Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 10:12

France

La réorganisation de la distribution de ses pièces à travers la nomination d’une cinquantaine de plateformes doit permettre au groupe PSA de réduire de 15 % à 20 % ses coûts logistiques tout en améliorant de 15 points son taux de service. Deux prémisses à la reconquête de ses parts de marché en après-vente

Le directeur général de DS Yves Bonnefont explique qu’il souhaite que la marque ait un impact important, comme celui d’Audi au sein du groupe Volkswagen. Le responsable vise des ventes qui représenteraient 10 % à 15 % du volume annuel de PSA Peugeot Citroën, contre 4 % l’an dernier. Un objectif qui se rapprocherait du pourcentage de ventes du constructeur aux anneaux, qui a réalisé 17 % des immatriculations l’année dernière au sein du groupe de Wolfsburg.

Renault offre désormais le « Rescue Code » aux propriétaires de modèles Renault et Dacia neufs. Ce jeu de vignettes autocollantes, lancé en juillet 2014, doit être apposé sur la voiture pour faciliter et accélérer le travail des services de secours en cas d’accident. « Le Rescue Code peut avoir un impact significatif pendant les 2 premières heures suivant l’accident, durant lesquelles il y a le plus fort pourcentage de décès », explique Jean-Yves Le Coz, expert en sécurité routière chez Renault.

Le bénéfice net de Michelin a reculé de 8,5 % en 2014, à 1,03 milliard d’euros, en raison de marchés « peu porteurs, à l’exception de l’Amérique du Nord et de la Chine ». Les ventes nettes du manufacturier ont également enregistré un repli l’année dernière (- 3,5 %, à 19,55 milliards d’euros), mais le résultat opérationnel après éléments non récurrents a légèrement progressé, de même que les volumes vendus (+ 0,7 %). Pour le président de Michelin, Jean-Dominique Senard, ces résultats « confirment la solidité des fondamentaux du groupe », qui table pour 2015 sur une croissance « en ligne avec l’évolution mondiale des marchés sur lesquels il opère ».

En janvier 2015, 902 véhicules électriques (voitures particulières et utilitaires) ont été vendus en France, ce qui représente une progression de 54 %. A lui seul, le marché des V.P. électriques a représenté 619 unités, en hausse de 51,3 %. Grâce à la Zoé, qui a généré 261 immatriculations, Renault s’est octroyé 42 % de parts de marché le mois dernier. En recul de 13,3 % en 2014, le marché des véhicules utilitaires électriques a repris des couleurs en ce début d’année en enregistrant une progression de plus de 60 %, à 283 unités. Le marché des véhicules hybrides a lui aussi connu un premier mois encourageant, avec une hausse de 13 %, à 4 277 unités.

 

Quelque 119 000 visiteurs se sont rendus cette année au Salon Rétromobile, soit 25 000 de plus qu’en 2014. En 2013, on avait comptabilisé 80 000 amateurs de voitures anciennes. La 40ème édition de Rétromobile a été marquée par de nombreux anniversaires. Renault fêtait ainsi les 50 ans de la R16 et proposait même d’en prendre le volant. Citroën, lui, célébrait les 60 printemps de la DS, tandis que Peugeot rendait hommage aux 204 (50 ans), 604 (40 ans), 403 (60 ans) et 402 (80 ans).

 

Le Conseil de Paris a approuvé le 9 février les mesures incitatives proposées par la mairie pour accompagner son plan anti-pollution. Il est prévu de proposer aux personnes qui renonceraient à leur véhicule polluant, soit de bénéficier d’un an d’abonnement aux transports en commun gratuit (Passe Navigo annuel), ainsi que d’un abonnement annuel à Vélib et d’une offre découverte du service Autolib’, soit de pouvoir acquérir un vélo et d’éventuels accessoires de sécurité, tout en bénéficiant d’une offre découverte Autolib’. Les jeunes conducteurs parisiens de moins de 25 ans venant d’obtenir leur permis se verront par ailleurs offrir un abonnement Autolib’ à moitié prix, plus un crédit de 50 euros de trajets prépayés. Le texte prévoit en outre d’aider les copropriétés à s’équiper d’abris vélos sécurisés et à s’équiper de points de recharge pour les véhicules électriques.

