prochain, ainsi qu’au Combo VUL qui arrivera en fin d’année, comme ses deux frères jumeaux. Tous sont fabriqués dans les usines de Vigo en Espagne et de Mangualde au Portugal, qui assemblaient déjà les modèles Peugeot et Citroën.

Précisons tout de même que le train arrière et sa large voie ont été repris de l’ancienne génération des Partner-Berlingo. Ce qui permet de conserver une largeur suffisante entre les passages des roues arrière pour charger une europalette. Et, accessoirement, d’offrir 7 places pour la version VP. De la même façon, la console centrale assez envahissante laissera la place à une troisième place frontale en option ou aux deux larges sièges.

Opel Combo : commercialisation fin 2018

Pour le reste, on retrouvera le même encombrement avec une longueur 4,40 m ou 4,75 m en empattement long (2,79 m ou 2,98 m) et un volume de chargement record de 4 m3 en VUL avec le dossier de siège du passager avant rabattu (et jusqu’au toit).

 

Pour l’heure, on n’en sait pas plus : les tarifs et la commercialisation débuteront au Mondial de Paris en septembre pour l’Opel Combo VUL, comme pour les Peugeot Partner et Citroën Berlingo VUL. La palette de motorisations devrait donc reprendre celle des versions VP, c’est-à-dire le nouveau 1.5 BlueHDi de 75, 100 et 130 ch et, pour l’essence le 1.2 PureTech de 110 et 130 ch.

Opel Combo

Partager cet article

Repost0

commentaires