Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 novembre 2017 4 02 /11 /novembre /2017 06:47

Avec un plan produit de huit silhouettes d’ici 2020, Citroën annonce le lancement d'un modèle par an et par région. La C3, C3 Aircross, la C5 Aircross et la C4 Cactus font partie de ce plan produit. En attendant, Citroën ouvre le carnet de commandes de la nouvelle C4 Cactus.

 

Autoactu.com : Quel est le plan produit d’ici 2020 de Citroën ?
Xavier Peugeot :
 Nous avons mis l’accent sur les modèles du segment B et sur les SUV, comme la C3, C3 Aircross et C5 Aircross. Il est clair que notre développement international passe aussi par des berlines. Parce que les berlines sont aujourd’hui dans beaucoup de pays à l’extérieur de l’Europe, avec une part de marché importante, c’est le cas en Chine, en Afrique et au Moyen-Orient. Nous ferons un lancement majeur par an et par région. Nous devons arriver à déployer cette stratégie de huit silhouettes le plus vite possible.

Autoactu.com : Le marché chinois est-il plus compliqué qu’auparavant ?
Xavier Peugeot :
 L’automobile est très cyclique, le marché chinois a beaucoup changé, il s’est accéléré. Il faut être là avec les bons lancements et au bon moment quand le marché bouge. Sur ce marché, nous sommes dans une nouvelle phase, avec notamment le lancement de la C5 Aircross et bientôt l’arrivée de la C3 Aircross. Il va falloir que tout cela prenne. Vu l’accueil que l’on a dans nos tests et dans les commercialisations de ces silhouettes sur les autres marchés, nous avons matière à y arriver. Le moment n’est pas le meilleur, nous sommes avec des délais décalés par rapport à l’Europe mais ces modèles fonctionnent et ont toute capacité à séduire les clients chinois.

Autoactu.com : Quelle est la feuille de route concernant les motorisations électrique et hybride ?
Xavier Peugeot : La feuille de route est avant tout PSA. Carlos Tavares a donné une cible pour toutes les marques du groupe. Il a dit que 80 % de nos gammes seront électrifiées à horizon 2023. Nous sommes en train de travailler pour cocher cette case-là et nous serons au-delà de cette cible des 80% à horizon 2023. Cela va s’accélérer à partir de 2020.

Autoactu.com : Pourquoi avoir pris la décision de faire du C4 Cactus une berline plutôt qu’un SUV ?
Xavier Peugeot : 
Nous avons un SUV qui est le C3 Aircross, nous voulions organiser notre gamme dans la stratégie du plan produit défini il y a moins de trois ans. Nous avons voulu conserver Cactus dans notre gamme, parce qu’il porte beaucoup des gènes de Citroën, en lui donnant un peu plus de statut, beaucoup de confort et une place dans la gamme qui est sans doute encore meilleure que lors de la première génération.

Autoactu.com : Que devient le remplacement de C4 ?
Xavier Peugeot : 
Aujourd’hui, c’est la C4 Cactus qui prend la relève. Il y aura une suite à C4 Cactus qui devra aussi porter les atouts d’une marque qui ose et d’une marque qui a du confort.

Autoactu.com : N’est-ce pas un retour en arrière d’avoir un véhicule qui a moins de caractère que la première génération ?
Xavier Peugeot : 
Nous sommes sans doute moins originaux avec la nouvelle C4 Cactus mais nous restons beaucoup plus originaux que la moyenne du marché, d’après notre clientèle. Quoiqu'il en soit, nous ne sommes pas sur le segment le plus sensible à l’originalité. Ce qui compte c'est que nous soyons montés en statut, ce qui permet d’avoir une meilleure place dans l’organisation de notre gamme. Nous mettons également une technologie de suspension qui en fait un vrai tapis volant sur la route. 

Autoactu.com : N’êtes-vous pas déçus des volumes de la précédente version de Cactus ?
Xavier Peugeot : 
Nous avons réalisé un peu moins de 300 000 unités, c’est tout à fait positif. La C4 Cactus, c’est une belle carte, cela a donné le signal d’une marque qui ose. Lorsque l’on a écrit cette feuille de route, la marque s’est mise dans l’esprit Citroën, tel qu’elle est depuis l’origine.

Autoactu.com : Vous avez une gamme bien constituée de 4 modèles qui donne un aperçu de votre identité, la clientèle a-t-elle la même lecture que Citroën ?
Xavier Peugeot :
 Oui et non. Oui, on le voit aujourd’hui après 1 an de commercialisation de la C3. Elle attire une clientèle plus jeune et plus féminine et aussi de jeune famille. Nous voyons que notre profil de client a changé. Que l’image et la perception de la marque va également dans ce sens, ce qui est une bonne nouvelle. Pour la C3 Aircross, elle vient tout juste d’être révélée en Europe et on démarre l’histoire. La C5 Aircross démarre bien en Chine, nous allons avoir un effet positif. La vraie perception de l’ensemble de la photo que vous avez, nos clients ne l’on s’en doute pas encore complètement. Le bon démarrage de la C3 Aircross, qui ne vient pas empiéter sur la C3, et l’arrivée de C4 Cactus, tout ça donne beaucoup d’espoir pour la performance de Citroën dans les mois et années qui viennent. 

Autoactu.com : La C3 Aircross a-t-elle bien démarré ? 
Xavier Peugeot :
 Je peux même dire qu'elle fait un excellent démarrage. Une voiture qui démarre avec des mix de finition riche, en général c’est qu’elle plaît. Notre carnet de commandes est de 15 000 unités depuis son lancement sur le marché européen en septembre dernier.

Autoactu.com : Quelle est la date de lancement de la C4 Cactus ?
Xavier Peugeot : Dans un mois, nous ouvrons les commandes, la C4 Cactus sera commercialisée en février 2018 sur l’ensemble de l’Europe.

Partager cet article

Repost0

commentaires