Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2017 5 12 /05 /mai /2017 11:36

Citroën C5 Aircross

Citroën C5 Aircross 

C'est une assemblée générale particulière qui s'est déroulée ce mercredi pour le groupe PSA. Le constructeur chinois Dongfeng est désormais le premier actionnaire du groupe automobile français en termes de droits de vote. 

L'assemblée générale du mercredi 10 mai était historique pour le groupe PSA (Peugeot, Citroën, DS). Les actionnaires ont validé le rachat d'Opel et Vauxhall, les filiales européennes de General Motors, ce qui n'était pas une surprise. En revanche, à l'issue de cette assemblée générale, le constructeur chinois Dongfeng est devenu le premier actionnaire du groupe PSA... en termes de droits de vote.

Si les trois principaux actionnaires (l'État, la famille Peugeot et Dongfeng) détiennent toujours 12,9% chacun du capital de PSA, le poids de leur vote n'est pas le même. En effet, les investisseurs qui détiennent des titres depuis plus de deux années consécutives disposent de droits de vote doubles. Or, en 2016, Bercy a revendu les parts détenues par l'État à BPIFrance. La même année, la famille Peugeot a cédé puis racheté des titres. Dongfeng est donc le seul a avoir conservé la totalité de ses actions. L'État, comme la famille Peugeot, doit désormais patienter deux ans pour peser, à nouveau, le même poids que Dongfeng au sein de PSA. 


Les synergies se multiplient 

Cette montée en puissance de Dongfeng dans le processus décisionnel est avant tout symbolique. Sur le fond, rien ne change. Les relations entre les trois partenaires sont toujours excellentes.

Les deux groupes automobiles, qui travaillaient déjà ensemble dans le cadre de la coentreprise DPCA avant l'arrivée de Dongfeng au capital de PSA, multiplient les projets communs. Les constructeurs ont prévu de développer en commun "une plateforme mondiale destinée à la production de véhicules des segments B et C (citadines et berlines)" badgés Peugeot, Citroën, DS et Dongfeng.

Les premiers véhicules utilisant cette base technique devraient voir le jour à l'horizon 2019 et disposer de motorisations propres, la plateforme ayant été conçue pour bâtir un véhicule 100% électrique. Une technologie qui sera aussi bien utilisée par les marques de PSA en Europe que par Dongfeng en Chine. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le SPI/GSEA de Sevelnord - dans informations générales
commenter cet article

commentaires