Les prix des carburants ont poursuivi leur remontée la semaine dernière, reflétant le rebond des prix du pétrole. Le prix moyen du tarif du litre de gazole s’est établi à 1,15 euro, en hausse de 3,4 centimes, et celui de l’essence sans plomb 95 à 1,31 euro (+ 3,75 centimes).

 

International

 

Nissan a relevé ses prévisions annuelles de bénéfices grâce à des gains de change et des réductions de coûts, après avoir enregistré des résultats en hausse lors des neuf premiers mois de son exercice 2014-2015. Le constructeur estime désormais que son bénéfice net augmentera de 8 % cette année, à 420 milliards de yens (3,13 milliards d’euros), au lieu des 405 milliards initialement prévus. Sur les neuf premiers mois de l’exercice (avril-décembre 2014), il a atteint 338,8 milliards de yens (2,4 milliards d’euros). De même, le bénéfice d’exploitation, qui a bondi de 39 % sur neuf mois, à 418 milliards de yens (3,1 milliards d’euros), devrait atteindre 570 milliards (4,2 milliards d’euros, + 14,4 %), au lieu de 535 milliards. Le constructeur a écoulé 3,83 millions de voitures dans le monde (+ 4,4 %) sur neuf mois, maintenant sa part de marché mondiale à 6 %. Le chiffre d’affaires de Nissan sur les neuf premiers mois de 2014-2015 a progressé de 11,1 %, à 8 089 milliards de yens (58,2 milliards d’euros). Pour l’ensemble de l’année qui s’achèvera fin mars 2015, Nissan abaisse une nouvelle fois son objectif de ventes en volume, à 5,3 millions d’unités (+ 2,2 %), contre 5,45 millions d’unités précédemment escomptées. Le chiffre d’affaires est toutefois revu à la hausse, à 11 150 milliards de yens (80,3 milliards d’euros, + 6,4 %), au lieu de 10 800 milliards.

 

Selon les données de l’AEB (Association des Affaires Européennes), les ventes de véhicules légers sur le marché russe ont reculé 24,4 % en janvier, à 115 390 unités. Les ventes de Renault, notamment, ont diminué de 32 % le mois dernier, à 8 809 unités. Celles de PSA Peugeot Citroën ont reculé de 74,8 % en janvier (à 898 unités), avec un repli de 77,3 % pour Peugeot (à 418 unités) et de 72,1 % pour Citroën (à 480 unités). Lada est resté numéro un sur le marché russe en janvier, avec 17 492 immatriculations (- 26 %). "La demande des particuliers s’est de nouveau effondrée en raison de la forte hausse des prix des véhicules", a commenté Joerg Schreiber, président du comité automobile de l’AEB. M. Schreiber a estimé que les perspectives pour l’ensemble de 2015 étaient "mauvaises, avec un marché qui devrait s’établir à 1,89 million de véhicules légers, en recul de 24 %".

 

PricewaterhouseCoopers (PwC) estime que le marché automobile russe affichera une baisse comprise entre 25 et 35 % cette année, en raison de la chute du rouble et du déclin de l’économie locale. "Les ventes en Russie devraient s’établir entre 1,52 et 1,75 million d’unités en 2015, contre 2,34 millions en 2014", précise PwC. PwC indique que la situation géopolitique, les prix du pétrole, le taux de change du rouble et les restrictions de crédit sont les principaux facteurs qui influenceront les ventes de voitures cette année.

Selon les chiffres publiés par le ministère américain du Travail, l’industrie automobile américaine a créé 6 700 emplois en janvier.

Au mois de janvier, la production de véhicules au Mexique a augmenté de 6,8 %, à 266 424 unités, a annoncé l’AMIA (association de l’industrie automobile mexicaine). Les exportations ont pour leur part progressé de 15,2 %, à 204 907 unités, a ajouté l’organisation.

