Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2017 1 24 /04 /avril /2017 06:41
A couteaux tirés sur les résultats commerciaux, les deux constructeurs français se distinguent nettement en matière de production industrielle : PSA est bien plus attaché à l'Hexagone.
 
Le "made in France" est sans doute légèrement passé de mode, mais les faits demeurent. PSA et ses trois marques fabriquent plus de véhicules que Renault en France : 988 400 autos Peugeot, Citroën ou DS sont sorties d'une usine tricolore l'an dernier, contre 691 112 Renault. Soit une progression des volumes français de 1,6% pour PSA, et de 4,3% pour Renault.
 
Dans le détail des usines PSA, Mulhouse parait être celle qui a eu le plus le vent en poupe en 2016. Ce sont 272 000 voitures qui y ont été fabriquées, contre 255 400 en 2015. Le succès du Peugeot 2008 n'est sans doute pas étranger à l'affaire. Poissy a vu aussi ses volumes grimper légèrement (+15 000 unités environ), tandis que Rennes et Sochaux ont connu une logique inverse.
 
Chez Renault, schématiquement, ce sont les grosses usines qui ont progressé, et les petites qui ont fait l'inverse. Si Batilly, Dieppe et Maubeuge ont connu des volumes légèrement inférieurs à 2015, tel n'a pas été le cas pour Sandouville, Flins et surtout Douai. Dans cette dernière, 163 000 voitures sont sorties des chaines en 2016, soit 30 000 de plus qu'un an auparavant.
 
Origine France non garantie
 
PSA court régulièrement après le label "origine France garantie", contrairement à Renault, qui a fait le choix de ne pas se lancer dans cette aventure. Mais de toute façon, ni la Clio, produite en Turquie, ni la 208, en provenance de Slovaquie, ne pourraient prétendre au label... Contrairement à un modèle, qui demeure le plus fabriqué en France : la Toyota Yaris !
Selon Toyota, 237 851 Yaris ont été construites à Onnaing (59) l'année dernière (+4%), soit plus que de Citroën C3 ou de Peugeot 308.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le SPI/GSEA de Sevelnord - dans informations générales
commenter cet article

commentaires