Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 janvier 2018 2 16 /01 /janvier /2018 14:29

Jean-Philippe Imparato Peugeot

Jean-Philippe Imparato, directeur de la marque Peugeot était l'invité de Stéphane Soumier dans Good Morning Business ce mardi.

Jean-Philippe Imparato, directeur de la marque Peugeot, s'est félicité des résultats de la marque, et a tenu a rassuré sur les contre-performances du groupe en Chine, ce mardi sur BFM Business.

"Peugeot n'aura jamais livré autant de clients que cette année", s'est félicité ce mardi Jean-Philippe Imparato, le directeur de la marque, sur BFM Business. "Pas depuis trois ans, mais depuis que la marque est née", a-t-il renchéri.

PSA, qui vient d'annoncer ses résultats 2017, revendique en effets des ventes en progression de 15,4%, notamment grâce à l'intégration d'Opel/Vauxhall. Ce que retient Jean-Philippe Imparato, de son côté, c'est la fierté industrielle de Peugeot, dont "934.000 voitures vendues dans le monde sont produites en France", s'est-il enthousiasmé.

Tout en produisant dans l'Hexagone, Peugeot garde une agilité qui lui a permis de faire baisser encore la part du diesel dans ses ventes: les modèles "essence" passant "d'environ 58% (...) à 63% sur douze mois".

La fin du thermique? Peugeot sera prêt dès 2019

PSA sera ainsi "prêt" pour la fin annoncée par le gouvernement des moteurs thermiques en 2040. Et Jean-Philippe Imparato l'assure: "la transition énergétique que prépare Peugeot va nous conduire, entre 2019 et 2023, à avoir 80% de notre gamme électrifiée".

Le constructeur a certes subi un important revers en Chine et Asie du Sud-Est (-37,4%). Peugeot a vu ses volumes divisés par deux en Chine. Mais le directeur de la marque assure avoir fixé des objectifs déjà quasiment remplis: la stabilisation des ventes à 25.000 par mois, "c'est fait, depuis quatre mois consécutifs". Deuxièmement, l'assainissement des stocks "c'est fait", affirme-t-il. Enfin, Jean-Philippe Imparato a exigé que le réseau gagne de l'argent, et désormais, "61% de notre réseau est rentable en Chine". Et d'ajouter: "On entre en 2018 avec des conditions très différentes de 2017, ce qui me permet d'être nettement plus confiant sur ce pays".

Sur la totalité du groupe Peugeot-Citroën, les 3,63 millions de voitures particulières et utilitaires légers vendus l'année passée font de PSA le deuxième constructeur français, devancé par le groupe Renault (3,76 millions de véhicules) pour la deuxième année consécutive.

Partager cet article

Repost0

commentaires