Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2017 2 13 /06 /juin /2017 06:25



Ce lundi, l’usine PSA de Mulhouse dans le Haut-Rhin fera un pas quasi définitif vers le monoflux. La transformation de l’usine sera alors pratiquement achevée pour en faire l’une des plus modernes du groupe avec celle de Wuhan 4 en Chine.

Le monoflux kézako ? C’est le fait, dans une usine, de n’avoir qu’une seule ligne de montage qui produit plusieurs modèles différents. A Mulhouse, il y a actuellement 2 lignes qui produisent le Peugeot 2008 et le DS 7 Crossback sur une première ligne, ainsi que la Citroën C4 et DS 4 sur une autre ligne. Si la C4 et la DS 4 s’arrêteront l’an prochain, la première ligne (dite système 1) recevra la Peugeot 508 berline et break d’ici quelques mois.

Lundi, il n’y aura plus qu’une équipe (de nuit) sur « système 2 » puisque 800 salariés passeront sur « système 1 » rejoignant la première équipe qui avait déjà migré en début d’année 2017. Ce passage, annoncé en juin 2014 avait connu une première étape en 2015 avec le passage du Peugeot 2008 sur la même ligne que la C4 et DS 4. Une fois la ligne 1 modernisée, elle a récupérée la production du 2008, puis du DS 7 Crossback depuis quelques semaines. A noter qu’une équipe produit, au ferrage/emboutissage, des éléments qui sont ensuite expédiés en Iran.

La ligne 2 cédera sa place à de l’espace logistique et fournisseurs à terme. 400 millions d’euros auront alors été injectés dans l’usine dans le cadre des accords de compétitivité. Cela devrait garantir la productivité et la compétitivité de Mulhouse qui emploie environ 5 700 salariés ainsi que 800 intérimaires. Poissy dans les Yvelines est également passée au monoflux, mais en 2015.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le SPI/GSEA de Sevelnord - dans informations générales
commenter cet article

commentaires