Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2017 2 02 /05 /mai /2017 10:46

DU GRAND N’IMPORTE QUOI !!

Effectif : Le SPI/GSEA alerte encore une fois la direction sur le manque d’effectif, la situation est catastrophique !

  • Les salariés en ont marre de se voir refuser leurs congés qu’ils ont droit !
  • Les salariés sont exaspérés par le manque de polyvalence, d’ergo-rotation et de tenir des postes sans être habilité.
  • Les remplacements pour besoin physiologique, infirmerie ou autres ne se font plus car les moniteurs et RU sont en postes mais vous avez, quand même l’indécence d’exiger la réalisation de leurs objectifs (VRS, tour de terrain, APOQUA, etc…).
  • Les intérimaires à qui vous annoncez la prolongation de leurs missions en début de semaine, en milieu de semaine ce n’est plus sûr et le vendredi ils ne savent toujours pas s’ils sont prolongés ! Quel mépris de votre part !

Monsieur le directeur, « aider celui qui fait » était un slogan que vous avez instauré lorsque vous étiez directeur des relations sociales. Est-ce que votre fonction actuelle vous la fait oubliée ?

Allongements d’horaires et séances supplémentaires au ferrage et en peinture : les salariés en ont ras le bol de ne plus savoir à quelle heure ils finissent, si ils peuvent prévoir leurs week-ends. Le SPI/GSEA vous alerte du climat social exécrable dans ces 2 UR. Il est grand temps, monsieur le directeur, de résoudre les problèmes ! Arrêtez de jouer avec la santé et la vie privée des salariés !

MV3 : poste fond de cabine : Depuis le transfert de ce poste en MV3 il y a 2 mois, le SPI/GSEA dénonce la dégradation des conditions de travail de celui-ci. La direction nous mène en bateau avec des plans d’actions qui n’aboutissent pas et cerise sur le gâteau, cette dernière dupe les salariés en leurs faisant croire qu’une nouvelle protection moins contraignante, moins lourde pour le transport et plus efficace pour la protection des genoux est en commande. Suite à notre intervention, la direction daigne lancer la commande de ce nouveau tapis, mais pour le SPI/GSEA, c’est 2 mois de perdu ! Le SPI/GSEA exige une modification, au plus vite, du moyen existant.

Le SPI/GSEA a émis une « ALT » de niveau 2 au service médical. Avec celle-ci, le service prévention ainsi que l’ergonome et le kiné ont été alerté et doivent réaliser une étude ergonomique du poste.

CP montage : Existe-t-il un concours d’idées les plus loufoques dans ce service ? Les RG imposent, au détriment de l’ergonomie et de la charge du poste, le retournement des emballages des phares dans le seul but de garantir que ceux-ci soient vides. Ont-ils conscience, vu la dimension des emballages, que cette opération engendre d’énormes contraintes ergonomiques pour les salariés ! Pour le SPI/GSEA, il y a une limite à la connerie et exige l’arrêt de cette pratique. Elle ne fait pas parti du standard et peut engendrer des AT

Le SPI/GSEA, syndicat de l’emploi et de l’avenir. Uni pour       construire, Utile pour tous, toujours copié mais différent des                       autres...                                            

  Rejoignez le SPI/GSEA sur : http : // spigsea.over-blog.com   

Partager cet article

Repost 0
Published by Le SPI/GSEA de Sevelnord - dans tract du spigsea
commenter cet article

commentaires