Mercedes-Benz Vans a vendu 294 594 véhicules utilitaires en 2014 (+ 9 %), dont 85 259 unités au cours du quatrième trimestre (+ 3 %).

Les ventes de véhicules d’occasion en Chine ont augmenté de 16 % en 2014, à 6,1 millions d’unités. Les véhicules de moins de trois ans ont représenté 23 % des ventes de véhicules d’occasion, tandis que les modèles de 3 à 10 ans ont représenté 70 % du marché. Les véhicules de plus de 10 ans n’ont représenté que 7 % du marché de l’occasion en Chine.

6 599 véhicules électriques et hybrides rechargeables ont été produits en Chine au mois de janvier, soit 5 fois plus qu’en janvier 2014.

Le concept Asterion développé par Lamborghini, doté d’une motorisation hybride rechargeable, traduit le souhait du constructeur de proposer un véhicule différent de ses modèles extrêmes traditionnels. "Avec l’Asterion, nous voulons voir si nous pouvons ouvrir une nouvelle fenêtre sur notre futur. Comprendre si nous pouvons être moins agressifs, plus élégants et plus politiquement corrects", explique Filippo Perini, directeur du design de Lamborghini. M. Perini souligne toutefois que l’Asterion ne prélude pas à un changement radical d’identité de Lamborghini. "Notre objectif est de savoir si ce style plus traditionnel est apprécié d’une certaine catégorie de clients".

BMW pourrait embaucher de manière définitive (en CDI) 5 000 personnes cette année, a indiqué Manfred Schoch, président du comité d’entreprise du groupe munichois.

Skoda a vendu quelque 87 000 voitures dans le monde au mois de janvier (+ 7,5 %).

Mercedes table sur une hausse de ses ventes de 10 % sur le marché chinois, soit un taux de croissance plus élevé que celui attendu pour le segment du haut de gamme en Chine en 2015 (+ 8 %).

Les ventes d’Audi en Chine ont augmenté de 15 % en janvier, à 51 248 unités.

Standard & Poor’s a annoncé avoir relevé d’un cran, à BB+, la note de la dette à long terme de Mitsubishi, assortie d’une perspective stable. "Ses flux de trésorerie sont moins exposés à la volatilité de l’industrie que dans le passé", a précisé l’agence, qui salue en outre les mesures continues de réductions des coûts ainsi que les ventes relativement solides, malgré un ralentissement en Asie du Sud-Est. "Nous pensons que la gestion plus prudente de Mitsubishi soutiendra également l’amélioration de sa situation financière".

Audi a vendu 137 700 voitures dans le monde en janvier (+ 10 %), atteignant ainsi un volume record.

Martin Winterkorn, président de Volkswagen, a exclu toute fermeture d’usine, rassurant ainsi les salariés, qui craignaient des mesures drastiques après que le constructeur a annoncé un plan de réduction des coûts.

« La direction de Volvo Group a décidé de suspendre temporairement la production de camions [dans son usine de Kalouga] à partir du 11 février 2015 », a déclaré à l’AFP Oleg Vasiltchenko, porte-parole du groupe Volvo Trucks Russie. Cette décision a été prise suite à une « baisse de la demande », provoquée par la crise économique que traverse la Russie, frappée de plein fouet par les sanctions occidentales et la chute des prix du pétrole, d’après la même source. La suspension des activités de l’usine va entraîner le licenciement de 30 % de ses employés, soit environ 150 personnes, a indiqué M. Vasiltchenko.

Un rapport préparé par le sénateur démocrate américain Ed Markey, sur les bases de données collectées auprès de 16 grands constructeurs d’automobiles, met en garde contre le fait que presque toutes les voitures connectées sur les routes sont vulnérables à d’éventuels cyberpirates, qui pourraient voler des données personnelles ou prendre le contrôle du véhicule.

Le fonds d’indemnisation mis en place par General Motors a accepté la semaine dernière une cinquante-deuxième demande d’indemnisation pour un décès lié aux commutateurs d’allumage défectueux montés sur 2,59 millions de voitures rappelées l’an dernier par le constructeur

Partager cet article

Repost0

commentaires