Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2017 1 24 /07 /juillet /2017 05:36

Le 75 avenue de la Grande-Armée, c'est fini! PSA déménage au 1er septembre son siège dans les locaux flambant neufs de Rueil-Malmaison. La fin des bureaux attitrés, le "zéro" papier attisent le mécontentement.

Le siège social historique de PSA

MANIFESTATION DES SALARIÉS DE L'USINE D'AULNAY-SOUS-BOIS DEVANT LE SIÈGE DE PSA À PARIS DÉBUT 2013.

Le 75 avenue de la Grande-Armée, c'est fini! Le siège historique de Peugeot puis de PSA près de la porte Maillot à Paris sera déserté dès la fin août. Au 1er septembre 2017, 600 salariés seront en effet regroupés dans les locaux flambant neufs de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), qui accueillera la direction générale de PSA, le secrétariat général, les directions des marques Peugeot, Citroën, DS, les fonctions centrales, la finance, les ressources humaines, la communication. Les autres employés du siège actuel, qui comptait 1.300 personnes,  seront notamment envoyés sur une autre site, à Poissy (Yvelines), dédié aux achats, aux fonctions support.

Fin des bureaux attitrés... sauf pour le patron

Le nouveau siège de Rueil fait grincer bien des dents. Dans ce bâtiment ultra-moderne, personne n'aura plus de bureau attitré…. sauf le président du directoire, Carlos Tavares. Le Comité exécutif sera lui-même installé dans des bureaux paysagers où la place ne sera pas nominale. "On s'installera là où il y a de place avec son ordinateur", souligne un cadre.

Aucune personnalisation des dits bureaux ne sera donc autorisée. Frugalité, austérité et convivialité. Les bureaux seront en outre "zéro papier". Malgré la numérisation d'une partie des archives, PSA risque par conséquent de "perdre une partie de sa mémoire historique", se lamente un responsable. PSA n'est d'ailleurs pas si sûr de l'acceptation par son personnel de cet univers aseptisé! La preuve: "la terrasse sera fermée, par peur d'éventuels suicides", souligne-t-on!

Dans le cadre de son redressement financier, PSA en quasi-banqueroute avait vendu en avril 2012 les murs de son siège parisien, qui  remontait à 1964, année où Peugeot l'inaugure. C'était le temps triomphant de la 404. Une extension de l'immeuble était venue s'ajouter en 1970. En 1976, l'immeuble voit Peugeot devenir le groupe PSA avec le rachat de son vieux rival Citroën. En 2012, le groupe avait souscrit un bail d'une durée de 9 ans renouvelable. Montant de la transaction à l'époque:  245 millions d'euros

Partager cet article

Repost 0
Published by Le SPI/GSEA de Sevelnord - dans informations générales
commenter cet article

commentaires