Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 06:07

Le marché automobile européen a presque retrouvé ses volumes d'avant la crise de 2008, avec une hausse de 2,1 % du nombre d'immatriculations en juin, selon les chiffres publiés vendredi.

Le groupe français Renault a immatriculé 2,8 % de voitures particulières neuves de plus qu'en juin 2016, dépassant en volume son compatriote PSA qui a signé une hausse de 4,0 %, a précisé l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA) dans un communiqué.

"Les chiffres du mois passé sont très proches de ceux de juin 2007, juste avant que l'industrie automobile n'ait été touchée par la crise économique - ce qui marque ainsi la meilleure performance du marché depuis une décennie", se réjouit l'ACEA.

L'année 2016 s'était conclue sur une croissance de 6,8 % à 14,64 millions d'unités, soit presque le niveau de 2008, avant la crise économique. A son plus bas en 2013, le marché était tombé à 11,8 millions.

Le constructeur automobile français PSA voit ses ventes croître de 4 %, avec près de 154.000 voitures vendues, tirées par la marque Peugeot (+8,7 %), tandis que Citroën n'est en hausse que de 2,9 %.

Son compatriote Renault est en hausse de 2,8 %, et a écoulé 184.170 voitures. Si la marque Dacia bondit de 11,3 %, la marque au losange en revanche stagne.

Le groupe Volkswagen, sur la première marche du podium, enregistre une hausse de 2,7 % de ses ventes, avec 344.892 vehicules vendus.

Les pays européens ne sont pas tous logés à la même enseigne. Ainsi, si les marchés italien et espagnol connaissent une forte hausse, respectivement de 12,9 % et 6,5 %, le Royaume-Uni et l'Allemagne ont vu leur ventes chuter le mois passé, respectivement de 4,8 % et 3,5 %.

Sur l'ensemble du premier semestre, la hausse est de 4,7 %, et ce sont plus de 8 millions de véhicules neufs qui ont été immatriculés en Europe.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le SPI/GSEA de Sevelnord - dans informations générales
commenter cet article

commentaires