Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2017 2 16 /05 /mai /2017 08:43

                         LE BIEN ETRE AU TRAVAIL
                                     OUI, MAIS…

Le sommet de l’hypocrisie va être atteint et ne dérangera en aucun cas la direction ! 
En effet, cette dernière déploiera courant 2017, la démarche « Healthy Worplaces » c’est-à-dire « lieux de travail sains » ! 
Mais qu’y a-t-il de sain dans notre entreprise ?
Les conditions de travail ? 
Les mails envoyés aux salariés qui sont sur des postes sensibles ?
Le climat social ? 
Le sous-effectif qui occasionne la dégradation de la polyvalence ainsi que l’ergo rotation ? 
La fiabilité des installations qui occasionne des allongements d’horaires et des séances supplémentaires à outrance ?

C’est vrai qu’il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir !

•    Va-t-elle remettre les fondamentaux pour l’ensemble des métiers avant de mettre cette démarche en place ?
•    Va-t-elle mettre en place des groupes de concertation en impliquant les salariés et les CHSCT ou va-t-elle faire sa tambouille dans son coin ?
•    Va-t-elle donner les moyens techniques et humains pour y arriver ?

C’est vrai qu’il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre !
    
Oui, le SPI/GSEA veut le bien-être au travail !
Cela ne doit pas être une utopie mais une vraie philosophie. 
Pour le SPI/GSEA, la direction doit mette les moyens techniques et humains pour y arriver. 
Pour l’instant, l’ensemble des salariés sont en souffrance ! 

    

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

                       Diviser pour mieux régner !

MV Equipe bleue : Depuis le transfert du poste fond de cabine en MV3, le SPI/GSEA, a alerté la direction sur les conditions de travail désastreuses de celui-ci. 
Suite à une  ALT de niveau 2 réalisée au service médical par le SPI/GSEA, une étude de poste a été faite par l’ergonome et le kiné le jeudi 11 mai en tournée bleue en notre présence.


La première préconisation est la mise en place d’une ergo rotation sévérisée à ce poste dans l’attente de la réalisation d’un chantier SWK.


Vendredi 12 mai, le SPI/GSEA est alerté qu’un salarié va rester 7 heures à ce poste pour un problème d’effectif. 


OUI, les délégués du SPI/GSEA sont intervenus auprès de la ligne hiérarchique
(du RU au DUR du montage) pour dénoncer l’aberration de laisser 7 heures un salarié sur un poste ergonomiquement lourd
Dès 8 heures, le RG, vexé, par notre insistance, a menacé de retirer le renfort de MV1. Menace, qu’il a mise à exécution à 10h00 !
NON, le SPI/GSEA n’a pas demandé le retrait du renfort prêté en MV1 pour le remettre au poste fond de cabine. 
Le SPI/GSEA dénonce l’attitude lamentable du RG ainsi que sa méthode qui consiste de monter les salariés les uns contre les autres et faire reporter les conséquences sur un syndicat professionnel, participatif mais surtout indépendant. Qu’est-ce que le RG a fait de la personne remplacée de MV3 ?
Le SPI/GSEA veut rappeler une bonne fois pour toute, que le SPI/GSEA avec l’ensemble des salariés sont les acteurs majeurs de la pérennité du site. Mais cette dernière ne doit pas se faire au détriment des conditions de travail. 

 MV4 Equipe de nuit : Le SPI/GSEA a alerté depuis des semaines le manque d’effectif dans cette équipe. Le jeudi 04 mai, le SPI/GSEA a demandé aux salariés de rester 15 minutes dans l’aire d’équipe. A la suite de ce mouvement, la direction a renforcé cette UR de 2 salariés. 

Messieurs de la direction, la pérennité de notre site se fera surtout par un dialogue social et un climat social serein. 

Le SPI/GSEA, syndicat de l’emploi et de l’avenir. Uni pour construire, Utile pour tous, toujours copié mais différent des autres…
Rejoignez le SPI/GSEA sur : http : // spigsea.over-blog.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Le SPI/GSEA de Sevelnord - dans tract du spigsea
commenter cet article

commentaires