Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 février 2018 2 06 /02 /février /2018 06:35

Tiré par la progression de l’ensemble des canaux de distribution et tout particulièrement celui des entreprises et des loueurs en forte hausse de 26 % et 24%, le marché automobile en Espagne démarre l’année 2018 sur les chapeaux de roues. Ainsi, les immatriculations de ce mois janvier ont augmenté de 20%, avec 101 661 unités (VP neufs).

 

En janvier, les immatriculations VP neufs en Espagne ont progressé de 20%, à 101 661 unités. Pour ce premier mois de l’année, les immatriculations ont augmenté sur tous les canaux de vente, tout particulièrement sur celui des loueurs et des sociétés avec une progression de respectivement de 24% à 16 619 unités et de 26% à 33 189 unités. Représentant 51% des immatriculations du marché en janvier, le canal des particuliers est également en forte hausse de 16%, à 52 253 unités.

"Le marché de janvier a atteint le même niveau qu'en 2008, lorsque la crise économique a commencé. Mais si nous devions comparer cette période à celle de 2007, avant le début de la crise, le marché reste toutefois inférieur de 13%, où il totalisait 116 423 unités", souligne l’Anfac (Association des constructeurs automobiles).

Les SUV boostent le marché (+42%)
Totalisant 40 350 immatriculations, les SUV représentent 40% du volume du marché, soit une hausse de 42% en janvier. Sur ce volume, ce sont particulièrement les petits SUV et les grands SUV qui se distinguent avec de fortes augmentations de respectivement 66% et 56% ce mois-ci. Ceux des SUV compacts et des SUV Premium sont aussi en progression de 29% et 18% sur ce premier mois de l’année.  

Volkswagen prend la tête du marché
Parmi les marques réalisant plus de 1% de pénétration, toutes profitent de la bonne santé du marché espagnol à l’exception d’Opel, quatrième marque, dont les immatriculations sont en repli de 6%, à 6 887 unités en janvier. Mais, certains constructeurs ont réalisé de belles performances à deux chiffres sur ce marché. 

Dans le groupe Volkswagen, à l’exception d’Audi dont la progression est de 14%, celle-ci demeure en dessous de la moyenne du marché ce mois-ci. Pour les autres marques du groupe, c’est également de belle performance, mais c’est Skoda qui réalise la plus élevée à 65%, avec 2 309 unités en janvier. Volkswagen, leader du marché, enregistre une hausse de 34%, à 8 909 immatriculations. Ce qui lui permet de gagner un point de part de marché par rapport à la même période en 2017. Seat, deuxième marque sur ce marché, totalise 8 540 unités, soit une croissance de 31% à fin janvier. 

Peugeot tiré par ses SUV
Du côté des marques françaises, le volume du groupe PSA, composé de Peugeot, Citroën et DS, totalise 12 440 unités, soit une hausse de 20% en janvier. Peugeot représente 60% du volume des ventes du groupe, avec 7 518 unités, s’octroie une croissance de 31% ce mois-ci. Ce sont les SUV qui ont fortement profité à la marque : 2008 (+42%, à 1 777 unités), 3008 (+25%, à 1 310 unités) et le nouveau 5008 (+380%, à 864 unités). C’est également une progression, mais moins élevée que celle du marché, pour Citroën de 8%, à 4 686 unités. En revanche, DS reste dans le rouge (-14%) pour ce premier l’année.

Avec 6 166 immatriculations, Renault enregistre une augmentation de 48%, ce qui représente la plus élevée parmi les marques françaises en janvier. 

Alors que les marques premium progressent faiblement en janvier (BMW : 3%, Mercedes :7%), les marques asiatiques sont en forme, notamment Hyundai qui double son volume de vente sur ce marché ce mois-ci. La marque totalise 4 804 immatriculations, soit 76%, ce qui représente l’une des plus fortes hausses du mois parmi les 10 premières marques du marché sur cette période.

Partager cet article

Repost0

commentaires