Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 11:43

Le patron du groupe Condor a révélé, dernièrement sur une chaine de télévision privée, que le projet de l’usine Peugeot en Algérie a été complètement ficelé et n’attend plus que le feu vert des autorités algériennes pour amorcer la phase de construction du site. La signature du protocole d’accord pour l’implantation d’une usine du groupe PSA en Algérie était annoncée à l’occasion du Forum intergouvernemental de haut niveau algéro-français qui s’est tenue à Alger les 10 et 11 avril derniers, avant d’être reportée.

Cette déclaration vient conforter l’information rapportée par les médias et qui fait état de l’arrivée de pas moins de 05 équipementiers qui accompagneront le projet algérien. En effet, l’arrivée de Faurecia, filiale du groupe PSA et principal fournisseur de ses usines en pièces était annoncée dans le sillage de l’entrée en production de la future usine du groupe PSA en Algérie. On se rappelle que lorsque Condor était annoncé comme actionnaire dans le projet d’usine PSA en Algérie (à hauteur de 15,5%), tout le monde avait imaginé, dans un premier temps, l’implication de l’entreprise algérienne dans a attrait à l'électronique, notamment les tablettes tactiles des véhicules comme la 208. Cependant, A. Benhamadi nous apprendra que son entreprise allait, plutôt, se lancer dans la fabrication d'éléments mécaniques comme les pare-chocs, les sièges, les pots d'échappement, les plaquettes de freins et autres pièces nécessaires aux trois modèles qui devront être montés en Algérie, à savoir la 208, la 301 et la C-Elysée.

Aujourd’hui, ce sont pas moins de cinq équipementiers qui viendront fournir localement la future usine du groupe PSA en Algérie.

Mais au moment où la signature de l’accord de partenariat pour l’implantation du groupe PSA en Algérie, le constructeur français qui est fortement implanté au Maroc vient de lancer une autre usine en Tunisie, pour la fabrication de Pick Up cette fois-ci.

Pour rappel, l’usine du groupe PSA en Algérie qui comptera, outre le groupe Condor et un laboratoire pharmaceutique comme associés, aspire atteindre une capacité de production de 100.000 véhicules/an (25 000 unités la première année). Un terrain de 100 hectares lui a été dédié à Oued Tlelat (Oran), et 4 modèles (Peugeot Pick-up, Peugeot 208 et Peugeot 301 ainsi que la Citroën C-Elysée) y seront montés.

Partager cet article

Repost0

commentaires