Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2017 4 06 /04 /avril /2017 05:23

Le groupe PSA réussit son pari avec les Expert et Jumpy qui doublent leurs volumes
En mars, les immatriculations des Citroën Jumpy et Peugeot Expert, les deux nouveaux fourgons du groupe PSA, ont pratiquement doublé en France sur un marché du véhicule utilitaire très dynamique (+15%).

Le dynamisme du marché des véhicules utilitaires en mars (+15,1%) et depuis le début de l’année (+10,1%) contraste avec le ralentissement du marché des véhicules particuliers (+7% en mars, +4,8% au cumul). Ainsi, avec 44 579 immatriculations en mars le VUL est très au-dessus de mars 2011, dernière référence haute (41 457 en mars 2011, mois qui comportait aussi 23 jours).


Si les entreprises n’alimentent plus la croissance du marché VP elles continuent d’investir dans l’achat de VUL. "Les VUL, ce sont des gros kilométrages sur lesquels on ne peut pas allonger le cycle de vie comme pour les VP. Tous les mois, le marché VUL pousse et ce n’est pas seulement vrai pour un acteur, ce qui veut dire que le marché est là", nous a dit Philippe Buros, directeur du commerce France de Renault. 
Il y a aussi avec le développement d’Internet et l’essor des livraisons un potentiel nouveau.
Renault est l’un des gagnants de cette évolution avec une progression de ses immatriculations VUL de 20,6% en mars ce qui lui permet d’atteindre une part de marché de 32,51% (14 344 immatriculations pour la marque Renault, Dacia quasiment absent de ce marché avec seulement 147 immats). Au cumul, Renault est aussi en hausse à +11,5% (avec une part de marché de 32,19%). Renault occupe les trois premières places de ce marché avec le Kangoo (+53% en mars avec 9,3% de part de marché), le Master (+6,7% avec 7,65% de part de marché) et la Clio (-0,4% et 6,96% de part de marché). La nouvelle Mégane porte une partie de la croissance avec des volumes multipliés par 3 (1,28% de part de marché).
C’est dans ce contexte que le groupe PSA commercialise depuis juin une gamme renouvelée de fourgons compacts pour lesquels les ambitions de croissance sont importantes. Les deux modèles réalisent des scores impressionnants avec une hausse de 82,9% pour le Jumpy (1 792 immatriculations, 4,02% de part de marché) et +96,8% pour l’Expert (1 704 unités, 3,82% de part de marché). 


A noter que le Jumpy, traditionnellement devant l’Expert, reprend cette place en mars alors qu’il était devancé depuis le début de l’année. Sur le premier trimestre les immatriculations de l’Expert ont doublé (+99,2% avec 4 343 unités et 4% de part de marché) tandis que le Jumpy n’enregistre "que" +63,2% (3 833 immatriculations).
"Nous avons la conviction que nous pouvons encore faire beaucoup mieux et aller chercher une multiplication de nos volumes par 3", nous a dit Amaury de Bourmont, le directeur du commerce France de Citroën qui nous avait annoncé en juin dernier l’objectif (déjà ambitieux) de doubler la part de marché du Jumpy. "Nous sommes satisfaits de la montée en puissance du Jumpy pour lequel nous avons des échos remarquables. La performance du réseau sur les PME/PMI est à plus de 100% de croissance." 
Ces résultats permettent au groupe PSA d’engranger une croissance de 15,1% avec +18,6% pour Peugeot et +12% pour Citroën en mars avec une part de marché de 31,23% pour le groupe (16,71% pour Peugeot, 14,48% pour Citroën). Au cumul, le groupe PSA affiche une part de marché de 33,17% (+10,3%).

Partager cet article

Repost 0
Published by Le SPI/GSEA de Sevelnord - dans informations générales
commenter cet article

commentaires