Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2017 3 04 /10 /octobre /2017 05:23

Ces faux 4x4 pseudo-baroudeurs séduisent 31% des acheteurs de voitures neuves en France. Le Peugeot 3008 est même devenu le troisième modèle le plus vendu... derrière les inamovibles Clio et 208. Voici les raisons de ce succès paradoxal.

Peugeot 3008

Ce "SUV" compact est le troisième véhicule le plus vendu en France

Mais où s'arrêteront-ils ? Ils ? Les " SUV ". Sur les neuf premiers mois de l'année, ces véhicules pseudo-baroudeurs ont dépassé la barre des 30% du marché total en France (31% exactement). Contre 27% il y a un an, selon les chiffres du CCFA (Comité des constructeurs français). En Europe, ces " SUV " pèsent 29% du marché (27% précédemment). Ce formidable engouement se fait au détriment des monospaces (12% en France avec les ludospaces genre Renault Kangoo) et des berlines traditionnelles (50%). Ces prétendus (faux) 4x4 représentaient moins de 10% des ventes de voitures neuves dans l'Hexagone en 2010, contre 20% alors pour les monospaces (et ludospaces) très à la mode et plus de 60% pour les berlines!

Peugeot place deux "SUV" aux avant-postes

Le Peugeot 3008 II remporte un succès remarquable, parvenant au troisième rang du marché tricolore (sur neuf mois) avec 3,3% des ventes globales, juste derrière les petites berlines traditionnelles Renault Clio (5,5%) et Peugeot 208 (4,7%). Le 3008 devance le 2008 (3,3%). Au sein du groupe PSA, la firme au lion arrive donc à placer deux " SUV " dans le quatuor de tête des véhicules les plus populaires sur le marché français. C'est remarquable. Le Renault Captur, en perte de vitesse, est septième (3,2%).

Lesdits "SUV" n'ont pas de vocation définie, comme le symbolise leur appellation. Le vocable anglo-saxon "SUV" ne veut en effet rien dire ("véhicules utilitaires sportifs"), traduisant la difficulté des hommes de marketing à définir des modèles qui ne servent précisément pas à grand-chose. Ces lointains descendants des tout-terrains de naguère séduisent paradoxalement une population citadine, qui se donne ainsi l'impression de parader dans les grands espaces. Le  style aventurier pseudo-rustique plaît… dans le béton des villes et banlieues! Ces engins, qui ont l'air de ce qu'ils ne sont pas, sont donc paradoxaux. Tout dans l'apparence. Malgré leur dégaine, la très grande majorité d'entre eux n'ont de fait aucune aptitude à sortir de l'asphalte. 

Prix plus élevés que les berlines

Outre l'esthétique jugée virile et flatteuse, les amateurs apprécient une position de conduite haute, donc dominante. Dans nos sociétés hyper-agressives où domine le sentiment d'insécurité, le "SUV" est également ressenti comme plus solide qu'une berline. Développés à partir de berlines, ces "SUV" d'un nouveau genre sont un luxe pas si dispendieux. Ils consomment en effet à peine plus et ne rejettent globalement pas davantage de CO2, malgré un moindre aérodynamisme et un poids légèrement supérieur. Ils arborent également une fonctionnalité supérieure à celle d'une berline, proche d'un monospace. Les constructeurs sont ravis. Vendus un peu plus chers que les modèles classiques dont ils dérivent (2.200 euros de différentiel entre une 208 et une 2008 82 chevaux Active), malgré des coûts sensiblement équivalents, ils génèrent de bien meilleures marges.

Au salon de Francfort en septembre, les "SUV" ont d'ailleurs été les rois de la fête. Une douzaine de nouveaux modèles ont été présentés dans cette catégorie en vogue. Côté français, Renault a présenté en première mondiale son Dacia Duster II à bas coûts - avec une vraie version 4x4 tout de même -, Citroën la version de série de son petit C3 Aircross. Outre-Rhin, Volkswagen dévoilait son "SUV" compact dérivé de la Golf, le T-Roc. En très haut de gamme, c'est le Porsche Cayenne III qui tenait la vedette. Le britannique Jaguar se mêle désormais à la bataille des "SUV" compacts de luxe avec le E-Pace. Même les asiatiques étaient présents, avec les petits Hyundai Kona et Kia Stonic coréens, rivaux des Renault Captur ou autres Peugeot 2008. Et, dans un peu plus d'un an, DS commercialisera son petit "SUV" dans la même veine.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le SPI/GSEA de Sevelnord - dans informations générales
commenter cet article

commentaires